Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Strasbourg – Rennes...

Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Strasbourg – Rennes (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Niang (7) : Sur la continuité de sa superbe prestation de la semaine passée face au PSG, l’attaquant sénégalais a encore régalé ce soir. Assez impressionnant dans sa faculté à conserver les ballons dos au jeu, il a étalé toute sa qualité technique. Son match plein est ponctué par un joli but une nouvelle fois puisqu’il ajuste parfaitement Sels d’un plat du pied croisé. Il a reçu de nombreux coups et a failli ne pas finir le match suite au mauvais geste de Ndour en fin de partie. Heureusement pour les siens, il a pu regagner sa place.

Strasbourg (5-3-2) : 

Sels (5) : Le portier belge a été plutôt impuissant ce soir. S’il n’a rien à se reprocher sur les deux buts des visiteurs, il n’a pas eu de parade décisive à réaliser pour se mettre en valeur. Un match assez frustrant pour lui.

Simakan (4) : Le jeune défenseur strasbourgeois était aligné au poste de piston droit ce soir pour faire souffler Kenny Lala. Plutôt habitué à jouer dans l’axe, il a semblé quelque peu perdu sur son côté. Il a néanmoins apporté sa vitesse et sa puissance en étant assez rigoureux défensivement et en tentant d’apporter le danger par des centres aux avant-postes. Pas assez tranchant néanmoins pour inquiéter la défense bretonne.

Djiku (5) : Le solide défenseur arrivé de Caen continue de montrer l’exemple au sein de la défense alsacienne. Il a eu fort à faire face à Niang puis face à Siebatcheu en seconde période. Plutôt incisif, il a récupéré pas mal de ballons dans les pieds des attaquants rennais mais sa défense a tout de même encaissé deux buts ce soir.

Koné (5) : À l’image de Djiku, le défenseur ivoirien continue son bon début de saison. Placé au centre du trio défensif local, il a tenté de colmater les brèches à de nombreuses reprises. Il est tout de même un peu loin de Niang sur le deuxième but rennais.

Ndour (3) : L’habituel latéral gauche était aligné dans l’axe ce soir pour pallier l’absence de la feuille de match de Mitrovic (sûrement préservé pour Jeudi soir). Malheureusement pour lui, il a vécu un véritable calvaire cet après-midi. On l’a senti assez hésitant dès le début du match avec plusieurs relances très moyennes. Le sort s’acharne ensuite, puisque c’est lui qui perd son duel dans la surface avec Grenier sur l’ouverture du score. Pour couronner le tout, il est exclu à la 83ème pour une grosse semelle sur Niang. Un match à vite oublier donc.

Carole (5) : Le latéral gauche strasbourgeois est l’un des joueurs les plus utilisés par les siens en ce début de saison et cela s’est plutôt ressenti aujourd’hui. Bien que toujours très bien placé et assez peu débordé, il n’a pas eu le jus qu’on lui connait habituellement pour déborder sur son côté. Dans l’optique du match important en ligue Europa de jeudi, il est remplacé par Lala à la 58ème. Ce dernier a tenté d’apporter son envie et sa vitesse sur le côté. Malheureusement, personne à la réception de ses quelques centres intéressants.

Martin (4) : Le maître à jouer strasbourgeois semblait lui aussi marqué par le match contre Francfort il y a 3 jours. Jamais dans le rythme de la partie, il a peiné à la récupération comme à l’organisation du jeu des siens. Un peu mieux en fin de seconde période, il a l’occasion d’égaliser suite à un penalty accordé aux siens par la VAR. Il trouve malheureusement Mendy sur sa route. Remplacé par Zemzemi à la 68ème. Ce dernier connaissait ses premières minutes en Ligue 1 cette saison mais n’a pas su apporter un plus à son équipe.

Bellegarde (4) : Le jeune milieu de terrain a lui aussi eu du mal aujourd’hui. On l’a senti un peu perdu au niveau de son positionnement et il n’a pas assez pesé sur le jeu de son équipe malgré quelques percées intéressantes. Un peu court physiquement, il est remplacé par Lebeau à la 79ème. Le jeune milieu formé au Racing connaissait ses premières minutes en Ligue 1. Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour sa première.

Corgnet (5) : Le numéro 10 alsacien connaissait une première titularisation depuis quelques temps avec Strasbourg. Il fut plutôt à son avantage sur une bonne partie du match. À l’aise dans le domaine aérien, il a également souvent créé le décalage sur le côté droit. Plusieurs centres en retrait intéressant sont à mettre à son actif mais personne n’était là pour pousser le ballon au fond des filets. Il a quelque peu disparu en fin de match, en manque de rythme.

