Ligue 1 – 33ème j. | Les notes de Strasbourg – Montpellier (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Andy Delort (7,5) : L’attaquant montpelliérain était de tous les bons coups de son équipe aujourd’hui. Il ouvre le score dès la 22ème minute en renard des surfaces. Bien placé au second poteau, il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets suite à une bonne frappe de Mollet mal repoussé par le portier alsacien. Très mobile, il fut très mobile autour de Laborde tout au long de ce match causant bien des difficultés à Mitrovic en 1 contre 1. Sa 2ème mi-temps est du même acabit et c’est en toute logique qu’il réalise le doublé en étant bien placé suite à une frappe de Oyongo (86ème).

Strasbourg (4-3-3) 

Sels (4) : Le dernier rempart alsacien est moins en réussite ces derniers temps. Il n’est pas irréprochable sur le 1er but montpelliérain puisqu’il repousse le ballon dans les pieds de Delort qui ne tremble pas. Le 3ème but est du même type, fusillé à bout portant par Oyongo il repousse dans l’axe et Delort a une nouvelle fois bien suivi. Il ne peut néanmoins rien sur le second but et aura tout de même été l’auteur de prises de balles rassurantes ou de sauvetages importants. Comme par exemple face à Sambia à la 93ème pour éviter à Montpellier de corser l’addition.

Gonçalves (4,5) : Le soldat alsacien a vécu un match très contrasté ce soir. En l’absence de Lala suspendu, il fut positionné à une inhabituelle position de latéral droit au sein du 4-3-3 concocté par Thierry Laurey. Il a, comme toujours, apporté toute sa fouge, sa combativité et son agressivité parfois débordante, il est d’ailleurs averti à la 30ème minute. Il a tenté d’apporter offensivement mais n’a jamais réussi à régler la mire sur ces centres.

Mitrovic (3) : Le capitaine strasbourgeois a vécu un véritable cauchemar ce soir. Souvent au duel avec Andy Delort, il a souffert des mouvements et la vivacité de ce dernier. Il se fait également complément déborder par Laborde sur le second but des visiteurs. Il a semblé totalement dépassé ce soir.

Martinez (5) : Peu aidé par son compère en charnière centrale, Martinez a tout de même réussi un match honorable. Même s’il s’avère être quelque peu en retard sur les 2 premiers buts montpelliérains, c’est lui qui sonne la révolte des alsaciens en reprenant parfaitement un corner de Prcic (34ème). Mieux dans son match par la suite, on a retrouvé le taulier défensif strasbourgeois avec des interventions décisives à l’image de son tacle dans les pieds de Delort qui avait semé Mitrovic à la 68ème.

Carole (4) : Le passage à 4 de la défense strasbourgeoise ne l’a pas forcément aidé ce soir. Il a eu du mal défensivement face à Aguilar très offensif ou face à Mollet très mobile. Offensivement très discret, ses quelques montées ont manqué de vitesse et de précision dans le dernier geste. Logiquement remplace à la 72ème par Caci. Il a permis à son équipe de retrouver une défense à 5 jusqu’à la sortie sur blessure de Prcic. Il a été sobre défensivement mais ne peut éviter la 3ème but montpelliérain.

Sissoko (4) : Quelque peu en dedans ces derniers temps, le jeune strasbourgeois n’a pas réussi à imposer son physique au milieu de terrain ce soir. Quelques percées intéressantes à son actif, mais toujours un manque de justesse technique pour définitivement casser les lignes adverses.

Prcic (4,5) : Il a allumé une des premières mèches alsaciennes de cette partie en reprenant de volée aux 16 mètres un mauvais renvoi de la défense visiteuse. C’est malheureusement contré par Mendes (25ème). Assez brouillon dans le jeu, il se met en évidence sur un corner parfaitement déposé sur la tête de Martinez pour permettre aux siens de recoller au score. Il a peu à peu disparu au fil de la seconde période et fut contraint de laisser ses coéquipiers à 10 suite à un mauvais coup reçu sur sa cheville droite (80ème).

Martin (4) : Le joueur formé à Montpellier devait avoir à coeur de débuter cette rencontre, lui qui n’avait plus été titulaire depuis le 19 Janvier suite à une opération de la cheville gauche. Il devait malheureusement espérer meilleur retour. Positionné un cran plus haut au sein du milieu à 3 alsacien, il n’a pas réussi à peser dans les débats. Sûrement en manque de rythme, il n’a pas eu son habituelle justesse technique. Il est averti à la 83ème suite à un tacle en retard sur Suarez.

Grandsir (4) : À l’image de Goncalves un cran plus bas sur le côté droit, Samuel Grandsir a montré beaucoup d’envie mais peu de précision durant cette rencontre. Titulaire pour la première fois en ligue 1 avec le club alsacien, l’attaquant de poche formé à Troyes a fait parler sa vitesse sur plusieurs remontées de balles mais a manqué d’un brin de réussite dans le dernier geste. Remplacé à la 77ème par Thomasson qui a vu son équipe réduite à 10 dans la foulée et n’a pas eu l’occasion de se mettre en évidence.

