Ligue 1 – 36ème j. | Les notes de ASSE – Montpellier (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Hilton (7) : le vétéran de cette équipe semble au sommet de son art. Il fait parler son expérience et sa science du placement pour défendre intelligemment et anticiper le jeu de ses adversaires. Match remarquable de la part du capitaine montpelliérain. 

Saint Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (7.5) : sauveur des siens en première mi-temps, il s’interpose devant Mollet et Laborde en très bonne position. Il gêne Laborde une nouvelle fois en deuxième mi-temps, avant de gagner de manière remarquable un face à face avec Delort en fin de match.

Debuchy (5.5) : quelques difficultés en début de match devant un très actif Oyongo, avant de repartir de l’avant et de centrer à plusieurs reprises, sans pour autant mettre Lecomte en danger, tant les stéphanois ont été peu inspirés dans la surface adverse.

Saliba (6.5) : toujours aussi impressionnant pour son jeune âge, il fait preuve d’une technique et d’une sérénité déconcertante. Sa complicité avec Perrin saute aux yeux. Quelques erreurs d’inattention et un jeu long qui laissa à désirer. Remplacé par Ghezali (89e).

Perrin (7) : véritable patron de sa défense et de son équipe, le capitaine s’est montré exemplaire dans le placement et dans l’engagement pour sécuriser sa défense. Du début à la fin du match, il tenu sa défense à bout de bras et fit tout son possible pour mettre ses coéquipiers dans de bonnes dispositions en annihilant les offensives adverses.

Polomat (6.5) : toujours aussi volontaire, il ne fut absolument pas mis en danger défensivement et s’est projeté dès qu’il le put. Ses tentatives sont restées vaines, face à une arrière garde héraultaise très bien organisée.

M’Vila (6) : très présent, il a cessé de colmater les brèches dans sa défense dès que Montpellier attaquait. Il perd un ballon qui offre une balle de break à Laborde, mais livre tout de même une bonne prestation. Il est regrettable qu’il ne prenne pas plus de responsabilités offensivement.

Aït Benasser (5.5) : de retour après plusieurs matchs sur la touche, il alterna intelligemment jeu court et jeu long. Il sut parfois se projeter vers l’avant et casser les lignes par ses dribbles, mais se contenta la plupart du temps de servir ses partenaires. Remplacé par un Vada (69e) peu inspiré.

Nordin (6) : très actif, il fit la différence à plusieurs reprises sur son côté pour proposer ces centres, ou dans l’axe pour déstabiliser les défenseurs axiaux. Malheureusement, le feu follet ne s’est pas montré décisif, malgré une grosse débauche d’énergie. Remplacé par Salibur (70e), auteur d’une très bonne rentrée après quelques minutes délicates.

Khazri (6.5) : disponible sur tout le front de l’attaque, il s’est positionné intelligemment entre les lignes défensives pour pouvoir organiser le jeu et apporter le danger sur le but adverse. Il n’a pas mâché ses efforts jusqu’à la dernière seconde pour essayer de faire la différence.

Cabella (5.5) : bonne prestation de la part de l’ancien montpelliérain, qui aura été présent dans le cœur du jeu sans être transcendant. Quelques approximations et mauvais choix qui ont contribué aux difficultés offensives de son équipe. Il est expulsé après un deuxième carton rouge et laisse ses partenaires à dix.

Beric (3.5) : invisible durant la plupart du match, il n’a pas existé entre les trois défenseurs centraux. Peu inspiré dans son placement, il ne fut jamais à la réception des centres. Il eut deux incroyables occasions d’égaliser en fin de match, sans succès.

Montpellier (3-5-2)

Lecomte (7) : rassurant dans ses buts, le gardien n’a absolument été inquiété par les attaquants stéphanois, et fut présent sur les centres pour soulager sa défense ainsi que dans les cinq dernières minutes, lorsque la pression s’est intensifiée.

Pedro Mendes (6.5) : toujours aussi serein dans cette défense à trois centraux, il a participé à la solide prestation de son équipe.

Hilton (7) : voir ci-dessus.

Congré (5.5) : bonne première période de sa part, où il a parfaitement géré les centres et offensives adverses. Expulsé à la 53e minute pour une semelle sur Nordin après intervention de la VAR.

Suarez (4.5) : en difficulté sur son côté, il eut du mal à gérer les combinaisons des stéphanois et les montées de Polomat. Peu en vue offensivement. Remplacé par Sambia (76e).

Skhiri (6.5) : averti pour contestation, il est passé prêt de l’expulsion à plusieurs reprises, mais a su rester dans son match et est décisif une nouvelle fois, en offrant une passe décisive à Laborde. Un match correct, malgré un début de match compliqué.

Le Tallec (6) : il sembla avoir du mal à se situer dans ce milieu de terrain face à l’organisation stéphanoise, mais s’est accroché tant bien que mal pour empêcher ses adversaires de progresser dans l’axe.

Oyongo (6.5) : très actif sur son côté, il fut l’un des seuls héraultais à pouvoir apporter le danger sur le but adverse en première mi-temps. Il a beaucoup débordé a centré à plusieurs reprises mais a baissé le pied au fil du match.

Mollet (5.5) : peu inspiré par rapport à d’habitude, il n’a jamais su mettre ses coéquipiers dans les meilleures conditions. Il se procure une belle occasion en première mi-temps où il ne surprend par Ruffier. Remplacé par Ristic (74e).

Laborde (7) : peu en vue dans ce match, il eut le mérite de se battre sur tous les ballons et fut récompensé par un but sur une belle frappe pied gauche, offrant les trois points à son équipe. Remplacé par Lasne (84e).

Delort (5) : match bien terne pour lui avec peu de ballons exploitables. Il rate un face à face avec Ruffier au bout du temps additionnel, qui aurait pu peser lourd dans la balance si les verts avaient égalisé.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.