Ligue 1 – 38ème j. | Les notes de Dijon – Toulouse (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match :  Sliti (7) : buteur égalisateur qui est clairement l’homme du match. Il a métamorphosé l’équipe et surtout le coeur du jeu dijonnais. Capable de tenir le ballon mais aussi d’aller vers l’avant et d’être au bon endroit au bon moment comme sur son but, il a peut-être changé le destin de son équipe.

 

Dijon FCO

Runarsson (4,5) : Le gardien de Dijon a concédé un but sur lequel il ne peut pas grand chose. D’ailleurs il n’a pas eu de gros arrêts à effectuer dans cette partie hormis une frappe puissante de Dossevi sur lui.

Alphonse (5) : Jamais vraiment mis dans le dur par N’Goumou, il n’a pas semblé non plus très serein malgré la jeunesse de son adversaire un peu trop frileux à l’idée de tenter le débordement. On peut qualifier son match de moyen, sans avoir brillé.

Lautoa  & Aguerd (6) : Les axiaux de Dijon ont fait un énorme travail pour couper Leya Iseka de tout ballon et couper chacune de ses courses. L’attaquant toulousain n’a pas été capable de prendre les ballons de la tête non plus.

Chafik (3,5) : Il a connu des difficultés pour saisir la fougue de Dossevi que ce soit sur ses débordements, lorsqu’il est revenu vers l’axe ou encore quand il a fait le choix de dédoubler. Le latéral du DFCO n’a pas été capable d’anticiper les mouvements de son vis-à-vis.

Balmont (4,5) : Le vétéran Florent Balmont a eu un peu de mal à faire parler son expérience en première période. Pas capable de mettre le pied sur le ballon ou de poser le jeu, il a pourtant tenté de relancer mais rarement avec efficacité. Il a rapidement subi le besoin de marquer de son entraîneur. Remplacé par Yambéré (55′).

Marié (6,5) : On ne parlera peut-être pas (assez) de lui lors de cette rencontre. Pourtant, il a effectué un énorme travail dans l’entre-jeu. Précieux, il a été une véritable plaque tournante pour son équipe. Capable de faire tout le travail de l’ombre, son coach a d »ailleurs décidé de changer tout le milieu rapidement sauf lui. C’est dire sa prestation et la confiance placée en lui. Précieux à la récupération et dans les efforts défensifs notamment.

Amalfitano (2,5) : Totalement inexistant dans ce match d’une saison, il a logiquement subi le coaching de son entraîneur à la pause. Impardonnable par son manque d’envie, c’est Sliti (7), buteur égalisateur qui est clairement l’homme du match. Il a métamorphosé l’équipe et surtout le coeur du jeu dijonnais. Capable de tenir le ballon mais aussi d’aller vers l’avant et d’être au bon endroit au bon moment comme sur son but, il a peut-être changé le destin de son équipe.

Saïd (4) : Bien pris par le jeune Diakité, il n’a pas su mettre à profit les ballons qui lui ont été offerts sur son aile. Ses partenaires ont fait le choix de Jeannot de l’autre côté, bien plus efficace en seconde période.

Jeannot (6) : Absent de la première période et acteur majeur de la seconde, il n’était plus le même après la pause. Lui aussi a largement contribué au succès de son équipe ce soir et leur a permis d’être plus efficace offensivement par ses débordements.

Tavares (7) : Auteur du but de la délivrance, il aurait aussi pu être l’homme du match ce soir. Il a pesé sur les axiaux toulousains jusqu’à cette erreur de marquage de Jullien qui lui a permis de donner l’avantage à son équipe. Son abnégation a fini par payer. Remplacé par Kwon (73′).

 

 

Toulouse FC

Goicoechea (3,5) : Le portier toulousain, profitant une nouvelle de l’absence de Baptiste Reynet pour être titulaire, n’a pas vraiment brillé dans la cage toulousaine. Encaissant deux buts, il n’a pas été décisif dans cette partie.

Moreira (3) : Rarement titularisé cette saison, il n’a clairement pas profité de cette dernière journée pour se montrer sous son meilleur jour. Il a souffert face à Jeannot, surtout en seconde période lorsque Dijon a voulu revenir. Capable d’aller vers l’avant, le repli défensif est à revoir.

Jullien (3) : Pris de vitesse à plusieurs reprises par Tavares et gêné dans les airs, l’axial toulousain a été le premier à se remettre en question en sortie de match et il peut. Une faute commise à l’entrée de la surface, des marquages oubliés…

Shoji (5) : Son compère de la défense centrale a été un peu plus solide que ce soit dans les airs ou dans la profondeur. Il n’a pas toujours comblé les brèches laissées mais a eu le mérite de faire son travail.

Diakité (5,5) : Auteur du seul but toulousain dans cette partie, il a rendu une copie correcte surtout défensivement. Il n’a été que très peu vus l’avant hormis sur son but.

Sidibé (2,5) : Fantomatique dans l’entre-jeu toulousain, le jeu relayeur a connu une dernière compliquée. Son manque de constance est encore un vrai problème à ce niveau.

Sangaré (5) : Loin de ses meilleures performances, il a tout de même rendu une copie plutôt propre dans l’ensemble. Efficace à la relance, il a servi ses coéquipiers dans les pieds. Même s’il tente moins de partir tout seul avec le ballon, il commet encore des pertes de balle inutiles.

Koné (5) : Positionné en milieu relayeur devant les deux récupérateurs, le jeune toulousain a vécu une première mitigée. Sa prestation largement correcte d’un point de vue individuelle (remplacé par Durmaz 69′) mais plus compliquée collectivement. Capable de distribuer le jeu, il a manqué d’initiative peut-être par peur de mal faire et il s’est contacté de transmission sans intérêt.

Dossevi (5,5) : Percutant par intermittence sur son aile droite, il a été un des rares à amener le danger sur la cage adverse. Mais trop rarement servi, il n’a pas pu être plus dangereux. Remplacé par Mubele (77′).

N’Goumou (5) : Lui aussi, pour sa première en ligue 1 n’a pas à rougir. Intéressant dans l’envie, il manque encore d’expérience à ce niveau. Remplacé par Sanogo (71′).

Leya Iseka (3) : Inexistant dans ce match, il n’a pas été aidé par ses coéquipiers ni par le manque d’envie de ses partenaires de gagner le match. Jamais servi, jamais en position de l’être, c’est un dernier match à oublier pour l’attaquant du TFC.

 

 

Benoît Castéla

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.