Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Nice – Marseille...

Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Nice – Marseille (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match:  Morgan Sanson (7): Très grosse activité pour l’ancien montpelliérain, qui a réalisé une rencontre pleine. Il est d’abord héroïque devant Ganago dans la surface, et a été très présent offensivement. Toujours dans les bons coups, il aurait pu inscrire le deuxième but de son équipe mais Benitez s’est opposé à lui. En deuxième période, il aura été très précieux, à la fois dans le pressing et dans l’utilisation du ballon. Il a beaucoup donné physiquement.

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (6): Pour son retour, il a fait ce qu’il a pu. Il est surpris par la reprise de Benedetto déviée par Dante. Derrière, il sauve Nice à plusieurs reprises, notamment devant Sanson en toute fin de première période. Il est à nouveau décisif devant Germain sur corner et Benedetto. Il va vite reprendre ses marques.

Pelmard (3): Il est clairement en manque de repères, complètement perdu sur con couloir gauche. Bouna Sarr n’a eu aucun mal à gagner ses duels face à lui. Il a laissé trop d’espaces aux attaquants phocéens. Il commet l’irréparable avec une faute stupide sur Germain dans la surface alors qu’il ne semblait pas y avoir de danger apparent. Remplacé par Mickaël Le Bihan (80′).

Dante (5,5): C’est très rare, mais on l’a senti chercher ses sensations. Sur les centres de Marseille, les attaquants étaient souvent démarqués et Benitez a pu se sentir abandonner par sa défense. Il dévie la frappe de Benedetto, ce qui surprend son gardien. Après la sortie sur blessure de Hérelle, il n’a pas été au mieux non plus.

Hérelle (5,5): Il aurait aimé terminer le match d’une autre façon. Blessé, il a dû céder sa place en début de seconde période. Avant cela, il a vaillamment défendu. Il ne peut rien sur l’ouverture du score marseillaise. Suite à sa sortie, c’est Ibrahim Cissé qui a pris le relais (55′). Rentrée intéressante du jeune Aiglon (20 ans), qui a montré de bonnes qualités.

Burner (5,5): Plus discret offensivement qu’à l’accoutumée, il a surtout tenté de soigner son jeu défensif. Malgré du déchet technique à certains moments, cela reste une prestation honorable de sa part.

Cyprien (6,5): Après sa grave blessure au genou en 2017, il retrouve petit à petit le niveau qui était le sien lors de sa première saison à l’OGC Nice. En sentinelle, c’est lui qui dicte le jeu de son équipe, et il le fait très bien depuis le début de la saison. Il est d’ailleurs impliqué sur les 4 derniers buts de Nice et a égalisé sur penalty. Il faudra voir ce que cela donne sur le long terme mais il est sur la bonne voie.

Tameze (4): Il a refusé deux offres alléchantes pour (sans doute) rester au Gym cette saison. Néanmoins, sa prestation du soir est insuffisante. Il n’a pas touché beaucoup de ballons et a trop joué vers l’arrière. Il a beaucoup couru mais il ne savait pas trop se placer quand Nice avait le cuir et quand Marseille jouait en contre. Remplacé par Youcef Atal (62′), dont le retour était particulièrement attendu par ses supporters. Il oblige Mandanda à s’employer quelques secondes après sa rentrée et a dynamisé l’attaque des Aiglons.

Lees-Melou (5): Il a bien commencé, avec énormément d’agressivité qui lui a permis de récupérer pas mal de ballons. Après l’interruption, il a eu plus de difficultés et a manqué de rythme pour déstabiliser un bloc marseillais bien en place.

Sacko (3): Même s’il a le mérite de faire de bons appels, il ne sait pas quoi faire avec le ballon. Il tente trop de dribbles inutiles, rate trop de passes faciles et joue parfois seul. Avec les arrivées programmées d’éléments offensifs, il risque de ne plus trop jouer.

Ganago (6,5): La bonne surprise de ce début de saison des Aiglons. Toujours en mouvement, disponible, il aura été le joueur niçois le plus dangereux. Il provoque d’ailleurs le penalty transformé par Cyprien. Il postule à une place régulière dans le onze de départ.

Lusamba (6): Il confirme les promesses entrevues à Nîmes il y a dix jours. Évidemment, il ne joue pas à son poste de prédilection mais fait beaucoup d’efforts pour son équipe. Il repart de son camp, et très intelligent dans sa protection de balle et a glané un nombre intéressant de fautes.

 

Marseille (4-3-3):

 

Mandanda (6): Son premier arrêt intervient après l’entrée en jeu de Youcef Atal, c’est dire le peu de travail qu’il a eu à effectuer pendant la première heure de jeu. Il est décisif devant Cissé sur corner puis plonge du bon côté sur le penalty de Cyprien. Une prestation encourageante pour le portier de l’OM.

Amavi (4,5): L’ancien niçois n’a pas manqué de bonne volonté mais n’a pas été en réussite dans ses interventions, comme en atteste sa faute sur Ganago dans la surface. Il s’est battu en dépit de son agressivité parfois excessive.

Gonzalez (6): La recrue marseillaise a joué son meilleur match depuis son arrivée sur la Canebière. Concentré, il n’a rien laissé passer. Son binôme avec Kamara est prometteur pour la suite de la saison.

Kamara (6): Il n’a perdu qu’un duel aérien, celui qui permet à Cissé de se créer une occasion sur corner. Pour le reste, il fait preuve d’une maturité impressionnante pour son jeune âge.

Sakai (6): Lui aussi a fait son match, il a résisté à la bonne entame de match des niçois. Après l’entrée de Youcef Atal, il a été mis à l’épreuve et s’en est bien sorti également. Il aurait pu se montrer plus offensivement car Nice laissait des espaces sur les côtés, notamment sur celui de Pelmard.

Strootman (5,5): Il s’est projeté souvent vers l’avant, et est notamment l’auteur de l’avant dernière passe sur le but de Benedetto. Pour le reste, il a fait un match très correct.

Sanson (7): Voir ci-dessus.

Lopez (4,5): Le jeune milieu de terrain n’a presque pas existé dans cette rencontre, on a davantage vu un Morgan Sanson plus entreprenant que lui. Remplacé par Valère Germain (70′), qui sur son premier ballon a provoqué le penalty de la victoire transformé par Payet.

Payet (6): Peu en vue en première période, il s’est réveillé après la pause, en ayant plus de possibilités pour s’exprimer. Il a marqué son premier but depuis presque un an. Il a également bien tiré les coups de pied arrêtés de son équipe.

Sarr (6,5): Match de bonne qualité de la part de l’ancien messin, très offensif. Il a fait passer un calvaire au pauvre Andy Pelmard, et est l’auteur du centre décisif pour Benedetto. Il a proposé des solutions intéressantes et pourrait être une bonne alternative pour Villas-Boas cette saison. Remplacé par Duje Caleta-Car (88′).

Benedetto (6): Il aura marqué son premier but en Europe à la suite d’une belle reprise, bien que déviée par Dante. Il aura l’occasion de marquer un doublé mais sa tentative acrobatique sera stoppée par Benitez. Remplacé par Luiz Gustavo (81′).

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...