Ligue 1 – 38ème j. | Les notes de Nice – Monaco (2-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Benitez (7,5): Quel match pour le gardien argentin ! Il a été inspiré dès le début, avec un double arrêt sur les deux premiers tirs cadrés de l’ASM. En deuxième période, il sort le grand jeu face à Fabregas alors que les Aiglons menaient d’un but. Il vient une nouvelle fois de montrer qu’il aurait mérité sa place aux trophées UNFP.

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (7,5): Voir ci-dessus.

Sarr (6): Match sérieux du jeune niçois, qui s’affirme de plus en plus à ce poste de latéral gauche. Cependant, Henrichs a pris le dessus sur quelques actions, même si dans l’ensemble il est resté concentré tout au long de la rencontre.

Dante (7): Avec Benitez, c’est lui qui a été le plus sollicité lorsque Monaco a eu ses temps-forts, mais il a toujours été présent où il le fallait. Dans les airs, sur les tacles, c’est toujours propre, serein et cela prouve que c’est le patron de la défense niçoise.

Hérelle (6,5): Un match qui résume sa montée en puissance. Dès les premiers instants du match, il a montré ses qualités athlétiques, il a réussi des interventions défensives de grande classe. La saison prochaine, les dirigeants du Gym seraient bien inspirés de le garder.

Atal (7): Encore un excellent match pour la révélation de la saison. Il a été le joueur le plus dangereux en première période, c’est lui qui provoque le but contre son camp de Badiashile. Il a de plus réalisé de belles percées, par sa vitesse et sa technique. Il ne manquera pas de propositions cet été, malgré le fait que les dirigeants du Gym aient assuré qu’il resterait au club pendant l’intersaison.

Tameze (5,5): L’ancien joueur du VAFC finit la saison sur un petit rythme. Déjà en difficulté lors des trois dernières rencontres de Championnat, il n’a pas pesé sur le jeu de son équipe. Celle-ci a certes beaucoup subi en première mi-temps, mais même après le repos, il est resté très discret. Remplacé par Rémi Walter (81′), qui n’a pas eu le temps de se montrer.

Danilo Barbosa (6): Bonne prestation pour le milieu brésilien de l’OGC Nice. Souvent perturbé par des blessures qui ont freiné son intégration en France, il s’impose en tant que titulaire depuis le mois de mars. Solide physiquement, il remporte beaucoup de duels. Il doit néanmoins se montrer plus tranchant dans la zone de vérité. Remplacé par Jean-Victor Makengo (69′), qui a fait une entrée intéressante malgré du déchet dans certaines de ses transmissions.

Lees-Melou (6): En jambes en première mi-temps, l’ancien joueur du DFCO s’est permis plusieurs incursions dans le camp monégasque mais comme l’ensemble de ses partenaires, il s’est montré trop timide offensivement.

Ganago (5,5): Moins en réussite que ces dernières semaines, le jeune camerounais a néanmoins montré de belles promesses pour la saison à venir. Il a été démarqué en bonne position à plusieurs reprises, malheureusement pour lui il n’a pas fait les bons choix.

Saint-Maximin (6): Pour son probable dernier match sous la tunique des Aiglons, on a senti qu’il voulait bien finir face à son ancienne équipe. Il a montré de l’envie, en dépit de son manque de réussite. Il est vrai qu’il a voulu trop en faire à certains moments, mais il a aidé son équipe à prendre trois nouveaux points en provoquant le penalty suite à une faute évidente de Sidibé.

Le Bihan (6): Il était en manque de rythme, cela s’est vu. Pour sa deuxième titularisation de la saison, il n’a pas été avare d’efforts, comme à son habitude, et il a été récompensé en marquant son premier but depuis le 15 avril 2017, sur penalty. Remplacé par Christophe Jallet (86′), qui n’a pas eu le temps de se montrer.

