Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 4ème j. | Les notes de Metz – PSG...

Ligue 1 – 4ème j. | Les notes de Metz – PSG (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Di Maria (7) : alors qu’il paraissait en jambe dès les premieres minutes du match, Di Maria a conforté cette dynamique en transformant le penalty à la 12′, lui qui l’avait raté face à Toulouse ce week-end. Il a pris le jeu à son compte dans ce match et a été omnipresent dans toutes les attaques parisiennes. On le croyait fatigué mais il a continué à faire des efforts jusqu’à ce qu’il ressente une douleur à la 91′. Sa justesse technique a embêté l’arrière garde messine ce soir. 

FC Metz (4-3-3)

Oukidja (5) : s’il ne peut rien faire sur le penalty concédé en première mi temps, Oukidja s’est montré rassurant dans les airs notamment. Il a réalisé qulques arrêts mais n’a pas eu à se deployer tout au long de la soirée non plus. Match correct de sa part. 

Delaine (5,5) : offensif dès qu’il a pu le faire, le lateral messin a toutefois souffert défensivement, plus souvent face a Dagba que face à Sarabia. En seconde mi temps il a joué plus haut sur le terrain et Dagba a été beaucoup moins en vu. Il a apporté offensivement par des centres ou par du soutien.

Boye (5) : il a eu du mal à se frotter au physique de Choupo-Moting. Même si l’attaquant a été plutôt discret dans le match, ses touches de balles ont toutes étaient réussies. Très solide face aux autres joueurs parisiens, il n’a pas fait dans la dentelle pour s’imposer sur le terrain.

Sunzu (5,5) : il a réussi à anticiper les longs ballons derrière la défense et a rassuré sa défense. En seconde mi temps on l’a moins vu et la baisse de regime du PSG explique sans doute cela. 

Centoze (5,5) :bien défensivement face à un Di Maria qui se ré-axé beaucoup, il a eu plus de mal lorsque Bernat s’est aventuré dans le couloir. En seconde période, il s’est montré beaucoup plus offensif et a posé des soucis à la défense parisienne. 

Maiga (5,5) : il a fait preuve de beaucoup d’activité au milieu de terrain. Présent dans le secteur offensif comme défensif, il a réussi à couper les transactions hautes des parisiens et s’est projeté de l’avant pour apporter le surnombre. 

Fofana (4) : il est celui qui a provoqué le penalty en se jetant assez naïvement sur Bernat. Plus tard, il a été present à la recuperation du ballon et a imposé de son physique, parfois trop, à l’image dur carton reçu à la 27 pour une faute, une nouvelle fois évitable, sur Di Maria. Il est rapidement remplacé par Angban alors qu’il souffrait au milieu. 

Cohade (4) : bien plus en difficulté que dans les autres matchs, le capitaine messin a été très en dessous aujourd’hui. Trop peu de ballons touchés en première mi-temps et des de pertes de balles trop nombreuses. Le leader du milieu de terrain parait plus en difficulté face à des équipes supérieures. T0ujours aussi discret en deuxième mi-temps, il est remplacé par Gakpa à la 70′. Ce dernier a apporté de la fraicheur devant.

Boulaya (4,5) : dynamique et technique, il a essayé d’apporter de la fluidité devant. Souvent envieux d’un contre un, il en est malheureusement sorti trop de fois perdant. En seconde mi-temps il est resté dans l’ombre de Diallo et Nguette. Il est remplacé en fin de match par Niane à la 82′.

Nguette (5) : plus discret, il a essayé de dezonner pour perturber le bloc parisien, sans réussite. En difficulté pour défendre aussi, l’ailier messin a eu du mal ce soir. En seconde période, il est revenu avec de nouvelles intentions et a été le joueur offensif à toucher le plus de ballons.

Diallo (6,5) : en mouvement devant, il a réussi à poser des problèmes à la très expérimentée charnière centrale du PSG. À l’image de cette frappe à la 15′ où il se joue des deux Brésiliens, mais ne trouve pas le cadre. Esseulé sur le front de l’attaque, il a du multiplié les exploits personnels et a réussi à en produire.

Paris Saint-Germain (4-3-3)

Bulka (5) : match tranquille pour sa première titularisation avec le PSG. Il a essayé de se rassurer dans son jeu au pied en ne jetant aucuns ballons, parfois même en prenant des risques évitables. Il a eu qu’un seul arrêt à faire, et il l’a fait. Rassurant dans les sorties, il a réussi sa première. 

Dagba (5,5) : avec ses montées incessantes, il a obtenu un grand nombre de corners et a réussi à gêner le latéral gauche de Metz. S’il manque un peu de provocation et de prises de risques, son jeune âge n’annonce rien d’alarmant mais au contraire quelque chose d’encourageant.

Marquinhos (5) : si Diallo a réussi a causé des soucis à la défense parisienne, Marquinhos a réussi à gérer son cas et a bien défendu sur lui. Il a aussi souvent compensé les montées de Dagba à droite et a défendu sur Nguette. Il a eu plus de mal en seconde période et c’est rare de le voir gêner comme cela.

Thiago Silva (5) : lui aussi a vite compris qu’il aurait à faire à un attaquant de qualité. Il a ainsi adapté son jeu comme il sait le faire pour comprendre les mouvements de Diallo et il est redevenu le patron de cette zone. 

Bernat (5) : très tôt dans le match, son comportement offensif lui fait obtenir un penalty. Bien dans son match, il a apporté devant et a mis de l’impact dans son jeu. En seconde mi temps, il a été gêné par l’entrée en jeu de Angban mais il n’a pas non plus failli à sa mission, bien défendre et ne pas encaisser du but. 

Gueye (5,5) : discret dans le premier quart d’heure, il trouve la barre sur un corner alors qu’il aurait sans doute pu (du?) mieux faire. Il a été solide dans les duels et a récupéré de nombreux ballons mais il a eu du mal à être intéressant techniquement. Trop de déchet dans les transmissions. En revanche et il s’agit là d’insister, son activité au milieu de terrain est indéniable.

Aouchiche (5) :pour sa première titularisation, le jeune parisien a touché de nombreux ballons. Pas toujours dans la percussion, il a essayé de se rassurer en posant le ballon et en faisant jouer ses partenaires. En seconde période il a été plus discret et c’est pour cela qu’il est remplacé à la 65′ par Paredes. L’Argentin a été discret. 

Verratti (6) : il a essayé de beaucoup combiner avec Gueye pour se familiariser avec le Sénégalais. Il a été impliqué à la recuperation aussi, et, comme d’habitude, à la production du jeu. En seconde mi temps, il a brillé de ses passes précises et de ses prises de risques. Volontaire ce soir, il est remplacé par Kurzawa à la 82′.

Sarabia (5) : toujours fin techniquement, l’Espagnol montre de jour en jour qu’il a sa place dans cette équipe. Ce soir il s’est même essayé à la frappe à plusieurs reprises alors qu’on ne le connaissait pas encore comme cela.

Di Maria (7) : voir ci-dessus.

Choupo-Moting (4,5) : le buteur parisien qui avait brillé face à Toulouse le week-end dernier a une nouvelle fois assumé son rôle de joker. Il a en effet marqué encore une fois ce soir, de la tête ce coup ci, sur un caviar de Verratti. Il devient ainsi le meilleur buteur du PSG. Il était pourtant discret dans ce match, avec seulement des remises en pivot avec ses partenaires au milieu, toutefois parfaitement réalisées.

 

Nathan Themines

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...