Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 5ème j. | Les notes de ASSE – Toulouse...

Ligue 1 – 5ème j. | Les notes de ASSE – Toulouse (2-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ruffier (7,5) : Quelle prestation du portier stéphanois. malgré ses deux buts encaissés, il a sauvé son équipe à plusieurs reprises devant Leya Iseka et Saïd notamment. Très serein dans ses relances, il a offert des premières passes de qualité. Le corps arbitral et le camion de la VAR ont réalisé une sacré performance à Saint-Etienne aujourd’hui avec deux penaltys non sifflés, deux buts refusés dont un largement discutable.

 

AS Saint-Etienne 

Ruffier (7) Voir ci-dessus.

Debuchy (5,5) Comme la sensation que les latéraux stéphanois ont vécu la même soirée que leurs homologues toulousains. Capable de faire de grosses différences dans la partie de terrain adverse avec des centres et des débordements de qualité, c’est sur le plan défensif qu’il a laissé des trous énormes aux ailiers adverses qui ont su en profiter.

Moukoudi (4,5) : Encore plus en difficulté que Perrin, il a eu du mal à contenir les appels dans le profondeur des attaquants adverses et leurs fougues. Il a été sauvé par son gardien à plusieurs reprises.

Perrin (5) : Pris sur les débordements, son déficit de vitesse s’est largement fait ressentir. Pourtant son expérience l’a toujours sauvé avec des retours ou des fautes. Mais il a habilement évité de prendre un carton trop tôt dans la partie. Il a tout de même tenté de compenser les absences de ses latéraux et a repoussé les ballons aériens.

Kolodziejczak (3,5) : Il est le seul latéral de la partie à ne pas avoir montré de qualité offensive dans cette partie. Pourtant on sait de quoi il est capable mais il n’a pas non plus été parfait dans son propre camp. En difficultés face aux feux follets toulousains, il a connu bien des difficultés pour les limiter.

Cabaye (5) : S’il s’est illustré avec deux belles frappes pour sa première titularisation, il a manqué de quelques repères sur la pelouse. Déjà influent dans le coeur du jeu, on sent qu’il peut encore plus apporter dans la distribution du jeu. Il a eu quelques difficultés dans le repli défensif. Remplacé par Youssouf (68′).

M’Vila (4) Inexistant ou presque pendant une longue partie du match, il s’est réveillé après l’heure de jeu. Plus actif dans le jeu alors qu’il était dépassé par les événements et un milieu toulousain qui le privait de toute influence il s’est mis à faire les efforts pour se démarquer et récupérer les ballons.

Hamouma (7,5) Prolifique sur les deux seuls bons ballons qu’il a eu à jouer ou presque, Romain Hamouma a été impressionnant d’efficacité dans cette partie. D’abord juste avant la pause alors que son équipe était dans le dur et aurait pu être menée bien plus largement. Auteur d’un chef-d’oeuvre sur l’ouverture du score, c’est dans un autre registre, à la réception d’un centre qu’il s’est illustré pour le second but.

Boudebouz (3) Décevant en première période, son entraîneur a décidé de le sortir à la pause. Choix dur mais payant pour un Beric (6) bien plus pesant sur la défense toulousaine avec une présence accrue sur les centres.

Bouanga (5,5) : Si le jeu n’a pas toujours penché de son côté, il a tenté de mettre à profit chaque occasion qui lui a été offerte. Il a offert quelques bons centres à ses coéquipiers mais il y a encore trop de déchet dans son jeu. Remplacé par Nordin (76′).

Khazri (3,5) Plutôt muet dans l’ensemble de la partie, il a tenté de concentrer les défenseurs toulousains par ses appels dans la profondeur. Mais rarement servi, il n’a pas réellement pesé dans ce match.

 

 

 

Toulouse FC

Reynet (6,5) : Après un mois d’août incroyable pour le portier du TFC qui semble renaître, son après-midi a été compliquée. Avec deux buts concédés, il n’a pas lâché l’affaire avec de gros arrêts dont il est capable de sortir de sa boîte.

Moreira (4,5) : Intéressant offensivement notamment dans l’apport d’un surnombre offensif et avec sa capacité à dédoubler, il a aussi eu beaucoup d’oublis défensifs. l’image de l’égalisation stéphanoise.

Diakite (3,5) : Catastrophique dans son marquage, c’est lui qui couvre Hamouma sur le but juste avant la pause avant de se faire éliminer très facilement. Il est loin d’être exempt de tout reproche sur le second but de l’ASSE également avec une position discutable.

Amian (4) : Celui qui ne cesse de clamer ses envies de départ et son rêve d’Angleterre devrait peut-être commencer par se concentrer sur performances en club. Son piètre match de ce soir ne va pas vraiment dans ce sens. Pris sur l’égalisation mais en retard sur plusieurs centres il est loin d’avoir été irréprochable.

Sylla (4) : Même combat que Moreira de l’autre côté… Sur le plan offensif, il a même été plus performant que son compère de l’autre côté. Il s’est permis plusieurs percées qui ont amené des centres et des corners. Malheureusement, il a eu du mal à faire les efforts défensifs à l’image de ses retours inexistants ou des espaces laissés dans son dos.

Sangare (6,5) : Excellente prestation du jeune milieu toulousain dans cette partie. Il a su casser les lignes avec de belles accélérations en contre. Présent à la première relance, son pressing lui a permis de récupérer bon nombre de ballons dans les pieds adverses. 

Makengo (5,5) : Trop inconstant pour peser sur la durée, il est capable de se montrer disponible pour le porteur de balle comme de disparaitre pendant de longues minutes. Remplacé par Dossevi (74′).

Vainqueur (6) : Capable de mettre le pied sur le ballon et de faire un travail important dans le placement du bloc après la pause fraîcheur, il a su s’adapter aux problèmes de son équipe. Il s’est mué dans le rôle de l’ombre.

Gradel (7) : Alors qu’il aurait du se voir sifflé un penalty avec une intervention inexplicable, il n’en est rien. Capable d’attirer la défense adverse, il a libéré des espaces pour ses coéquipiers sur les contres. Il a su donner les ballons dans le bon tempo. Plus en retrait que ses partenaires contrairement à d’habitude, il a su se mettre en retrait et faire d’énormes efforts défensifs.

Saïd (7) : Pour sa première titularisation avec ses nouvelles couleurs, il a fait forte impression. Auteur d’une passe décisive pour Leya Iseka, il aurait aussi pu inscrire le troisième but toulousain pour mettre son équipe à l’abri mais Ruffier d’une superbe parade l’en a empêché. Remplacé par Sidibé (89′).

Leya Iseka (7) : Avec un penalty provoqué et un but en première période, il était proche de la perfection. Sans oublier son ballon presque décisif pour Saïd et ses très bons appels dans la profondeur. Il aurait pu tuer le match mais n’a pas su le faire ce qui vient un peu ternir sa prestation. Remplacé par Koulouris (67′) que l’on a vu uniquement sur son premier ballon et son but refusé.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...