Mothiba (4) : L’avant-centre sud-africain n’a eu que peu de ballons à exploiter ce soir. Pas avare d’efforts il a beaucoup couru sans pouvoir réellement se mettre en évidence. Il est malheureusement à l’origine de l’ouverture du score montpelliéraine suite à une perte de balle dos au jeu. Il a l’occasion de se rattraper à la 44ème puisqu’il se présente seul face à Lecomte à la suite d’une belle ouverture de Da Costa. Mais il manque de vitesse dans son enchainement et permet un retour parfait d’Hilton. Remplacé à la 64ème minute par Ajorque qui a tenté de conserver quelques ballons pour faire remonter le bloc sans trop de réussite.

Da Costa (5) : Le joueur strasbourgeois le plus dangereux et le plus en jambe ce soir. Il a beaucoup tenté, beaucoup provoqué mais a manqué de réussite. Il a fait parler sa technique à plusieurs reprises sur son côté gauche mais n’était que peu accompagné par ses partenaires. Il aurait pu être crédité d’une passe décisive si Mothiba avait enchaîné plus rapidement. Il s’est peu à peu éteint en seconde période, à l’image du reste de son équipe.

 

Montpellier (3-5-2)

 

Lecomte (5) : Le portier montpelliérain a vécu une soirée très tranquille ce soir. Malheureusement pour lui, il manque de fermeté sur la seule frappe réellement dangereuse des alsaciens qui entraîne l’ouverture du score de Martinez. À part cela, quelques prises de balles rassurantes sur des centres imprécis.

Congré (5,5) : Au sein du traditionnel trio défensif sudiste, il a eu une soirée assez tranquille. Bien aidé par Oyongo défensivement, il a contenu sans grande difficulté les tentatives offensives alsaciennes en étant bien placé. Une belle intervention à mettre à son actif à la 40ème sur Mothiba qui avait armé sa frappe.

Hilton (6) : Le vétéran et capitaine montpelliérain a été impérial ce soir. À l’image de son retour face à Mothiba, il compense son manque de vitesse par une intelligence et un placement toujours irréprochables. À bientôt 40 ans il continue de mener avec brio le bloc défensif de Michel Der Zakarian.

Mendes (5) : Parfois en difficulté face à Da Costa, il est averti à la 46ème pour anti-jeu sur ce dernier, il a tout de même été présent pour contenir les ambitions offensives alsaciennes. Son entente défensive avec Aguilar fait du bien sur le côté droit.

Oyongo (6,5) : Très actif offensivement, le piston gauche montpelliérain a réussi une prestation aboutie ce soir. À l’origine du 3ème but puisqu’il contraint Sels à repousser dans les pieds de Delort, il aurait pu y aller de son petit but à la 76ème minute avec un peu plus de précision sur sa frappe croisée du pied gauche. Très peu mis en difficulté défensivement.

Skhiri (6) : Le milieu tunisien a fait parler sa puissance au milieu de terrain. Très engagé dans les duels, il a permis à son équipe de remonter d’un cran. Parfois à la limite dans l’agressivité comme sur un tacle dangereux sur Carole à la 20ème, il a également été la première rampe de lancement montpelliéraine comme sur ce décalage pour Oyongo sur le but du break en fin de match.

Le Tallec (5) : Formant la paire avec Skhiri au sein du double pivot montpelliérain, il a vécu un match assez discret. Sobre balle au pied, il a tenté de se montrer disponible sans prendre trop de risque dans ses transmissions.

Aguilar (6) : Toujours très actif sur son côté droit, l’ex-auxerrois a livré une belle partie ce soir. À la 7ème il adresse un premier bon centre à Laborde qui croise trop son coup de tête. Il récidive à la 60ème en déposant un caviar sur Delort qui manque de précision. Bien en place défensivement. Sa prestation est malheureusement ternie par une blessure à la cuisse droit qui le contraint à laisser les siens à la 78ème. Remplacé par Suarez, entré avec beaucoup d’énergie pour verrouiller le côté droit.

Mollet (6) : Le maître à jouer montpelliérain n’aura pas tout réussi ce soir mais il a été décisif et c’est bien ce que l’on retiendra de son match. Il se démarque parfaitement à la 22ème et réussit une frappe vicieuse qui amène l’ouverture du score visiteuse par Delort. À la 28ème, il n’a besoin de personne pour doubler la marque suite à un magnifique enchaînement contrôle poitrine-frappe du droit. Il a bien conservé le ballon en 2ème mi-temps jusqu’à son remplacement par Lasne (81ème) qui aura participé au succès montpelliérain sans pouvoir réellement se mettre en évidence.

Delort (7,5) : Voir ci-dessus.

Laborde (6) : L’ex-bordelais a beaucoup pesé sur l’arrière-garde alsacienne. Il manque de peu d’ouvrir le score dès la 7ème minute mais sa tête manque de précision. Il est à l’origine du 1er but en trouvant Mollet dans l’intervalle. Il est encore plus impliqué sur le second but puisqu’après avoir parfaitement résisté à Mitrovic, il adresse une passe décisive pour ce même Mollet. Il lui aura manqué un petit but pour une soirée parfaite. Remplacé par Sambia à la 87ème qui manque un face à face avec Sels (93ème) qui aurait pu donner plus d’ampleur à la victoire de son équipe.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.