Ligue 1 – 3ème j. | Les notes de Marseille – Rennes (2-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ocampos (6,5) : Il n’a pas tout réussi dans ce match, mais sa grinta change beaucoup de choses pour l’OM. En renard des surfaces il bénéficie d’un poteau de Gustavo pour réduire le score (54’), avant de centrer pour l’égalisation sur un CSC de Bensebaini (72’). Pas parfait, mais sacrément précieux pour Marseille.

 

Marseille (4-2-3-1)

 

Pelé (3) : Une énorme bourde qui permet à Sarr de porter la marque à 2-0 (45’), et qui sans une bonne réaction marseillaise aurait pu coute très chère à l’OM.

Amavi (5) : Il a touché beaucoup de ballons et s’est montré disponible devant, mais a souffert face à l’association Traoré/Siliki en première période.

Kamara (4) : Fébrile face à la vivacité de Sarr il a commis plusieurs fautes, avant de céder sa place aux retours des vestiaires. Averti à la 19, et remplacé par Lopez (Gustavo descend d’un cran sur le terrain pour prendre la place de Kamara).

Rami (4,5) : Surpris par la vélocité de Sarr il concède un penalty indiscutable à la 38’. De retour du vestiaire avec de meilleures intentions, il a peu été mis en danger par la suite.

Sarr (4,5) : En manque de rythme, il est clairement moins tranchant qu’en fin de saison dernière.

Gustavo (5) : Pas très influent en première période et en infériorité numérique face à un milieu rennais fourni, il s’est pas mal éparpillé. Il a été plus autoritaire en seconde mi-temps (en défense), et sa tête sur le poteau amène la réduction du score marseillaise 54’.

Sanson (6) : Il a beaucoup travaillé au milieu et a distillé de belles transversales, notamment pour Thauvin. Comme toute son équipe il a vécu une première mi-temps compliquée.

Ocampos (6,5) : voire ci-dessus.

Payet (5) : Des bons coups de pieds arrêtés, quelques bons centres, mais trop peu d’influence sur le jeu.

Thauvin (4) : Il n’a toujours pas retrouvé ses jambes de la saison passée, de plus il n’est pas décisif ce soir. Il est remplacé par Njie à la 90’.

Germain (4) : Malgré le fait qu’il se démène sur le front de l’attaque, il est trop rarement trouvé par ses coéquipiers. Mitroglou prend sa place à la 62’.

 

Rennes (4-1-4-1)

 

Koubek (5) : Pas énormément d’arrêts à exécuter, et deux buts encaissés où il ne peut rien faire.

Bensebaini (3) : Il crucifie son équipe à la 72’ en offrant l’égalisation aux marseillais d’un CSC imparable pour Koubek.

Mexer (5,5) : Bon dans l’anticipation et propre dans ses interventions.

Da Silva (6) : Pour sa première sous ses nouvelles couleurs il a montré du caractère, et que son association avec Mexer avait un bel avenir.

Traoré (5,5) : L’un des joueurs rennais qui a touché le plus de ballons ! A noter, une belle complicité avec Siliki.

Gelin (6) : Très à l’aise dans ce poste de sentinelle, il a grapillé beaucoup de ballons et s’est souvent imposé dans le domaine aérien.

Bourigeaud (5,5) : Un but sur penalty en contre-pied parfait à la 38’ et très peu de ballons perdus. Il sort à la 85’ remplacé par Del Castillo.

Grenier (4) : Peu en vue et beaucoup de déchets pour lui.

André (5) : Sa belle technique lui a permis de se sortir de situations compliquées et de faire remonter son bloc équipe. A l’image de ses coéquipiers, il a reculé après la pause. Averti à la 90’.

Sliki (5,5) : Très actif dans son couloir, il a désordonné l’arrière-garde olympienne. Il doit malheureusement céder sa place sur blessure à la 69’ à Siebatcheu.

Sarr (6) : Grâce à sa vivacité il provoque le penalty en s’intercalant entre Kamara et Rami (36’), puis profite parfaitement de l’erreur grossière de Pelé pour mettre le but du 2- 0 (45’). En seconde période, ses coéquipiers ont eu toutes les difficultés du monde à le trouver à l’image d’une passe ratée d’André à la 87’.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.