Ligue 1 – 37ème j. | Les notes de Bordeaux – Reims (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Suk (6,5) : Le coréen ne faisait plus partie des plans de Guion depuis maintenant 3 mois. Pour son retour sur les terrains, il a beaucoup travaillé devant avec un but au compteur. Il cèdera sa place à Chavarria dans le dernier quart d’heure.

 

Bordeaux (4-2-3-1)

Costil (5) : Le portier girondins a bien répliqué face aux différentes tentatives rémoises et reste totalement irréprochable sur l’unique but de la rencontre.

Sabaly (5) : Malgré quelques apparitions offensives cohérentes, il ne pourra faire oublier que la percée de Kamara sur le but part de son couloir.

Kounde (4) : Le jeune bordelais est malheureux sur le premier but alors qu’il remet le ballon en jeu pour Suk, seul dans le but vide. Il aurait pu même se retrouver à nouveau fautif peu de temps après, mais il compense sa perte de balle par un sauvetage sur la ligne.

Jovanovic (5) : Dans son duel physique avec Suk, le défenseur serbe a fait preuve de solidité derrière et de justesse à la première relance.

Poundje (3) : Le latéral est à l’origine d’espace béants dans son dos qui ont systématiquement été exploités par Cafaro. Une influence offensive trop insuffisante pour venir compenser ces lacunes.

Otavio (4) : Dans un rôle de meneur de jeu en retrait, il a eu tendance à proposer un jeu trop latéral. L’absence de solutions face à lui peut le dédouaner de ce manque de verticalité.

Plasil (5) : Bien que doté d’une bonne patte droite, il a rendu une copie moyenne. Mais l’enjeu n’était pas là pour le vétéran bordelais, qui vient mettre un point final à 10 ans de bons et loyaux services chez les girondins.

Kamano (3) : Un éclat puis plus rien. Sa frappe lointaine sur la barre transversale ne pourra effacer une prestation médiocre, où le jeune guinéen n’avait pas l’air entièrement impliqué. Remplacé par Kalu à l’heure de jeu.

Basic (5) : Au poste de n°10, il aura eu le mérite de solliciter Mendy à 2 reprises en première période au cœur d’un match fermé. Il ne reviendra pas sur le terrain après la pause au profit de Benrahou.

Adli (5) : Disponible entre les lignes rémoises, l’ancien du PSG a touché beaucoup de ballons sans toujours les exploiter  à bon escient. Il sera remplacé par Karamoh à la 68′.

Briand (3) : Parfaitement muselé, ses appels de balles furent trop lisibles pour pouvoir surprendre Abdelhamid.

 

Reims (4-2-3-1)

Mendy (5) : Face à une équipe peu inspirée offensivement, il a fait le job sans réellement être inquiété.

Kamara (6) : Très entreprenant dans son couloir, le jeune rouge et blanc aura présenté une copie convaincante. Impliqué sur l’ouverture du score, il s’en sort entouré de 4 bordelais et fait la différence qui amènera ensuite le but.

Abdelhamid (6) : Joueur le plus utilisé du championnat (37/37), il connaissait une période plus compliquée à l’image de son équipe. L’international marocain a retrouvé son niveau rendant le match de Briand compliqué.

Engels (5) : Lui aussi moins performant en cette fin de saison, il a répondu présent ce soir avec un gros bagage physique.

Foket (5) : Fiable défensivement, il aura été plus timide sur le plan offensif avec peu de dédoublement.

Chavalerin (6) : Le milieu box-to-box rémois aura contribué à l’imperméabilité du bloc rémois en tenant sa place au cœur du jeu et avec une certaine agressivité pour harceler le porteur.

Romao (6) : Excellent râtisseur au milieu de terrain, il aura effectué également un bon travail dans les transmissions pour initier les contre-attaques rouges et blanches.

Doumbia (6) : Virevoltant, l’inhabituel titulaire aura convaincu ce soir avec beaucoup d’influence dans le secteur offensif, marquée par sa qualité de percussion.

Dingome (5) : Dans une configuration défensive après l’ouverture du score, l’ancien troyen est resté assez discret ce soir sans erreurs notables. Sorti pour Disasi à la 85′.

Cafaro (6) : A l’image de son homologue à l’opposé, il s’est engouffré dans les espaces libres laissés par les bordelais pour semer le danger à plusieurs reprises, et notamment sur l’ouverture du score. Remplacé par Oudin à la 68′.

Suk (6,5) : ci-dessus. 

VANMEENEN Olivier

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.