Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Paris SG –...

Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Paris SG – Toulouse FC (4-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Choupo-Moting (7) : la doublure de Cavani a fait beaucoup d’efforts devant, notamment défensif. S’il n’a pas la même activité que le Matador, il est très bien rentré dans ce match. Dès le debut de la seconde période il réalise un bel enchaînement d’une frappe en pivot que Reynet dévie en corner. Force de persévérance, il inscrit un remarquable but en éliminant plusieurs défenseurs toulousains et en ajustant Reynet à la 51′. Il y va même de son doublé à la 75′ en poussant le ballon au fond des filets sur un remarquable service de Bernat. Son premier doublé en Ligue 1 vient récompenser son match dans lequel il s’est battu et a bien travaillé pour ses coéquipiers.

 

Paris Saint-Germain (4-4-2)

Areola (5) : il n’a une qu’une seule intervention à réaliser, et il l’a plutôt bien fait car le ballon envoyé par Vainqueur était très compliqué à négocier. Match ensuite très tranquille pour lui. En seconde mi temps, il est apparu qu’à deux reprises sur l’écran, c’est dire les intentions offensives avec lesquelles était venu le TFC.

Diallo (non noté) : il est sorti en fin de première période pour blessure. Le jeune défenseur a ressenti des vertiges après un contact avec Gradel. Il a été remplacé par Silva (5,5) alors qu’il réalisait un debut de match solide. Le Brésilien a lui apporté toute son experience pour prolonger le bon travail de Diallo derrière.

Marquinhos (6) : il a retrouvé l’axe de la défense ce soir, ainsi que le brassard. Il a été très solide et concentré même si Gradel a pu causer quelques soucis à cette défense. Il a bien relancé les actions depuis son camp et a aidé aussi offensivement, en témoigne le but qu’il a inscrit à la 83′ pour porter le score à 4-0.

Bernat (5) : très offensif, le lateral espagnol n’a pas cessé de realiser des efforts intensifs pour harceler Moreira face à lui, même s’il a souvent buté sur cet adversaire, l’ancien Bavarois a donné de lui même pour aider ses partenaires. Il est passeur décisif sur le dernier but parisien.

Dagba (5,5) :comportement très offensif comme à son habitude pour lui ce soir, Dagba a passé la majeure partie de son match dans le camp adverse. Il a été plus discret dans la seconde partie de la première période mais s’est remontré actif en deuxième mi temps. 

Verratti (5,5) : s’il a laissé Gueye s’occuper du travail défensif, Verratti a bien mené et organisé les actions offensives du PSG. Toujours précis et juste techniquement, il a apporté de la fraîcheur face à un bloc resserré. 

Gueye (7) :énorme présence de la recrue parisienne ce soir. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le Sénégalais a dominé le milieu de terrain malgré une deficit physique face au grand Sangare. Il a travaillé et a fourni beaucoup d’efforts dans l’entre-jeu pour récupérer les ballons. Il a aussi participé à l’élaboration du jeu parisien en trouvant directement ses attaquants sur des transmissions précises et perçantes. Il est toujours monté en puissance dans ce match et prouve que le PSG a fait le bon choix.

Sarabia (6) : dès les premieres minutes il démontre toute sa qualité technique comme sur cette superbe ouverture vers Mbappé à la 3′. Dans la suite du match, il est peu mis à contribution mais continue de se familiariser avec le système de jeu du PSG. Il est à l’origine du deuxième but parisien puisque sa remise oblige le défenseur toulousain a marqué contre son camp. Infatigable, il provoque aussi un penalty. Il aurait pu y aller de son but en fin de match s’il avait cadré sa tête sur un énième service de Di Maria.

Di Maria (6,5) : il est monté crescendo tout au long du match. D’abord trop limite techniquement, il a commis des erreurs inhabituelles dans ses transmissions. Ensuite il a réglé la mire et il est parvenu à faire des differences, que cela soit par ses passes mais aussi par des gestes techniques individuels. Même s’il rate un penalty, il n’a pas baissé la tête et a continué de jouer. Il est d’ailleurs à l’origine du troisième but parisien. Il est aussi passeur décisif sur le dernier but parisien, sur corner.

Cavani (non noté) : l’Uruguayen s; est blessé tôt dans le match, dès la 10′. Il avait pourtant l’air en forme puisqu’il multipliait les appels dans le dos de la défense. C’est sur l’un d’eux qu’il se blesse et cède donc sa place à Choupo-Moting (7), voir ci-dessus.

