* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 3ème j. | Les notes de Monaco - Nantes (2-1)

Homme du match : Diop (7) : il fait un match solide dans l’envie et dans l’impact offensif. A la réception d’un centre d’Aguilar, il crucifie Lafont à cinq mètres du but pour permettre à son équipe de mener au score (5e).

 

Monaco : 4-3-3

 

Majecki (5) : auteur des gestes qu’il faut sans pour autant être des plus rassurant, il n’est pas réellement fautif sur le but nantais mais aurait tout de même pu mieux faire.

Aguilar (6,5) : il a imposé sa loi sur son côté, maîtrisant son match et ses adversaires de la première à la dernière minute.

Disasi (6) : il a réalisé un bon match avec des interventions importantes, en témoigne son tacle dans sa surface pour retirer le ballon des pieds de Kolo Muani. Il n’a en revanche pas beaucoup participé à la construction du jeu de son équipe.

Badiashile (6) : assez serein, il fait un match sérieux et aurait pu inscrire un nouveau but cette saison si la barre n’avait pas empêché sa reprise de battre Lafont.

Ballo-Touré (6,5) : il a tenu son rôle dans les règles de l’art. Efficacité défensive et montées jaugées pour apporter le surnombre caractérisent son bon match de latéral.

Tchouaméni (6) : très disponible, il a touché des ballons dans plusieurs zones différentes et les a généralement bien convertis, mais il lui reste à trouver une constance dans la justesse technique.

Fabregas (7) : sans avoir à forcer, car pas attaqué, il a eu tout l’espace nécessaire pour orienter le jeu à sa guise ou créer du danger sur une seule passe. Il commence à manquer de souffle sur ses fins de match. Jovetic prend sa place à la 89e.

Diop (7) : voir commentaire ci-dessus.

Martins (6) : mobile comme à son habitude, il n’a pas été vraiment décisif cet après-midi. Geubbels le remplace à la 62e et marque trois minutes plus tard, sur un service d’Onyekuru. Lafont touche le ballon mais le voit malgré lui rentrer dans ses filets.

Ben Yedder (5) : il n’aura sûrement pas été trouvé assez par ses coéquipiers à son goût. Il est néanmoins resté dangereux sur quelques actions, dont une frappe qui heurte le poteau de la cage nantaise. Remplacé par Pellegri à la 78e.

Volland (4,5) : pas très en vue sur ce match. La recrue monégasque est apparue en manque de repères et peut-être de jambes pour faire des différences. A noter tout de même une reprise du gauche qui trouve le petit filet extérieur. Onyekuru prend sa place à la 62e et est l’auteur d’une passe décisive.

 

 

Nantes : 4-2-3-1

 

Lafont (5) : il n’a pas fait un mauvais match, mais n’a pas été assez décisif pour voir son équipe prendre un point ou plus. Il doit aussi travailler la précision de ses relances.  

Appiah (4) : une passe décisive, et puis c’est tout, pour le côté décisif. Il avait toujours un déficit défensivement, que ça soit physique, en rapidité ou dans le placement. Pas le plus à l’aise à la relance non plus.

Girotto (6) : match sérieux de la charnière, au niveau du match. Avec des latéraux performants, le brésilien ainsi que Pallois auraient moins besoin de s’employer en dernier recours.

Pallois (6) : même commentaire pour le robuste défenseur nantais.

Traoré (2) : il a quasiment raté chacune de ses passes, n’a jamais apporté offensivement et est le principal fautif sur le premier but monégasque en manquant sa remise de la tête. Un match à oublier rapidement.  

Touré (4) : son déficit de vitesse lui est vraiment préjudiciable à ce niveau. Il tente pourtant de créer du jeu mais n’est jamais en situation d’avoir le temps pour accélérer le jeu avec précision. Remplacé par Mendy à la 61e.

Chirivella (6) : très actif sur ce match, il a permis à Nantes de monter vite en contre en adressant des passes rapides et précises à ses partenaires. Un peu à bout de souffle en fin de match, d’où certaines petites errances défensives.

Bamba (5) : il n’aura pas été tranchant dans les trente derniers mètres mais plutôt dans les remontées de balle, éliminant plusieurs fois ses adversaires directs pour se retourner en cassant une ligne. Pas de situation de frappe ou de dernière passe en revanche. Emond le remplace à la 73e.

Blas (5,5): dans un rôle de battant haut sur le terrain, il s’est distingué par son abnégation et son but mais n’a pas été souvent trouvé pour créer du jeu. Il égalise pour Nantes, en reprenant de volée une belle ouverture d’Appiah dans le dos de la défense monégasque. Remplacé par Ndilu à la 89e.

Simon (4,5) : moins en jambes et précis qu’à l’accoutumée, il n’a pas beaucoup tenté de déborder sur son côté, et il se troue sur sa reprise à 4 mètres du but. Il a tout de même, seulement par à-coups pendant le match, créé du danger avec sa vitesse le long de la ligne.

Kolo Muani (6) : un numéro neuf qui est souvent trouvé par ses partenaires, à Nantes, c’est rare. Mobile et concerné, il se voit refuser un but en première période pour une position de hors-jeu de quelques millimètres. Il a à progresser dans sa justesse technique mais il a le potentiel pour laisser ses concurrents directs sur le banc cette saison.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer