Ligue 1 – 35ème j. | Les notes de PSG – Guingamp (2-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Thuram (7) : Impressionnant physiquement et solide sur ses appuis, le jeune fils de l’illustre Lilian Thuram ne s’est pas dégonflé et sa capacité de conservation a permis à son bloc équipe de remonter afin de bloquer ensuite, la relance du Paris Saint-Germain. Il a également été très important dans sa manière de porter le ballon, très disponible sur le front de l’attaque bretonne, Marcus réalise un match plein aujourd’hui.

 

PSG 

Aréola (5) : Rencontre difficile pour le portier français qui n’aura eu que très peu d’arrêts à effectuer. En effet, il est impuissant sur les deux buts bretons et surtout sur celui de Blas.

Alves (5) : Volontaire et agressif sur ses vis-à-vis directs, le latéral auriverde a cependant, manqué de rigueur défensive.

Kimpembe (6,5) : Le seul joueur parisien véritablement impliqué pendant 90 minutes, plusieurs tacles importants à mettre à son actif et de nombreux duels gagnés dans sa propre surface.

Silva (6,5) : Match de patron pour le capitaine parisien, il sauvera d’abord un but sur sa ligne avant de dévier une frappe de Didot sur le montant d’Aréola. Il s’est avéré fondamental dans la remontée des siens en seconde période.

Kurzawa (4) : Dépassé physiquement et tactiquement, le danger est principalement venu de son couloir.

Motta (3) : Le poids des années se fait de plus en plus ressentir pour l’ancien joueur de l’Inter, il a été invisible ce soir. Il cédera sa place à Nkunku.

Lo Celso (5) : Coupable sur le but de Briand et en difficulté pendant presque une heure, c’est d’une manière étonnante qu’il va initier le sursaut d’orgueil de sa formation en obtenant d’abord un penalty puis en perçant aisément les lignes défensives adverses durant le dernier quart d’heure.

Draxler (4) : Opposé à la hargne de Grenier et Blas, le champion du monde allemand a rapidement perdu pied dans l’entrejeu. Blessé au mollet, il sera remplacé par Pastore.

Di Maria (5) : Fideo a souffert de la rigueur défensive et du bloc compact mis en place par Kombouaré. Insipide, l’Argentin sera remplacé par Meunier. Le Belge sera passeur décisif sur le second but de Cavani.

Mbappé (5,5) : Virevoltant et appliqué sur ses prises de balle, le prodige français se voit refuser un but sur une position licite. Néanmoins, on relèvera son manque de réussite flagrant dans la zone de vérité.

Cavani (6) : Sevré de ballons, le Matador s’est encore une fois, mué en sauveur en venant inscrire un doublé, évitant la défaite au club de la capitale. Il transformera un penalty avant de venir placer un bon coup de tête en fin de match.

 

Guingamp 

Johnsson (5) : Comme son homologue du soir, le gardien suédois aura eu très peu de travail mais, ne s’est pas montré décisif quand il le fallait.

Eboa (6) : Son implication physique a « effrayé » Di Maria, et ses récupérations ont permis d’instiguer de dangereux mouvements de contre.

Kerbrat (6,5) : L’expérimenté stoppeur breton a réalisé un match parfait, en anticipant assez bien les mouvements et appels des attaquants adverses. Malheureusement il cédera sa place à Phiri sur blessure.

Sorbon (6) : Son association en charnière centrale avec Kerbrat respire une forme de sérénité qui a été nécessaire aux guingampais afin de toujours espérer dans cette rencontre.

Ikoko (5,5) : Il a combiné intelligemment avec Thuram dans son couloir, et la nonchalance de Mbappé dans les replis défensifs a permis au latéral de l’En Avant de se projeter dangereusement dans la moitié de terrain parisienne.

Blas (6,5) : Positionné en milieu récupérateur, son aisance technique et sa vitesse d’exécution ont été des atouts importants lors des sorties de balle et phases de transitions de son équipe. Le jeune français inscrira également un magnifique but d’une reprise de volée, clouant au sol Aréola. Il sera remplacé en fin de match par Rebocho.

Benezet (5) : Moins en vue que ses coéquipiers offensifs, il se procurera quelques occasions en trouvant de bons angles de frappe et sera passeur décisif sur le but de Jimmy Briand.

Grenier (6) : L’ancien lyonnais revit depuis son transfert et de quelle manière ! Il semble retrouver de bonnes sensations et toute sa qualité technique. Déterminant sur le but du 0-2, il aura été de tous les bons coups ce soir.

Didot (5,5) : Légèrement dans l’ombre aujourd’hui, il trouvera tout de même le montant adverse en première période.

Briand (6,5) : Meilleur buteur français de notre chère Ligue 1, il aura fait transpirer le duo Kimpembe-Silva par d’intelligents appels et son travail sera récompensé d’un but en seconde période. Il sera remplacé par Diallo.

Thuram (7) : Voir ci-dessus.

 

V.D (@DionotValentin)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.