Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 38ème j. | Les notes de Reims – PSG...

Ligue 1 – 38ème j. | Les notes de Reims – PSG (3-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match :Cafaro (7) : très rapide, il a posé des problèmes à Kurzawa sur le côté droit. Il a bien joué les coups offensifs et a lui aussi apporté du danger. Il a multiplié les transversales, précises, en direction de Doumbia notamment. Toujours dans la percussion et dans la prise de risque, il vient inscrire le deuxième but rémois sur un remarquable contrôle qui élimine Kurzawa et en enchainant une frappe croisée qui bat Buffon. Très bonne performance de sa part ce soir, il sort à la 75′ remplacé par Chavarria. Ce dernier a fait preuve d’un état d’esprit exemplaire en ne cessant de multiplier les courses. Il en est d’ailleurs récompensé, puisqu’il vient participer à la fête en inscrivant le dernier but rémois, histoire de tirer sa révérence de la meilleure des manières.

Reims (4-2-3-1)

Mendy (5) : si sa sortie parait quelque peu hasardeuse sur le but, la bonne remise de Cavani ne le rend pas fautif pour autant. Il est ensuite resté attentif sur plusieurs frappes parisiennes.

Disasi (5,5) : il est venu aider Kamara sur le côté droit lorsque ce dernier était en difficulté face à Mbappe. Bon dans son placement, il a également bien géré le cas Cavani, qui s’est baladé entre les deux centraux. Concentré et concerné jusqu’à la fin du match, il a réussi à repousser un grand nombre d’occasions parisiennes.

Abdelhamid (6) : premier relanceur, il prend des risques et ceux ci payent. Il transperce les lignes adverses soit par des passes de qualité soit dans la percussion. Lui aussi est parvenu à faire disparaître Cavani du match en canalisant les déplacements de l’Uruguayen. Il a aussi réussi à anticiper nombre de ballons aériens et ne s’est jamais fait prendre dans son dos. Une 37eme titularisation remarquablement célébrée.

Kamara (6,5) : très bons défensivement face à Mbappé ou Kurzawa surtout, il ne s’est pas exposé offensivement en début de match. Sa qualité de vitesse lui permet de faire face au meilleur buteur du championnat face à lui. Bien dans son match, il a stoppé des occasions de buts nettes comme à la 68′ ou il repousse un ballon juste devant Mbappe qui allait se présenter face à Mendy. Il est monté en puissance tout au long du match et a finalement bien apporté devant.

Baba Rahman (7) : très offensif dans ce début de partie, ses efforts sont récompensés à la 36′ puisqu’il ouvre le score sur une subtile frappe entre les jambes du portier parisien. Il a eu une grosse activité tout au long du match. Même s’il perd le ballon sur le but parisien, ce fait est le seul point négatif de sa superbe performance. Il a très bien défendu sur Di Maria d’abord, mais sur Meunier aussi. Sur le dernier but rémois il est également, involontairement surement, passeur décisif. Quel match de sa part.

Romao (5,5) : bon au milieu de terrain, son travail n’est pas des plus élégants. Il a coulissé de gauche à droite pour empêcher les milieux parisiens de trouver des solutions entre eux. Il a bien contenu Draxler pour l’empêcher d’évoluer. 

Chavalerin (5,5) : travail de l’ombre, mais ô combien important. Il a n’a pas ménagé ses efforts, à la récupération notamment. Un jeu dur et physique, qui lui permet de se démarquer et de fragiliser le milieu parisien. La paire est de qualité dans ce milieu rémois. 

Doumbia (7) : il a pris des risques et a beaucoup provoqué en début de match. Le Rémois le plus dangereux dans cette première période. Il a d’ailleurs touché la barre sur une frappe où Buffon était battu. Il a souvent éliminé Meunier sur le côté gauche. Très bon dans la conservation du ballon devant, il a permis à son équipe de s’organiser et d’avancer sur le terrain pour mettre à mal la formation francilienne. Il fait partie des meilleurs éléments rémois ce soir, aussi nombreux soient-ils.

Dingome (5) : il reçoit un carton jaune tôt dans ce match pour une semelle sur Paredes. Il a réussi à servir ses attaquants dans de bonnes conditions même si le trio offensif rémois à performer de son plein gré. En seconde période il a décroché pour venir chercher les ballons plus bas et a combiné avec ses coéquipiers au milieu de terrain. Il est remplacé à la 70′ par Zeneli. Ce dernier est rentré pour amener de la percussion et de la vitesse, et il y est parvenu.

Cafaro (7) : voir ci-dessus.

Oudin (5,5) : un nouveau poste pour la révélation rémoise de la saison, qui évoluait sur la pointe de l’attaque. Il a multiplié les courses sans être servi dans de bonnes conditions. Il s’est toutefois essayé à la frappe sur un de ses premiers ballons et a obligé Buffon à s’employer. Il est aussi le passeur décisif sur le but de Baba Rahman. Bonne activité et des efforts conséquents en première mi-temps. En seconde période, on l’a peu vu. Les parisiens ont repris le jeu en main et ce fut compliqué pour lui d’exister. Il est remplacé par Martin en fin de match, qui a récupéré le brassard de capitaine.

