Ligue 1 – 4ème j. I Les notes de Strasbourg – Nantes (2-3)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Sala (7) : Sala avait faim, mais Sala n’a eu que des miettes. Ce qui ne l’a pas empêché de les gober tout rond : une volée académique hors de la surface suite à une perte de balle strasbourgeoise (47e), un tir à ras-de-terre (67e), mais surtout un but d’une tête puissante sur un centre de Lucas Lima à l’heure de jeu. Et quand il n’y avait plus rien à se mettre sous la dent, l’Argentin descendait gratter 2-3 ballons. Grande jugador.

 

Strasbourg (4-4-2)

 

 

Sels (4): Quelques belles interventions aériennes sur les nombreux centres de Lucas Lima, mais trois buts dans l’escarcelle. Un bilan un peu terne, surtout que le portier aurait pu faire mieux sur le second but nantais.

Carole (5): On l’a tout d’abord un peu moins vu à l’attaque que son pendant de droite, mais Lionel Carole a globalement bien digéré son repositionnement en latéral gauche. L’entrée en jeu de Lamine Koné lui a permis d’offrir une séance de frissons au sein de l’arrière-garde nantaise.

Martinez (4): Battu par Emiliano Sala sur le troisième but nantais, Pablo Martinez offre les trois points au FCN.

Mitrovic (4,5): Régulièrement présent pour museler Emiliano Sala, Stefan Mitrovic a réalisé un match quasi plein. Quasi, puisque le capitaine offre sur un plateau l’égalisation nantaise à la 35e, en déviant un tir de Valentin Rongier initialement hors-cadre. Capitaine Fracasse.

Lala (5,5): Kenny Lala aime courir. Et Kenny Lala aime beaucoup le montrer, aussi. Intenable sur son couloir droit pendant tout le premier acte, ses combinaisons avec Da Costa et Thomasson ont été intéressantes. On regrettera néanmoins un certain manque de repli défensif, responsable des nombreuses montées réussies par Lucas Lima.

Liénard (4,5): De retour dans le onze après sa blessure, le patron alsacien n’avait pas encore les jambes pour reprendre son poste de métronome de la formation strasbourgeoise. Auteur de quelques coups de pattes intéressants néanmoins. Remplacé par Mothiba (60e), solide pour ses premières minutes avec le RCSA.

Martin (5): Inspiré, le milieu de 28 ans a été à l’origine de nombreuses offensives ce soir. Averti après s’être énervé sur l’arbitre.

Sissoko (5,5): Des interventions propres au sol et en l’air, des percées tranchantes, et certaines tentatives dangereuses comme cette reprise tentée en début de match. Le jeune milieu s’est même permis de s’excentrer côté droit pour délivrer un centre parfait pour Nuno Da Costa, sur le second but alsacien. Sissoko aurait même pu gratter un pénalty suite à une action très litigieuse juste avant la mi-temps. Un match complet, donc.

Thomasson (4,5): Probablement gêné par son masque, Adrien Thomasson a enchaîné les approximations lors du premier quart d’heure. Pour mieux rebondir, puisque l’ex-Canari a crucifié son ancien club en offrant un amour de caviar à Ludovic Ajorque. Sans rancune. Remplacé par Lamine Koné (70e), venu renforcer la défense alsacienne pour offrir plus de folie aux latéraux Carole et Lala. Egalement auteur d’un centre intéressant pour Ajorque, dont la reprise finit hors cadre.

Da Costa (6): Incroyablement présent, tout au long du match, Nuno Da Costa aura représenté un exemple de combativité parmi la formation alsacienne. Souvent bien trouvé par Kenny Lala, l’attaquant strasbourgeois a frôlé le but du 3-2 à deux reprises en fin de match, butant sur un solide Tatarusanu. Partie remise seulement, puisque Da Costa sera enfin récompensé à la 82e suite à un plat du pied imparable. El Nuno.

Ajorque (5): Ludovic Ajorque pourra confirmer que la première fois n’est pas toujours très concluante. Très isolé pendant une grande partie du match, il s’occupe cependant de crucifier Tatarusanu d’une tête smashée, pour le premier but du match et sa première réalisation sous le maillot bleu et blanc. Remplacé par Benjamin Corgnet (80e).

 

Nantes (4-3-3)

 

Tatarusanu (5): Quelques relances au pied hasardeuses, en début de rencontre. Juste le temps de régler la mire pour le mur roumain. S’il ne peut rien sur les buts d’Ajorque et de Da Costa, le portier nantais a rassuré ses troupes en réalisant des arrêts déterminants en fin de match.

Lima (6): Lucas Lima devait initialement quitter le FC Nantes cette semaine pour débarquer au Zénith, avant que les plans du club russe ne changent au dernier moment. Finalement resté sur les bords de la Loire, le latéral brésilien a multiplié les centres et a sans cesse apporté le danger sur la cage strasbourgeoise. Cpacibo.

Diego Carlos (4): Des dégagements manqués et un certain attentisme dans la surface nantaise. La saison n’a manifestement toujours pas commencé pour le solide défenseur central brésilien.

Miazga (4): Complètement apathique sur le but d’Ajorque. Miazga a soufflé le chaud et le froid ce soir, à la Meineau. Auteur de bonnes interventions défensives, l’Américain a cependant régulièrement été pris de vitesse par Nuno Costa.

Kwateng (3,5): Une certaine générosité, mais un manque de réalisme impressionnant. Défensivement, le jeune latéral n’est pas non plus exempt de tout reproche, en brillant par son absence sur le premier but strasbourgeois. Il reçoit également une biscotte en prime, sur un vilain tacle administré à Dimitri Liénard. On attend probablement impatiemment le retour de Fabio chez les Canaris.

Moutoussamy (5): Un bon match de la part du jeune Nantais, qui n’aura perdu qu’un seul ballon. Remplacé par Abdoulaye Touré à la 76e., qui offre le second but alsacien en perdant trop facilement le ballon.

Khrin (5,5): Titulaire surprise à la place d’Abdoulaye Touré, René Khrin a gagné quelques points face à la concurrence. Très propre dans ses relances, il faudra tout de même éviter les pertes de balles plein axe, à l’avenir.

Rongier (5,5): Des sacrés problèmes à lever son ballon en première mi-temps. Du coup, le capitaine ligérien a demandé un petit coup de main à Stefan Mitrovic, qui s’est chargé lui-même de tromper son propre gardien. Le capitaine jaune et vert a finalement réglé la mire en seconde période, en atteste une superbe frappe détournée par Matz Sels (79e).

Waris (5): Moins en vue que la semaine dernière face à Caen, Majeed Waris peut néanmoins se targuer d’avoir réalisé quelques percussions et combinaisons intéressantes sur le flanc gauche. Remplacé par Anthony Limbombe (86e), qui a joué autant de minutes ce soir qu’il n’a coûté de millions d’euros.

Sala (7) : Voir ci-dessus.

Evangelista (5): En vue lors des premiers instants de la rencontre, la recrue nantaise s’est ensuite progressivement éteinte, bien muselée par la défense alsacienne. Evangelista fera sonner le réveil juste avant la mi-temps en scorant le second but du FCN, à la conclusion d’une action collective de haute volée. Remplacé par Gabriel Boschilia (73e). Un pétard du gauche et puis s’en va (85e).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.