 

Monaco (4-2-3-1):

 

Benaglio (5): C’est une soirée qui est frustrante pour lui. Dans le premier acte, Nice n’a pas cadré un seul tir, et pourtant ce sont les locaux qui ont mené à la pause. Derrière, il encaisse un penalty qu’il n’est pas si loin de sortir et n’a pas d’arrêt important à faire.

Ballo-Touré (5,5): Comme ses partenaires, il a réalisé une première période de bonne qualité. Il offre un excellent ballon de but à Sidibé mais celui-ci n’a pas pu conclure. Pour le reste, il a souvent été en difficulté défensivement, face à Atal et Saint-Maximin.

Glik (5): Il a fourni une copie moyenne. C’était assez encourageant dans les premières minutes, il avait facilement pris le dessus sur Le Bihan, mais le but casquette de Badiashile a plombé le collectif. Plus fragile en seconde période, il a laissé plus d’espace aux attaquants niçois.

Badiashile (4): De retour dans le onze de départ de l’AS Monaco suite à la suspension de Jemerson, le jeune monégasque, buteur au match aller, a récidivé, mais cette fois dans le mauvais camp. Sur le centre anodin d’Atal, il détourne de façon incompréhensible le ballon dans ses propres filets. Il est le symbole du manque de réussite de son équipe ce soir.

Henrichs (6): Certainement l’un des meilleurs monégasques. Très actif sur son côté, il a participé au jeu offensif de son équipe. Il est aussi l’un des seuls qui a tenu le coup défensivement. Il offre un excellent ballon de but à Fabregas qui a buté sur un Benitez impérial.

Adrien Silva (4,5): Rencontre décevante pour le joueur franco-portugais de l’ASM. Il n’a pas eu d’impact sur le jeu de son équipe. Contrairement à ses coéquipiers de l’attaque, il est resté en retrait. Il a touché beaucoup de ballons mais cela n’a rien changé.

Golovin (5,5): Des actions intéressantes de sa part, il a provoqué des fautes par sa percussion. Néanmoins, il ne s’est pas créé d’occasion. Dommage car son match est globalement prometteur.

Gelson Martins (5,5): Il avait très bien débuté sous le maillot de l’AS Monaco, mais il est en petite forme depuis plusieurs mois. Il voulait finir sur une bonne note et on a senti que sa vitesse pouvait poser des problèmes à la défense niçoise. Comme la plupart de ses partenaires, il n’a pas fait le geste juste dans la dernière passe. Remplacé par Rony Lopes (73′), qui n’a pas apporté grand chose. Il a tenté un coup-franc qui est passé largement au-dessus.

Fabregas (4,5): De retour de blessure la semaine dernière, l’ancien joueur de Chelsea avait à cœur de montrer l’exemple à ses coéquipiers. Au lieu de cela, il a symbolisé la malchance offensive de Monaco. Il s’est procuré la plus grosse occasion de son équipe mais n’a pas pu convertir face à Benitez. Remplacé par Jean-Eudes Aholou (73′), qui n’a pas eu le temps de se montrer.

Sidibé (4,5): Son match est plombé par sa faute sur Allan Saint-Maximin qui amène le penalty du break. C’est l’action que l’on va retenir alors que dans une saison compliquée pour lui, il avait pourtant fait une bonne entame. Présent offensivement, il propose un excellent ballon pour Falcao qui s’emmêle les pinceaux et rate sa tête. Par la suite, c’est lui qui se crée une énorme possibilité d’ouvrir le score mais il ne cadre pas.

Falcao (4,5): Il aura eu plusieurs opportunités de marquer, notamment cette fameuse tête alors qu’il était tout seul, et le coup-franc qui est passé à côté des buts de Benitez. Il n’a pas été en réussite malgré beaucoup d’efforts consentis. Il aurait aimé offrir le maintien à son club d’une autre façon. Remplacé par Vinicius (87′), qui n’a pas eu le temps de se montrer.

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.