Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de Nîmes – Toulouse...

Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de Nîmes – Toulouse (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Philippoteaux (7,5) : Une première période merveilleuse pour l’ailier des crocos. S’il a fait la leçon à Amian sur le but avant de crucifier Reynet, sa prestation globale est à souligner. Les occasions de but sont souvent venus de lui, de sa capacité à déborder et à toujours faire le bon choix. Chacune de ses décisions a été inspirée dans cette partie.

 

Nîmes

Bernardoni (6) : Face à la maladresse toulousaine et à la mauvaise gestion des phases offensives, il a fait le travail sur les quelques interventions qui l’ont mis à contribution. Il affiche une solidité rassurante pour ses défenseurs dans les cages.

Alakouch (6,5) : Impressionnant dans la lecture du jeu de Gradel, il a puni l’attaquant de son manque d’inspiration et d’altruisme. Le latéral droit nîmois n’a jamais été pris à défaut.

Briançon & Martinez (6,5) : Impressionnant dans le travail de sape et de marquage face à Koulouris puis Leya Iseka, la défense axiale du Nimes Olympique a affiché une belle solidité.

Miguel (4,5) : Il est peut-être le seul dans cette défense à 4 à avoir connu des difficultés. Face à Saïd puis face à Dossevi, il a été dépassé à plusieurs reprises notamment sur les phases de jeu rapide en transition. Les centres sont souvent venus de son côté.

Deaux (7) : Peut-être pas le plus en vue ce soir et pourtant que dire de son travail. Un impact physique qui a longtemps privé les toulousains de ballon et de temps dans l’entre-jeu sans oublier sa présence sur le porteur de balle. Il n’a pas hésité à faire le repli défensif sur les phases de transition adverse.

Sarr (5,5) : Son travail à la récupération a été primordial surtout en première période. Mais ses relances n’ont pas toujours été propres. Plus dans le dur au retour des vestiaires, il est remplacé par Fomba (65′).

Valls (6) : À l’image de ses deux compères du triangle, il a contribué à cette grosse prestation dans l’entre-jeu. Comme ses partenaires, il s’est mis au diapason de l’équipe dans les efforts.

Ferhat (5,5) : Loin d’être son meilleur match de la saison, le maître à jouer des crocos nîmois a quand même eu quelques inspirations dont lui seul a le secret. Des prises d’intervalle et des passes géniales pour ses coéquipiers. Mais trop sur courant alternatif, il n’a pesé que trop partiellement. Remplacé par Paquiez (90′).

Philippoteaux (7,5) : voir ci-dessus.

Ripart (7) : Il n’a pas compté ses efforts. Tout simplement impressionnant dans l’envie, il a posé d’énormes problèmes aux défenseurs axiaux toulousains. Présent à la réception des centres mais aussi intéressant avec des appels dans la profondeur qui ont permis à ses coéquipiers de le servir ou de créer un intervalle. Remplacé par Ben Amar (90′).

 

Toulouse FC

Reynet (6) : Abandonné par sa défense à plusieurs reprises à l’image de la passivité sur le but, le portier toulousain a tenté de sauver son équipe tant bien que mal. Sauvé par son poteau aussi, Reynet a été l’auteur de plusieurs arrêts de classe ce soir.

Amian (3,5) : Deuxième match consécutif totalement manqué pour celui qui a été replacé à son vrai poste. Ce replacement ne semble pas être une réussite tant sa prestation a été médiocre. Attentif et sur le reculoir au moment de voir Philippoteaux inscrire le seul but de la partie, il a été mis en difficulté toute la première période.

Isimat-Mirin (5) : À l’image de Vainqueur au milieu, il est le seul à avoir un peu sorti la tête de l’eau. Souvent mis à contribution il n’a pas commis de grosses erreurs et a su repousser des ballons chauds.

Diakité (3) : Le jeune toulousain a payé son excès d’engagement en fin de match avec un carton rouge direct. Sévère peut-être mais largement justifiable. Dans le dur sur les centres mais aussi dans le jeu à terre, ce match est à oublier.

Sylla (3) : Prestation particulièrement mauvaise de celui qui est souvent capable d’apporter offensivement et de compenser ses oublis défensifs. Mais ce soir il n’a rien apporté, strictement rien.

Vainqueur (5,5) : Il est le seul toulousain a avoir tenté de poser le pied sur le ballon dans une partie très compliquée. S’il a montré son aisance technique à plusieurs reprises, il n’a pas été aidé par ses coéquipiers offrant très peu de solution pendant 60 minutes.

Sangare (4,5) : Présent à la récupération mais incapable d’être efficace dans la transition et la projection comme il sait si bien le faire, ses partenaires n’ont pas pu compter sur lui pour lancer les offensives. Remplacé par Boisgard (79′). 

Makengo (4) : Il a eu les ballons pour se projeter vers l’avant et l’a fait. Mais ses choix, bien que quelques fois bons sont largement discutables. S’il a parfois trop porté le ballon, il s’est aussi trompé dans ses passes.Remplacé par Dossevi (64′).

Gradel (4) : Il aurait du regarder la leçon de Philippoteaux de l’autre côté et la reproduire. Mauvais dans ses choix et attendu par les latéraux adverses il est trop prévisible. Des tentatives de débordement mais des partenaires trop souvent oubliés.

Saïd (5) : Un joueur par ligne a su sortir la tête de l’eau dans ce match. Sur le front de l’attaque c’est Wesley Saïd. Bien servi à plusieurs reprises, il a pu apporter le danger par ses centres. Malheureusement jamais repris. Cependant, son manque de présence dans le jeu s’est ressenti, il n’a pas su venir chercher les ballons comme il l’avait fait la semaine passée.

Koulouris (4) : Très bien pris la défense adverse pendant une heure, il n’a pas existé. Malgré ses appels, il n’a jamais pu être servi en bonne position. Remplacé par Leya Iseka (66′).

 

Benoît Castéla 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...