Ligue 1 - 38ème j. | Les notes de Nantes - Montpellier (1-2)

Homme du Match : Bertaud (7) : il a fait une première mi-temps correcte, avec du bon et du moins bon dans ses sorties aériennes, et ne pouvant pas faire grand-chose sur la frappe puissante de Kolo Muani. C’est une autre histoire en seconde période avec une réussite totale sur toutes ses interventions, que ç’ait été au sol ou dans les airs, notamment devant Kolo Muani et Blas. Il a permis aux siens de conserver un score de parité quand ils étaient en difficulté, jusqu'à ce que Montpellier reprenne l'avantage au score.

 

Nantes : 4-2-3-1

Lafont (4) : le portier nantais n’a pas eu à s’employer énormément et doit donc être frustré de concéder ces deux buts, dont un qui fait suite à un pénalty arrêté avec brio.

Corchia (4) : bon en première mi-temps sur le plan défensif, on l’a moins vu aux avant-postes et il a été moins brillant de manière générale dans le second acte.

Castelletto (5) : on peut difficilement lui reprocher quoi que ce soit sur ce match, très propre dans toutes les interventions qu’il a réalisées, dans des situations pas toujours évidentes.

Pallois (4) : l’ancien Bordelais a provoqué un pénalty sur Sambia, sa seule maladresse, mais qui coute très cher quand on se réfère au score final. Bon le reste de la rencontre, il est donc malheureux en fauchant légèrement le milieu montpelliérain dans la surface.

Appiah (5) : très intéressant dans ses appels et propre à la construction, il a été servi à plusieurs reprises dans la surface mais a manqué de justesse dans la dernière passe. Il est l’auteur d’un bon centre qui, dévié par Coulibaly, amène le but nantais. Mais aurait sûrement dû compter une passe décisive s’il avait fait preuve de plus de réalisme dans la surface adverse. Il cède sa place à Traoré en fin de match (84e).

Chirivella (5) : précis dans son jeu de passe, il a également été intéressant dans son placement défensif pour intercepter quelques passes dangereuses des héraultais. On l’a également vu se projeter avec plus ou moins de réussite.

Louza (4) : volontaire, il a été présent dans les duels mais a parfois manqué de justesse dans son jeu de passe. Remplacé par Emond à la 84e.

Kolo Muani (6) : il marque le but nantais rapidement après l’ouverture du score montpelliéraine, ce qui permet aux jaune-et-vert de ne pas douter longtemps (32e). Grosse accélération après avoir éliminé trois joueurs d’un double contact. Manque de sang froid à l’approche de la surface, pourtant en bonne position. Trop court de quelques centimètres pour reprendre le centre d’Appiah.

Blas (6) : il a un peu forcé son jeu en première période, convertissant plusieurs des opportunités offensives nantaises en situations de frappe assez prévisibles, sur son pied gauche. Il reste le meilleur Nantais techniquement et dans le second acte, fait énormément d’efforts pour percuter, conserver, récupérer et orienter jusqu’aux dernières secondes, en témoigne cette belle reprise de volée contrée in extremis par un défenseur héraultais. Malheureusement pour lui et son équipe, ça n’aura pas suffi.

Simon (6) : sur la même lancée que les précédentes rencontres, il a mis du rythme et a donné du fil à retordre à ses adversaires dans les un-contre-un, en plus de trouver avec précision ses partenaires entre les lignes. Coco prend sa place à la 75e.

Coulibaly (3) : il est bien heureux de compter une passe décisive, pour Kolo Muani, en prolongeant le centre d’Appiah de la tête. Le reste du temps, il a été très maladroit devant le but, là où il doit être efficace. Remplacé par Girotto à la 75e.

 

Montpellier : 4-3-3

Bertaud (7) : voir commentaire ci-dessus.

Souquet (3) : très entreprenant dans les vingt premières minutes, en témoigne ce centre qui termine sur la barre, c’est Simon qui a ensuite dominé les débats sur le côté de l’ex-Niçois. Certainement du fait de son carton jaune, il est sorti par Der Zakarian au profit de Wahi à l’heure de jeu.

Hilton (5) : solide, il a « fait son match » en plaçant bien sa défense et a compensé son déficit de vitesse face à Kolo Muani ou Simon par un bon placement.

Congré (non noté) : est contraint de sortir prématurément, blessé sur une action défensive. Remplacé par Ristic (5), qui a oscillé entre beau jeu de passe et moments de transparence.

Cozza (4) : on l’a peu vu dans le jeu. Plutôt joueur de devoir sur ce match, il a joué bon nombre de duels, avec une réussite partielle. Remplacé par Benchamma (83e).

Sambia (5) : le point d’orgue de son match réside dans ce pénalty obtenu qui permet à son équipe d’ouvrir la marque en deux temps. Au-delà de cette action, il ne s’est pas forcément montré très entreprenant.

Le Tallec (4) : assez peu en vue, il a surtout joué latéralement. Il provoque un pénalty sur Coco, qu’il touche légèrement à la cheville sur un tacle mais la VAR le fait annuler.

Chotard (5) : match correct, avec un bon ratio de passes réussies et une bonne implication défensive. Delaye le remplace à la 84e.

Laborde (6) : souvent à l’abordage, il a disputé 18 duels pour 7 remportés. Il a donc embêté l’arrière-garde nantaise, et l’a même devancée suite au pénalty de Delort repoussé par Lafont pour marquer le premier but du match (30e).

Delort (6) : il a traîné un manque de réussite pendant une bonne partie de la rencontre sur ses diverses actions proches du but des canaris. Il manque notamment un pénalty, arrêté par Lafont mais Laborde a bien suivi. Il sauve son match avec un très beau plat du pied pour le but du 1-2 (77e), sur une passe de Wahi.

Mavididi (6) : percutant, l’Anglais a contraint Corchia a fournir des efforts importants, sur le peu de ballons qu’il a eu à négocier. Également détenteur d’un excellent ratio de passes réussies (90%). Skuletic le remplace à la 84e.

Voir aussi :