Ligue 1 - 37ème j. | Les notes de PSG - Stade de Reims (4-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Neymar (7,5) : encore une fois le principal animateur du jeu offensif parisien, le brésilien a été de tous les bons coups. À l'initiative d'une belle action conclue par Di Maria et M'Bappé qui amènera son but sur penalty, il sera aussi passeur décisif sur corner pour Marquinhos, et aurait pu l'être encore de façon sublime avec un caviar offert du talon, mais vendangé par M'Bappé. Du très bon Ney.

Paris Saint-Germain (4-2-3-1)

Navas (5) :  0 tir cadré pour les reimois, et une défense parisienne qui a bien fait le boulot pour repousser les quelques ballons chauds adverses. Difficile de donner une note à Navas tant il a été tranquille !

Dagba (5,5) : un match finalement assez discret du jeune latéral, qui n'a pas été mis en difficulté sur les quelques offensives de l'équipe visiteuse et a réussi quelques débordements et centres, sans peser sur la rencontre. Remplacé pour les cinq dernières minutes par Pembelé.

Marquinhos (7) : un très beau capitaine ce soir. D'abord à l'aise pour anticiper les trajectoires face à des reimois très rapidement à 10, et toujours aussi tranquille balle au pied, il a concrétisé sa belle soirée d'une tête smashée sur corner qui a donné un avantage définitif aux parisiens.

Kehrer (6) : un match que le remplaçant de Kimpembe ce soir s'est rendu facile par un très bon sens du placement, et avec l'engagement qu'il faut dans les duels.

Bakker (6) : une activité intéressante dans son couloir gauche, il a même eu l'occasion d'offrir un ballon de but à M'Bappé, même si un dégagement dévissé dans la surface parisienne sur corner aurait pu lui coûter son match.

Herrera (5,5) : très propre dans ce qu'il a eu à faire, il a toutefois été beaucoup moins mis à contribution que sur d'autres matchs récents. Est passé proche d'un joli but sur une frappe sèche de l'extérieur de la surface qui a trouvé le poteau.

Danilo (7) : un très bon match du milieu portugais, et notamment une première période à haute intensité où il a coupé de très nombreux ballons de contre reimois. Repositionné un peu plus bas en sentinelle, seul devant la défense en deuxième mi-temps, il a été plus discret, mais encore précieux pour annihiler les rares espoirs des champenois. Remplacé par Paredes (77ème), qui n'a pas eu besoin de s'employer.

Di Maria (6,5) : avec une équipe de Reims rapidement à 10, l'argentin s'est amusé, et a été très intéressant dans ses combinaisons avec Neymar et M'Bappé. Il aurait pu être passeur décisif avant même l'expulsion reimoise puisque c'est lui qui a lancé M'Bappé au but sur l'occasion qui a conduit à celle-ci. Malheureux dans ses tentatives de frappe, il lui aura juste manqué d'être récompensé d'un geste décisif. Remplacé par Sarabia (77ème), actif sur le front de l'attaque et impliqué dans l'action qui a mené au 4ème but.

Neymar : voir "Homme du match".

Draxler (non-noté) : imprécis dans ses rares prises de balles et très peu servi par ses coéquipiers, l'allemand aura été fantomatique pendant les 40 minutes qu'il a passé sur le terrain. Remplacé par Rafinha (6) suite à une gêne musculaire. Le brésilien aura apporté ce qu'il sait faire au milieu parisien, un mélange de technique et d'activité sur le terrain qui aurait même pu être concrétisé d'une frappe enroulée en fin de match, pas très loin du but de Rajkovic.

M'Bappé (6,5) : certes on ne peut pas lui retirer qu'il amène le premier but et l'exclusion d'Abdelhamid, et que son sens de l'anticipation lui permet d'inscrire le deuxième et de procurer une énorme occasion à Di Maria sur un ballon récupéré dans les pieds de Rajkovic, mais, dans un match rendu facile par les circonstances, il a eu beaucoup d'occasions et trop gâché ce soir. Remplacé par Kean (77ème), volontaire comme à son habitude et buteur en opportuniste précis sur un ballon mal renvoyé par la défense reimoise.

Stade de Reims (4-1-4-1)

Rajkovic (6,5) : le gardien serbe a bien pris quatre buts dans ce match, mais l'addition aurait pu être encore plus salée sans sa prestation. Déterminant sur plusieurs occasions, sur sa ligne comme en sortant aux devants des attaquants adverses, il a toutefois commis une grosse erreur au pied devant M'Bappé qui aurait dû coûter un but s'il ne l'avait rattrapée... lui-même.

Foket (3,5) : le latéral belge n'a pas simplement donné une passe décisive à M'Bappé, il a aussi paru en grande difficulté tout le match, notamment quand Neymar a dézoné à gauche. Ses rares montées sur son côté droit n'ont pas plus apporter.

Faes (4,5) : Dur pour lui de tenir la baraque derrière après l'exclusion d'Abdelhamid. Quelques interventions intéressantes mais surtout beaucoup de souffrance face à la machine parisienne.

Abdelhamid (non-noté) : Dix petites minutes et un tacle glissé pour empêcher un but tout fait de M'Bappé. Voilà le résumé du match de Abdelhamid. Exclu pour avoir contré le ballon de la main.

Konan (4) : une volonté de jouer haut et de porter le ballon pour initier les attaques des stadistes, sans succès à dix contre onze. Très difficile aussi de stopper les pénétrations de Di Maria et consorts sur son côté.

Moreto Cassama (6,5) : un match très courageux pour un des rémois les plus en vue. Il a tenu tête aux attaquants parisiens, grattant de nombreux ballons, et tentant toujours de relancer proprement.

M'Buku (6) : son talent est apparu en première mi-temps, quand il a réussi sur quelques coups d'accélérateur à perturber la défense parisienne. La deuxième période a été plus difficile pour lui. Remplacé pour les dernières minutes par Kutesa.

Munetsi (6,5) : Replacé en défense centrale après seulement dix minutes suite à l'exclusion d'Abdelhamid, il a été un de ceux qui ont permis de retarder la déroute champenoise. Battant pour gagner chaque duel tout au long de la rencontre.

Chavalerin (5,5) : il s'est battu défensivement dans l'entre-jeu reimois, mais a eu trop peu de ballons à exploiter pour peser de l'autre côté du terrain.

Cafaro (4) : souvent imprécis balle au pied, il a toutefois beaucoup donné au pressing. Remplacé dès la 56ème par Zeneli, plus en verve techniquement et qui a amené du danger par ses corners.

Dia (4,5) : il a eu très peu de ballons mais a réussi tout de même à en bonifier quelques uns par son jeu physique et sa protection de balle. A été sinon cherché sans succès par ses coéquipiers dans la surface parisienne. Remplacé par Touré (73ème), qui n'a pas plus eu l'occasion de se mettre en valeur.