Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 4ème j. | Les notes de Nantes – Montpellier...

Ligue 1 – 4ème j. | Les notes de Nantes – Montpellier (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Andrei Girotto (7,5): A défaut d’exploits offensifs dans ce match, les exploits défensifs ont assuré le spectacle. Ceux de Girotto ont été particulièrement marquants. Aligné à côté de Pallois, le défenseur central brésilien a rayonné signant ici son match référence. Il a dominé durant les 90 minutes du match tous les éléments offensifs de Montpellier. En première mi-temps, son pressing haut et ses tacles appuyés lui permettent de contrôler parfaitement les attaques de Andy Delort. En seconde mi-temps, il réalise plusieurs actions défensives sur Laborde lui enlevant d’autorité le ballon sur quasiment toutes ses prises de balles. Enfin, son jeu de relances balle aux pieds a été propre et a apporté confiance et sérénité à ses coéquipiers. Il participe ainsi grandement au succès nantais de ce soir.

Nantes (4-2-3-1)

 

A. Lafont (6) : Le goal de cette formation de Nantes a réalisé une première mi-temps solide. Il a repoussé deux tentatives de Mollet sur coup franc (9’) et (23’) boxant à chaque fois le ballon des deux poings. A la 40’ il fait une sortie décisive dans les pieds de Delort. Aucun arrêt majeur à signaler en seconde période.

J.Fabio (5,5) : Peu en vue en première mi-temps, le latéral droit brésilien est monté en puissance en seconde période, notamment offensivement où il a participé aux attaques de son équipe. Peu inquiété par ailleurs dans son couloir défensivement.

A. Girotto: Voir ci-dessus.

N. Pallois (7) : L’indéboulonnable défenseur central de Nantes a encore assumé son rôle de patron de la défense ce soir en insufflant une dose de sérénité à toute son équipe par ses relances précises et rapides. Il est également l’auteur de bonnes sorties, permettant de casser les lignes et de créer  une liaison directe entre défense et attaque.

C. Traoré (6) : Un match abouti pour le latéral gauche nantais qui a beaucoup participé au jeu offensif de son équipe en combinant sur son côté avec Simon. Quelques lacunes défensives sont à déplorer malheureusement.

A. Touré (7) : L’unique buteur de cette soirée n’a pas démérité durant ces 90 minutes. Il a été très juste techniquement, et a été imposant au milieu de terrain. A la 84’ suite à un bel enchaînement collectif, il tente sa chance à l’entrée de la surface. Sa frappe est bien enroulée et trompe le gardien de Montpellier.

M. Abeid (6,5) : Aligné au côté de Touré dans un milieu plutôt bas, l’algérien s’est montré très entreprenant. Il a montré une envie certaine à participer aux actions offensives de son équipe. Deux frappes, non cadrées, sont à mettre à son actif durant le match.

I. Louza (5,5) : Le jeune nantais, tout juste sorti du centre de formation a paru un peu tendre dans les duels auxquels il a été confronté. Un apport offensif perfectible. Remplacé par C. Benanvente (82’).

K. Bamba (5) : Un match timide de la part du milieu de terrain nantais n’apportant que trop peu offensivement. Il n’a pas utilisé sa vitesse pour faire des différences ou pour décaler ses coéquipiers. Remplacé par S. Moutoussamy. (90+2’)

M. Simon (7) : Le jeune ailier nigérian a été l’un des seuls joueurs en première mi-temps à amener du danger dans la moitié de terrain nantaise se signalant par des combinaisons astucieuses avec Touré mais ne faisant pas évoluer le score. Mais ses efforts ont été récompensés: il est l’auteur de la passe décisive amenant le seul but de la partie. Un match intensif où Simon ne s’est jamais dérobé face aux taches qu’il devait accomplir.

