Ligue 1 – 5ème j. | Les notes de Monaco – Marseille (0-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : BAMBA DIENG (8) : Pour sa première titularisation d’entrée en Ligue 1, il ne s’est pas loupé. Grâce à ses courses fulgurantes et son appétit pour les espaces dans le dos des défenseurs, il a fait très mal à l’axe monégasque. Malgré deux grosses occasions qui finissent sur le poteau, il n’a jamais abdiqué tant il était supérieur dans l’engagement et la détermination. Il finit avec un doublé et est sans conteste l’Homme du Match. Remplacé par Luis Henrique (67ème)

 

  AS Monaco (3-4-3)

 

Nübel (5) : Il a le mérite d’avoir su compter sur la chance et les poteaux, et surtout d’avoir enfin stopper des frappes cadrées. Toujours aussi interrogatif sur son attitude un peu (trop ?) détachée.

Matsima (3) : Titulaire surprise sur le côté droit dans l’axe, il a n’a jamais su régler le problème Dieng, avant de complètement plonger sur le premier but marseillais. Remplacé par Aguilar à la mi-temps

Disasi (3) : A l’instar de son compère de défense, il a été en dessous de tout. Relances ratées, mauvais alignement, une partie à oublier.

Badiashile (4) : Il n’a pas été la rampe de lancement habituelle et a souvent joué trop latéralement. Il a aussi été fébrile et peu rassurant derrière.

Caio Henrique (4,5) : Un des rares à être concerné par l’enjeu de la rencontre, mais il a abusé du jeu en retrait et s'est montré incapable de mettre ses attaquants sur orbite.

Fofana (3) : Il est passé à côté du match. Jamais dans le rythme de la partie, il a perdu des ballons dangereux sans jamais rassurer sa défense constamment sous pression.

Diop (4,5) : Un match fantomatique. Beaucoup de ballons perdus et de passes ratées. Indigeste offensivement

Tchouameni (5) : Il a essayé de tirer ses coéquipiers dans ce match mais son niveau actuel est à des années lumières du reste de l’effectif monégasque.

Gelson Martins (4,5) : Quelques belles perforations en tout début de partie puis plus rien, ou alors si brouillon. Remplacé par Jean Lucas (61ème).

Ben Yedder (3) : Inoffensif et complètement en manque de confiance. Introuvable tactiquement, battu dans tous les duels, il a fait peine à voir. Remplacé par Isidor à la 57ème.

Volland (4) : Rarement trouvé entre les lignes, il n’a jamais pu être dangereux. Mauvaise passe qui continue pour l’Allemand. Remplacé par Boadu (61ème).

 

 

Olympique de Marseille (3-5-2)

 

Lopez (6) : Un match solide du portier, qui a rassuré sa défense grâce à ses sorties aériennes autoritaires, et une concentration de tous les instants.

Peres (6) : Il a bien pris la mesure de Gelson Martins malgré quelques difficultés en début de match. Ses montées balle au pied ont fait du bien.

Balerdi (6,5) : Il a montré un sens du placement intelligent et ajouté à sa qualité technique, il a été un patron de la défense phocéenne. De gros progrès aussi dans le jeu vers l’avant.

Saliba (5,5) : Étonnamment fébrile les vingt premières minutes, il a bien rectifié le tir par la suite, faisant preuve de solidité et d’autorité derrière.

Kamara (6) : Un gros engagement physique et du caractère, il a semblé ne jamais vouloir rien lâcher et s'est même permis de lancer de belles offensives .

Rongier (6) : Son retour dans l’entre-jeu marseillais donne depuis peu une touche technique supplémentaire. Une belle percée balle au pied conclue par un piqué, qui aurait pu faire mouche sans l’arrêt de Nübel.

Guendouzi (7) : Il a gagné un nombre incalculable de duels. Directement opposé à son concurrent en Espoir, le milieu monégasque Fofana, il n’y a pas eu photo. Sa qualité de conservation a fait du bien. Un gros match.

Lirola (6,5) : Avec Guendouzi, ils ont donné du fil à retordre au milieu monégasque. Gros travail de pressing et de récupération. Remplacé par Gueye (79ème).

Under (6,5) :  Ses dribbles impétueux et sa façon déstabilisante de partir de son côté pour revenir à l’intérieur ont mis Monaco a mal. Dangereux à chaque ballon. Remplacé à la 79ème par Konrad De La Fuente.

Harit (6,5) : Il déjà montré tout le talent entrevu à Nantes lorsqu’il était parti à Schalke 04. Une belle technique et des dribbles déroutants, il tient toutes les promesses du bon coup du mercato. Remplacé par Gerson (74ème).