Da Costa (3) : Le feu-follet alsacien connait une période de moins bien en ce moment et ce n’est pas sa performance aujourd’hui qui va rassurer Thierry Laurey. Il a souvent fait les mauvais choix dans le dernier geste en privilégiant la solution individuelle. Une seule bonne frappe en première période est à mettre à son actif et contraint Mendy à la parade. Espérons pour lui et pour son club qu’il retrouve au plus vite son efficacité.

Mothiba (3) : À l’image de son compère d’attaque, l’attaquant passé par Lille ou encore Valenciennes est en difficulté en ce moment. Rarement trouvé, il n’a pourtant pas démérité en proposant de nombreuses courses et plusieurs appels intéressants dans la profondeur. Sa frappe totalement dévissée en fin de match témoigne du manque de confiance qu’il connait en ce moment.

 

Stade Rennais (5-3-2)

Mendy (6,5) : L’ancien portier rémois connaissait sa première titularisation avec son nouveau club suite à sa blessure contractée à la main lors de la CAN. C’est peu dire que sa première est réussie. Plutôt rassurant dans ses prises de balle, il réalise une première parade face à Da Costa en milieu de première période. Il gagne ensuite son duel face à Martin sur penalty en fin de première période, ce qui permet aux siens de regagner les vestiaires avec un but d’avance. Toujours très serein en seconde période. Un des grands artisans de la victoire rennaise aujourd’hui.

Traoré (5) : Le latéral rennais a été moins en jambes que la semaine passée face au PSG. On l’a vu moins souvent aux avant-postes qu’à l’accoutumée, ce qui lui a permis d’assez bien tenir son couloir défensivement.

Da Silva (6) : Le capitaine rennais a livré une nouvelle prestation très solide dans une défense à 3 qui semble faite pour lui. Toujours bien positionné et plutôt à l’aise dans les duels aériens, il a donné le ton durant ce match. Propre techniquement, il fut également la première rampe de lancement des siens.

Gelin (6) : Comme la semaine passée, il a dirigé sa défense d’une main de maître aujourd’hui. Solide dans les duels et faisant preuve d’une bonne lecture du jeu, il a souvent récupéré le ballon dans les pieds des attaquants strasbourgeois.

Morel (5,5) : L’ancien lyonnais continue de gagner du temps de jeu du côté rennais et il rend bien la confiance accordée par son entraîneur. Solide, il joue simple et cela s’avère plutôt efficace. Il continue de prendre du plaisir et de rassurer sa défense du haut de ses 35 ans.

Maouassa (4) : Le latéral prêté au Nîmes Olympique l’an passé a connu une partie compliquée sur son côté gauche aujourd’hui. Souvent en retard défensivement, il passe tout près du carton rouge en fin de première période suite à un tacle très limite sur Simakan. Averti, il est logiquement remplacé par Nyamsi à la 45ème. Venu se placer dans l’axe, décalant Morel sur le couloir gauche, il a livré une seconde période solide.

Camavinga (6) : Le jeune milieu de 16 ans continue d’impressionner les observateurs. Après son match époustouflant face au PSG la semaine passée, il a continué sur sa lancée aujourd’hui. Toujours disponible et juste techniquement, il est la plaque tournante de cette équipe. Il fait preuve d’une maturité assez impressionnante dans son jeu.

Grenier (6) : Le joueur formé à l’OL a livré une prestation complète aujourd’hui. Souvent recherché par les siens, il a su se muer en buteur. Après une belle ouverture de Bourigeaud, il résiste bien à Ndour, contrôle de la poitrine et place le ballon entre les jambes de Matz Sels. Il a ensuite été important dans la maîtrise technique pour son équipe.

Bourigeaud (4) : Habituellement hyperactif au cœur du jeu rennais, le milieu polyvalent a été assez discret aujourd’hui. Il fut moins trouvé par ses partenaires et cela s’est ressenti en première période dans le jeu de son équipe. Il est néanmoins à créditer d’une passe décisive pour Grenier à la 16èmeminute. Remplacé par Léa-Siliki à la 75èmequi est venu solidifier le milieu rennais.

Del Castillo (4) : L’attaquant de poche a été plutôt en difficulté ce soir. Assez remuant, il a souvent réalisé la touche de trop et fut à l’origine de quelques interruptions du jeu en subissant des fautes et en restant au sol à plusieurs reprises. Émoussé, il fut remplacé par Siebatcheu à la 45ème. Ce dernier est rentré avec tout son impact physique pour peser sur la défense alsacienne. C’est lui qui, par son appel, permet à Niang de se retrouver seul aux 16 mètres sur le second but breton.

Niang (7) : Voir ci-dessus.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...