Ligue 1 - 4ème j. | Les notes de OGC Nice - PSG (0-3)

Homme du match: Kylian Mbappé (7,5): Pour son premier match de la saison, il a réalisé une prestation pleine face aux Aiglons. Il obtient puis transforme un penalty avant d'être à l'origine de la réalisation de Di Maria juste avant la mi-temps. Il a été une menace constante pour Atal et la défense azuréenne et aurait même pu marquer à plusieurs reprises. Remplacé par Pablo Sarabia (79'), qui a participé au festival parisien en entrant dans les dernières minutes.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (6): Comme à Montpellier, il a été abandonné par sa défense. Il ne peut rien sur le penalty de Mbappé. Derrière, il s'interpose devant l'attaquant français mais Di Maria inscrit à bout portant le but du break. Il est également impuissant devant Marquinhos, transpercé de près.

Lotomba (5): Il n'a pas su trouver la clé pour défendre devant Di Maria, il a mis du temps à trouver ses marques sur le côté gauche mais malgré tout, sa prestation n'est pas mauvaise. Il doit prendre plus de risques offensivement et faire attention dans ses transmissions. Remplacé par Dan Ndoye (59'), qui provoque un coup-franc en toute fin de rencontre. Il a montré des qualités intéressantes.

Dante (5,5): De belles interventions défensives notamment devant Mbappé. Sa seule erreur étant d'avoir été en retard sur le deuxième but de son équipe. Pour le reste, il a été dans le match et au niveau malgré la lourde défaite des siens.

Pelmard (6): Cela peut paraître paradoxal mais il a réalisé une bonne performance. Il a gagné pas mal de duels avec Mbappé dans la surface et était souvent bien placé défensivement, mis à part sur le troisième but de Marquinhos. Il prend de plus en plus d'assurance dans le onze niçois.

Atal (3,5): Il a passé un très mauvais après-midi face à Mbappé, qui l'a mystifié dès les premiers instants. Défensivement, il a laissé trop de libertés à ce dernier et a bien malgré lui mis en difficulté son équipe. En dépit d'un sursaut d'orgueil en seconde période, il s'est blessé à la cuisse sur une accélération. Remplacé par Flavius Daniliuc (65'), qui effectuait ses premiers pas avec l'OGC Nice.

Schneiderlin (5): Il se procure la première occasion du Gym avec une belle frappe lointaine qui a contraint Navas à une envolée. Ses passes et sa vision du jeu étaient intéressantes mais ses coéquipiers n'ont pas profité des espaces laissés par le milieu parisien.

Lees-Melou (5): On l'a beaucoup plus vu dans le second acte après une première période compliquée. Celui qui a prolongé son contrat cette semaine avec le Gym a été plus influent après le repos et aurait pu marquer sur une frappe croisée qui n'est pas passée loin de la cage de Navas.

Thuram (3): Il n'était clairement pas dans son assiette en ce début d'après-midi et cela s'est vu. Tout d'abord, il blesse certes involontairement Gueye sur un duel puis a perdu énormément de ballons malgré les espaces. Enfin, il est fautif et concède un penalty évitable pour une obstruction sur Mbappé. Remplacé par Eddy Sylvestre (59'), dont on pourra vanter l'application sur les coups de pied arrêtés.

Kamara (5,5): Comme à son habitude, il a fourni des efforts considérables, à un poste qui n'était pas le sien. Il a été actif du début à la fin sur son côté, en proposant des centres qui auraient pu s'avérer plus dangereux pour le PSG. On peut dire qu'il n'a pas été récompensé de son activité.

Rony Lopes (5): Une partie qui globalement lui donnera un goût d'inachevé, tant il a été le joueur niçois le plus dangereux, avec deux occasions notables en première mi-temps. D'abord, sa frappe enroulée a fui le cadre puis il est à la conclusion d'un une-deux échangé avec Gouiri. Il a baissé en intensité au fur et à mesure et a été remplacé par Evann Guessand (73'), qui se procure une occasion intéressante mais il a buté sur la vigilance de Navas.

Gouiri (5): Il a vécu une journée bien compliquée offensivement. Néanmoins, il peut s'offrir une passe décisive pour Rony Lopes en fin de première période et est également l'auteur d'une lourde frappe en toute fin de match qui manque de peu de surprendre le portier parisien.

 

Paris-SG (4-4-2):

 

Navas (7): Dans une rencontre dominée par le PSG, il réalise cinq arrêts, dont un décisif juste avant la mi-temps face à Rony Lopes. Il réalise également une claquette impressionnante suite à un slalom de Youcef Atal puis est impérial sur la frappe lointaine de Gouiri.

Bakker (6,5): Malgré le scepticisme de certains supporters parisiens, le néerlandais a parfaitement comblé les absences de Bernat et Kurzawa. Il n'a pas eu à énormément s'employer face à Atal mis à part sur la percée de ce dernier en début de deuxième période.

Kimpembe (6): Prestation solide pour le Champion du Monde français, trop peu sollicité par les attaquants niçois. Sur corner, il est même tout proche d'inscrire son deuxième but avec le PSG mais il a été trop court dans les six mètres. Remplacé par Colin Dagba (83'), qui n'a pas eu le temps d'apporter à son équipe, même si le score était déjà figé.

Marquinhos (6,5): Même chose que pour son compatriote en charnière, avec une mention spéciale pour le capitaine du club de la capitale car il a marqué le troisième but de son équipe, en profitant de la passivité niçoise sur coup-franc.

Florenzi (6): Il a globalement été moins en vue que face à Marseille, mais il a quand même fait un match plus que correct avec plusieurs montées intéressantes dont une où il est bien lancé dans la surface mais Mbappé est trop court. Ses débuts sont très prometteurs.

Draxler (5): Héros de la rencontre face à Metz en milieu de semaine, il a été reconduit et il a été nettement plus discret sur la pelouse de l'Allianz Riviera en ce début d'après-midi. Il n'a pas eu une énorme influence sur le jeu contrairement à Mbappé par exemple.

Gueye (non noté): En dépit d'une entame intéressante, il se blesse à la cheville suite à un contact avec Thuram et est contraint de laisser sa place. Remplacé par Ander Herrera (23', 6), qui a apporté son expérience dans la conservation du ballon, notamment en seconde période. Il a passé une rencontre tranquille.

Verratti (6,5): Une rencontre de très bonne facture pour l'italien, qui fut très présent dans les tâches offensives. Il a mis la pression sur la défense azuréenne et sa qualité de passes a abouti de manière durable à mettre le danger dans la surface de Nice.

Di Maria (7,5): Comme à son habitude, il a brillé face à Nice avec un but, opportuniste face à Benitez juste avant la mi-temps, mais également une passe décisive magnifique offerte à Marquinhos sur coup-franc. Remplacé par Bandiougou Fadiga (79'), concentré et appliqué après son entrée.

Mbappé (7,5): Voir ci-dessus. 

Icardi (4,5): Il est de plus en plus inquiétant. En dépit d'une passe pour Mbappé qui peut être décisive et d'un face à face oerdu face à Benitez, il n'a pas d'influence sur le jeu et les appels ne sont pas coordonnés avec les passes de ses coéquipiers.