Paris Saint-Germain (4-2-2)

Buffon (4) : attentif, il a repoussé plusieurs tentatives rémoises notamment celles de Oudin ou Doumbia. Il parait lent sur certaines sorties et ses choix ne sont pas toujours les bons lorsqu’il sort de ses 6 mètres. Jeu au pied, il relance souvent, si ce n’est tout le temps, court vers ses défenseurs. Il aurait très certainement pu mieux faire sur le deuxième rémois où il n’a pas la main ferme. Sur le dernier but, sortira, sortira pas, il a pas pris la bonne décision et a laissé Chavarria l’ajuster tranquillement. 

Marquinhos (5,5) : il a bien commencé son match en réussissant à lire les déplacements d’Ondin et en empêchant l’attaquant rémois d’évoluer. En seconde partie de première mi temps il a eu plus de mal face à son adversaire. Mais il est parvenu à vite reprendre le dessus sur Oudin, qu’il a d’ailleurs réussi à faire disparaitre du match en seconde période. En bon capitaine, Marquinhos peut partir à la Copa America en paix, il fait parti des joueurs qui ont rien à se reprocher cette saison au PSG.

Kehrer (5) : à de nombreuses reprises il a dû aider un Kurzawa trop souvent dépassé sur son côté. Match tranquille pour lui, mais il fait tout de même parti de la défense qui a encaissé trois buts ce soir. Kehrer n’a pas failli, mais n’a pas excellé non plus.

Meunier (4) : il est en retard sur le but rémois, où il laisse le latéral adverse lui passer devant pour ajuster Buffon. Il n’était pas dans le rythme ce soir et n’a pas réussi à reproduire la bonne performance qu’il a réalisé la semaine dernière. Trop souvent dépassé sur son côté par Doumbia, il était en retard sur beaucoup d’offensives rémoises.

Kurzawa (3,5) : Cafaro l’a mis à mal plusieurs fois. Jamais il n’est parvenu à stopper son adversaire direct et il est également apparu en difficulté offensivement. Il est trop facilement éliminé par Cafaro sur le second but rémois. Jamais dans le tempo du match, Kurzawa a été en dedans ce soir. Il est remplacé par Choupo-Moting en dans le temps additionnel. 

Paredes (5) : le milieu argentin prend peu à peu ses marques dans l’entre-jeu parisien même si sa performance nous laisse dubitatif. Pas assez de prises de risques dans ses décisions mais une justesse technique notable tout de même. Il essaie de se transformer en milieu récupérateur lorsque Paris n’a pas le ballon mais on sent que ce poste ne lui convient pas. Il est remplacé après une performance en demi-teinte donc, en lieu et place de Bernat

Verratti (4,5) : plus discret que d’habitude, le milieu italien n’a pas eu l’activité dont il fait preuve en temps normal. Il a essayé d’animer le jeu, mais que par intermittence. Il est apparu fatigué même parfois. Encore un joueur en dedans pour le PSG ce soir.

Draxler (4) : Draxler a eu du mal ce soir, beaucoup de mal. Pas dans le rythme, il n’a assez mis d’intensité dans son jeu. Il reçoit un carton jaune en fin de première période, preuve de sa contre-performance dans cette mi-temps. En seconde période, il n’a pas réussi à élever son niveau de jeu. C’était une soirée sans pour le milieu allemand, annoncé en partance du côté du Paris Saint-Germain. Il est remplacé par Alves à la 66′. Le brésilien a essayé d’apporter une fraicheur technique qui a aidé les parisiens, mais pas suffisant.

Di Maria (4) : trop d’imprécisions techniques dans ce match, l’Argentin n’a pas performé en première période. Des mauvais choix en abondance, il a trop essayé de faire dans la folie, alors que des gestes plus simples s’imposaient parfois. Di Maria n’était clairement pas à son niveau ce soir.

Cavani (4,5) : il était absent des débats depuis le début de la partie, il se met en valeur à la 57′ avec une passe décisive de qualité, pleine d’opportunisme et de lucidité. Pas rancunier en donnant ce ballon à un Mbappe qui l’a souvent oublié par le passé. Ses efforts défensifs l’honorent ce soir, après une partie mitigée.

Mbappe (6,5) : ses premiers ballons sont de qualité. Très vif, il apporte du danger en permanence. Lorsqu’il a le ballon, la crainte des adversaires se ressent et il parvient à faire des différences. Il est l’auteur de l’unique but parisien sur une remise de Cavani où il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. La Parisien le plus en phase ce soir, de part ses efforts et ses percussions incessantes.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...