K. Coulibaly (5,5) : L’attaquant malien de Nantes positionné seul en pointe n’a pas beaucoup brillé durant ce match manquant de justesse technique pour armer sa frappe (32’) qui s’envole en tribune. A la 44’ et 45’ il n’arrive pas malgré ses 1m97 à s’imposer dans les airs face à Congré. En seconde mi-temps, il a redoublé d’efforts pour décrocher et tenter d’apporter une solution offensive à ses coéquipiers. Il a failli être récompensé de ses efforts par un but, mais Rulli réalise une parade qui l’empêche d’ouvrir son compteur but sur cette saison.

Montpellier (3-4-1-2)

 

G. Rulli (6) : Le gardien de but montpelliérain a vécu une première mi-temps plutôt tranquille. Il se signale à la 20’ en repoussant une frappe enroulée puissante de A. Touré et en faisant quelques sorties aériennes intéressantes (30’) et (44’). En seconde mi-temps, il confirme cette solidité notamment face à Koulibaly en fin de match. Il ne peut rien sur la frappe enroulée de Touré: son champ de vision est restreint.

P. Mendes (4) : Le défenseur central n’a pas été juste techniquement  et a paru toujours en retard dans ce qu’il entreprenait, ratant des relances vers ses coéquipiers de la défense. Averti pour une faute (27’) sur A. Touré

V. Hilton (5) : Le vétéran de 41 ans a livré une prestation en demi-teinte, s’imposant face à l’adversaire mais en difficulté lorsqu’il s’agissait de relancer proprement. A noter également quelques mésententes avec ses coéquipiers de la défense.

D. Congré (4,5) : Le défenseur central de Montpellier a réalisé une bonne première mi-temps, s’imposant notamment dans les airs face à Koulibaly. Moins en vue en seconde mi-temps.

A. Souquet (4) : Le milieu de terrain de Montpellier a beaucoup souffert en première période face aux accélérations de M. Simon. Il a adopté une position plus défensive pour tenter de le ralentir mais  son positionnement n’a pas été concluant. Son positionnement très bas a déséquilibré le front de l’attaque montpelliéraine.

D. Le Tallec (3,5) : Le milieu de terrain de Montpellier est apparu peu en jambes ce soir manquant de justesse technique sur ses relances et de jus pour parcourir le terrain. Remplacé par M. Ristic (87’).

J. Ferri (3,5) : A l’instar de Damien Le Tallec, Ferri n’a pas distribué de bons ballons vers ses attaquants et  a rechigné souvent à faire les efforts défensifs demandés. Un mauvais état d’esprit qu’il faudra vite chasser pour repartir du bon pied le week-end prochain.

A. Oyongo (3) : Un match très discret de la part du milieu de terrain camerounais qui a essayé, sans grande réussite d’apporter  offensivement par son explosivité. Il a échoué et buté sur une défense nantaise des grands soirs.

F. Mollet (4,5) : Très remuant en première période, il a tenté d’orienter le jeu de son équipe en décrochant très bas. Mais, malgré son volume de courses très élevé, il n’a pas réussi à faire de réelles différences. Il peine à amener le danger sur phases arrêtées privilégiant sur ses coup francs (9′) (23’) (71’) une solution personnelle plutôt que collective ou manquant tout simplement de précisons (75’). Remplacé par K. Dolly (77’).

G. Laborde (4,5) : Ce n’était vraiment pas un match simple pour les éléments offensifs de Montpellier. Laborde  a souffert durant ce match touchant peu de ballons. Il a tenté de décrocher pour parvenir à mieux servir Delort, mais cela a plutôt affaibli le pouvoir offensif de son équipe qu’autre chose.

A. Delort (3) : On a senti l’attaquant algérien très agacé au sortir de ce match. En effet, sa prestation en attaque n’a pas été de qualité. Il n’a pas réussi à faire de différences sur le peu de ballons qu’il a eu et n’a pas tenté d’aider ses coéquipiers qui peinaient défensivement. Remplacé par S. Camara (87’)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...