Mbappé (6) : il a montré toute son envie de réussir et de marquer dès le début du match avec déjà deux frappes dans les cinq premières minutes du match. Il a continué sur ce rythme et cet objectif tout au long du match. Il s’est essayé à plusieurs reprises à la frappe sans réussite, même sil a péché dans son jeu de tête ou il aurait pu et du mieux faire. En seconde mi temps, alors qu’il réalisait une acceleration dont lui seul à le secret, il se blesse à la cuisse. Il ainsi est remplacé par Zagre à la 65′. Le jeune parisien a pu montrer ses qualités techniques et sa qualité de percussion dans le secteur offensif.

Toulouse Football Club (5-3-2)

Reynet (7) : match sublime de la part du portier toulousain. Il a repoussé de nombreuses tentatives notamment face à Mbappé dans les 20 premieres minutes du match. Tout au long du match ensuite, il a répondu présent, dans les airs mais aussi sur sa ligne avec des parades tout aussi impressionnantes les unes que les autres, à l’image de celle face à Choupo-Moting à la 82′. Il encaisse 4 buts mais réalise pourtant une performance de haute volée, très encourageante pour la suite de la saison du Toulouse FC. 

Diakite (4,5) : si la sortie précoce de Cavani airait pu le rassurer, il a du être surpris de la très bonne entrée en jeu de « Choupo ». Il a eu du mal à défendre sur la vivacité de Mbappé, et a buté sur le physique du Camerounais. Il a été assez solide en première mi temps mais a complètement lâché en seconde, à l’image de toute l’équipe.

Amian (5) : certainement le central le plus costaud du TFC ce soir. Il a réussi à tenir tête à Choupo-Moting mais a lui aussi eu du mal face à Mbappé. Dans la relance, il s’est montré interessant et a essayé de construire du jeu, à l’inverse de ses coéquipiers derrière.

Goncalves (4) : pour son premier match en Ligue 1, le jeune Toulousain a fait preuve de solidité et de concentration, face à une attaque pourtant très expérimenté. Expérience malheureuse pour lui, il inscrit un CSC sur le second but de Paris. En seconde mi temps, il a eu plus de mal et a plus subi qu’en première. Comme si sa soirée tournait au cauchemar, il est aussi le fautif sur le penalty qu’a finalement manqué Di Maria. Même s’il a montré de belles choses, sa soirée fut somme toute assez compliquée. Il est remplacé à la 72′ par la recrue Saïd.

Sylla (4) : l’autre latéral toulousain a eu plus de mal à performer ce soir, dans la relance surtout. Il a souvent hésité et n’a pas été plus en réussie dans ses derniers gestes offensifs, que cela soit sur les centres ou sur les passes. 

Moreira (5,5) : intéressant dans la relance, le joueur formé au Stade Rennais a bien géré les montées offensives de Bernat sur son côté droit. Il s’est aussi projetté et a essayé de poser problèmes à Paris. Toutefois la large domination parisienne en seconde période l’a éteint du match et on l’a très peu vu. 

Sangare (5) : il se projette beaucoup vers l’avant pour apporter le surnombre. Son activité et son physique imposent au milieu de terrain une véritable épreuve aux Parisiens. En seconde période, il s’est éteint et Verratti a finalement pris le dessus sur lui. 

Makengo (5) : lui aussi a beaucoup travaillé au milieu de terrain. Il se projette énormément et pose des soucis à Verratti notamment. En seconde mi temps, il est assez peu en vu et sur le quatrième but il se fait dominer dans le duel avec Marquinhos.

Vainqueur (6) : propre techniquement, il ajuste le milieu de terrain toulousain et fait du bien dans l’entre-jeu. Il fait un travail important et apporte beaucoup d’experience. En seconde mi temps, rapidement fatigué semble-t-il, il cède rapidement sa place (59′) pour Dossevi. 

Gradel (6) : debut de match tonitruant pour le capitaine des Violets. Il a apporté une touche technique impressionnante en premiere période et a permis à son équipe de procéder en contre ou de pouvoir monter le bloc sur le terrain pour se libérer.

Koulouris (4) : s’il a eu un travail peu évident à réaliser ce soir, le Grec a souvent buté sur la solide charnière parisienne. En seconde période, il n’a pas touché de ballons et les seuls qu’il a eu à négocier ont été un échec. Il est donc logiquement remplacé par Leya Iseka à la 59′.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...