* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 4ème j. | Les notes de OM - LOSC (1-1)

Homme du match : Mandanda (6,5) :

Pas franchement inquiété par les Nordistes en première période, le capitaine de l’OM n’a pas eu le temps de réagir sur la frappe en finesse d’Araújo. Il a longuement maintenu les siens la tête hors de l’eau, avec au moins trois énormes parades après la pause.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (6,5) : Voir ci-dessus.

Nagatomo (4) : Aligné pour la première fois depuis son arrivée sur la Canebière, l’homme qui compte plus de 120 sélections avec le Japon est coupable sur l’ouverture du score de LOSC puisqu’il tergiverse trop pour savoir s’il devait couper la passe en profondeur de Bamba ou non. Il a souffert des prises d’accélération du brésilien. Logiquement remplacé à l’heure de jeu au bénéfice de Sarr.

Caleta-Car (5,5) : Impeccable dans ses duels, le numéro 15 n’a pas été très bon pour couvrir ses arrières lorsque les lillois s’y projetaient. Un match de bon niveau tout de même.

Alvaro (5,5) : Très critiqué depuis son altercation avec Neymar le week-end dernier, l’Espagnol a été plutôt bon dans son sens de l’anticipation en coupant bien les passes adverses.

Sakai (6) : Le Japonais a été bon à la fois durant ses quelques montées, mais aussi et surtout lorsque son équipe n’avait pas le ballon. En effet, grâce à ses tacles, il a annihilé les attaques lilloises qui étaient  pourtant souvent bien lancées. A l’image par exemple de son intervention in extremis dans ses 5 derniers mètres face à Ylmaz à cinq minutes avant la pause.

Sanson (5,5) : Il a semblé en bien meilleure forme physique, n’en témoigne son placement parfois au-dessus de celui de Thauvin. Disponible, il a été un élément clé dans le jeu offensif de l’OM ce soir. La preuve ne peut être que cette passe décisive, presque inespérée, pour Germain à cinq minutes de la fin du match.

Kamara (6) : Les matches passent et la jeune pousse marseillaise confirme de plus en plus son importance dans ce XI olympien. Sa capacité à suppléer sa défense en arrachant de précieux ballons dans les pieds lillois a particulièrement rendu service à son équipe.

Rongier (6) : Une nouvelle performance de haut niveau pour l’ancien joueur du FC Nantes qui a redoublé d’efforts, comme à son habitude, en pressant ses adversaires directs sans oublier de porter le ballon dans le camp adverse. Il trouva le montant gauche de Maignan à la 69e. Remplacé une minute plus tard par Gueye.

Payet (3) : Le numéro 10 marseillais a multiplié les tentatives de centres sans pour autant réussir à trouver un partenaire. Le réunionnais a manqué un peu de tout ce soir, essentiellement de créativité et d’intensité dans ses (très rares) courses. Remplacé par Radonjić à la 72e.

Benedetto (4) : Presque jamais en position de pouvoir frapper au but. Pipa avait pourtant donné l’impression de savoir comment se rendre disponible en début de match, mais la défense des Dogues a vite corrigé le tir. Remplacé par Marley Aké à la 78e.

Thauvin (4,5) : De bonnes combinaisons avec Morgan Sanson de la part de Flotov, qui s’est toutefois montré discret aux abords des buts gardés par Maignan. Des bonnes prises d’initiative à son actif, mais trop peu pour faire la différence. Remplacé par Germain à la 71e. Héros du soir pour son équipe, il inscrit d’une superbe tête le but du 1-1, passant juste devant Maignan sur un corner bien frappé par Sanson.

 

Lille (4-4-2) :

Maignan (4,5) : Il concède le but de l’égalisation sur un des deux tirs cadrés de Marseille ce soir. Sa sortie trop hasardeuse lui est fatale.

Bradarić (5) : Sur le reculoir face à Thauvin, le jeune croate garda son calme face aux dribbles du champion du monde français. Il perdit quelque peu son calme face à ce même adversaire à la 58e, récoltant au passage un carton jaune. Raison pour laquelle Galtier préféra le faire sortir, et faisant donc rentrer Reinildo (65e).

Botman (6) : Attentif dans sa surface, c’est le nouvel arrivant en provenance des Pays-Bas qui a été précieux pour repousser les nombreux centres marseillais. Ceux-ci n’étaient pas de qualité, mais il fallait rester concentré et c’est ce qu’il a fait avec brio.

Fonte (5,5) : L’expérimenté défenseur portugais a régné dans les airs en s’y imposant régulièrement. Sa complémentarité avec Botman a été telle que les attaquants de Marseille n’ont pas pu se mettre en bonnes positions.

Çelik (6) : Blessé à l’arcade, le turc a tenu bon pour garder sa place sur le terrain. Il a bien fait puisqu’il se procure une grosse occasion en fin de première période. Défensivement parlant, il a rendu muet un Dimitri Payet d’un assez faible niveau ce soir.

Bamba (5,5) : Remuant sur son côté droit, le Français de 24 ans s’est heurté, dans un premier temps, à Sakai. Il a été décisif par la suite en adressant une passe au millimètre à Araújo qui se joua de Nagatomo.

Soumaré (5,5) : Travailleur de l’ombre, le joueur pisté par son club formateur (à savoir le PSG) a été précieux lors des transitions offensives avec des passes longues, comme courtes, toujours très précises.

André (5) : Assez peu en vue, le joueur de 30 ans s’est principalement cantonné à aider sa défense, dans les airs surtout. Ses passes à destination d’Ylmaz ont été de qualité.

Araújo (6,5) : Une première partie de rencontre compliquée, mais le portugais est vite monté en puissance après la mi-temps. Il profita des largesses de Nagatomo pour enrouler une frappe ras de terre qui trompa Mandanda. Il eut également deux grosses occasions, dont un coup franc direct. Sur cette action, ce n’est pas le portier marseillais qui repoussa cette tentative, mais bien la transversale qui l’empêcha de réaliser le doublé. Remplacé par Ikoné à la 72e.

David (5,5) : Plutôt discret offensivement, le meilleur buteur du championnat belge la saison dernière a énormément dépensé en termes de courses. Nous l’avons senti à l’aise physiquement, nul doute qu’il marquera bientôt sous ses nouvelles couleurs. Remplacé par Weah à la 78e.

Ylmaz (5) : D’entrée de match, le capitaine de l’équipe nationale de Turquie a tenté de se montrer disponible, mais ses appels de balle étaient beaucoup trop souvent lorsqu’il était en position de hors-jeu. Remplacé par Renato Sanches à la 78e.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer