Ligue 1 – 37ème j. | Les notes de Nice – Caen (4-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Mario Balotelli (8) : Pour son dernier match devant le public niçois, l’avant-centre italien a réalisé une prestation étincelante. Auteur d’un doublé, il a rapidement ouvert le score d’un frappe lointaine avant de doubler la mise sur pénalty. Il s’est ensuite mué en passeur décisif sur le troisième but niçois. Au-delà de ses statistiques, il a également régalé par ses déplacements et ses remises inspirées. Voilà une belle manière de quitter l’Allianz Riviera.

OGC Nice (4-3-3)

Benitez (6) : Peu inquiété en première période par des Caennais complètement amorphes, il a cependant sorti quelques parades importantes au retour des vestiaires, même s’il n’a rien pu faire sur le but de Kouakou.

Le Marchand (6) : Il a très bien tenu son couloir et s’est offert plusieurs montées, affichant ainsi une volonté de jouer vers l’avant.

Dante (6) : Le capitaine niçois a très bien géré les timides offensives caennaises et n’a jamais été pris à défaut derrière.

Marlon (5,5) : Aidé par la présence rassurante de Dante à ses côtés, il n’a pas été réellement mis en difficulté par ses adversaires directs et a réalisé une prestation correcte.

Souquet (5,5) : Moins en vue que Le Marchand, il a néanmoins arpenté son côté droit tout au long de la rencontre avec beaucoup de sérieux et d’application. Remplacé par Burner (non noté).

Tameze (6) : Positionné devant la défense, il a neutralisé un bon nombre d’offensives caennaises et a signé quelques passes très intéressantes entre les lignes adverses. Remplacé par Srarfi (non noté).

Seri (7) : Excellent match du milieu de terrain ivoirien, qui a obtenu le pénalty transformé par Balotelli avant d’inscrire lui-même le quatrième but de son équipe. Il a été dans tous les bons coups dans l’entrejeu et a brillé par sa qualité technique.

Cyprien (6,5) : Très actif, il a permis aux Niçois de mettre le pied sur le ballon et d’afficher toute leur supériorité pendant 90 minutes. Une bonne prestation.

Saint-Maximin (7) : Il a tout simplement fait vivre un calvaire à la défense caennaise. Ses dribbles et sa vitesse ont fait beaucoup de dégâts dans les rangs adverses, et ses efforts ont été récompensés par un but inscrit après une jolie action collective.

Pléa (6) : Ses appels en profondeur ont abouti sur plusieurs situations dangereuses en faveur de son équipe et il a également su combiner avec ses partenaires. Remplacé par Le Bihan (non noté).

Balotelli (8) : Voir ci-dessus.

SM Caen (4-3-1-2)

Samba (5) : Cela peut sembler étonnant de donner la moyenne à un gardien ayant encaissé quatre buts, mais l’ex-marseillais a tout de même réalisé de nombreux arrêts et a évité à son équipe une défaite bien plus lourde.

Mbengue (3) : Il a pris l’eau face à Saint-Maximin et n’a jamais su contenir la vivacité du jeune français. Une soirée compliquée.

Da Silva (3) : Auteur d’une mauvaise relance sur l’ouverture du score de Balotelli, il a été méconnaissable et s’est montré particulièrement maladroit tout au long de la rencontre.

Diomandé (2) : Beaucoup trop impulsif, il a débuté son match en offrant un pénalty à l’OGCN suite à une énorme faute sur Seri, avant de le conclure en recevant un carton rouge peu après la mi-temps.

Guilbert (4) : Comme toute la défense caennaise, il a énormément souffert en première période, mais il a eu le mérite de se reprendre légèrement dans le second acte.

Aït-Bennasser (3,5) : Il a semblé à des années-lumières du duo Cyprien-Séri et n’a jamais été en mesure de soulager ses coéquipiers.

Féret (4) : Il s’est fait surclasser par ses homologues niçois dans l’impact physique et n’a pas assez pesé sur la rencontre. Il a toutefois sorti la tête de l’eau durant les temps forts du SMC en deuxième période.

Rodelin (6) : Il a été le meilleur joueur de son équipe ce soir. La quasi-totalité des occasions caennaises  sont venues de lui et sa maîtrise technique a permis à ses coéquipiers de souffler à plusieurs reprises.

Peeters (3) : Lui aussi a vécu un calvaire face à la qualité de l’entrejeu niçois. Il a d’ailleurs fait les frais du match catastrophique des Normands en cédant sa place dès la mi-temps à Deminguet (5,5). Le jeune milieu a réalisé une entrée intéressante, montrant de belles choses sur certaines actions et délivrant une passe décisive à Kouakou.

Crivelli (3) : Il a traversé la partie comme un fantôme, ne parvenant jamais à faire la différence face à la défense adverse. Il est sorti à la pause, remplacé par Kouakou (5,5), qui s’est montré bien plus actif et qui a d’ailleurs réduit le score dans le dernier quart d’heure.

Santini (3,5) : Un renard des surface comme lui a besoin de bons ballons pour exister, et il n’en a malheureusement pas eu beaucoup à se mettre sous la dent. Dommage.

 

Antoine1708

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.