Ligue 1 - 33ème j. | Les notes de OM - Lorient (3-2)

L'Homme du Match : Pol Lirola (8) : Après avoir été le seul Marseillais, avec Lucas Perrin, à sortir un peu du naufrage de la première période, il a littéralement enchanté la seconde avec deux buts plein de lucidité et d'opportunisme. Sérieux défensivement même si sa très forte vélléité offensive lui donne parfois du fil à retordre pour ne pas être trop en retard en contres, il est percutant devant, joue juste, vraiment une très belle pioche pour l'OM !

OM (5-3-2)

Mandanda (5) : Sans avoir été directement fautif sur les deux buts, il est parfois un peu statique, et n'est clairement plus aussi décisif qu'avant, mais parfois il a ce bon vieux réflexe qui fait tout de même de lui encore un bon gardien

Thauvin (4) : Placé dans un rôle complètement incompréhensible par Sampaoli, il a été l'ombre de lui-même, juste sauvé par une passé décisive, juste avant d'en faire une autre, monumentale, directement aux Lorientais. Pas dans le tempo, avec un déchet colossal et une attitude désinvolte, il déçoit semaine après semaine

Perrin (6) : Auteur d'une première période sérieuse, ou il a proprement sorti le ballon et a été rugueux au duel comme on aime à le voir, il continue à s'affirmer comme une option de choix pour Sampaoli, mais à subi le revirement tactique à la pause, remplacé par Luis Henrique (6), auteur d'une entrée très intéressante, toute en vivacité.

Balerdi (5) : Sans être brillant, il a sorti un match correct, mais a tout de même souffert devant la très grande vitesse de jeu de Laurienté et Moffi en face.

Sakai (4.5) : Défensivement, il a pris l'eau ce soir face aux excellents attaquants Lorientais, et même s'il a encore montré une pugnacité irréprochable, c'était un peu juste dans l'ensemble

Lirola (8) : Voir ci-dessus

Cuisance (4) : Inconsistant, jamais capable d'enchaîner deux passes précises, il a retrouvé un peu ses travers de l'époque Villas-Boas, livrant une prestation bien pâle. Remplacé par Khaoui, dont l'entrée a été peut-être pire encore, avec la moitié des passes pour l'adversaire.

Gueye (5) : On l'a vu parfois bien plus inspiré, il a eu tendance à tergiverser balle au pied, manquant d'inspiration, et ralentissant le jeu de manière presque irritante. Cela dit, il a toujours un jeu très propre et peu de déchet.

Kamara (4.5) : Eteint en première période ou il se jette sans succès sur le but encaissé par l'OM, pris de vitesse, il a un peu refait surface en deuxième période mais avec des passes courtes, un jeu prudent et moins de sérénité qu'à son habitude.

Milik (5) : Il doit faire mieux, il a été à plusieurs reprises en position de tir, et n'a pas été suffisamment lucide. Il se rend disponible, court beaucoup et sait s'attirer les opportunités, il a aussi à son crédit une superbe remise de la tête sur le but de Payet

Payet (7.5) : Il a été déterminant et son but splendide de volée est très difficile à mettre au fond ! Ensuite, il a été le détonateur de la révolte des marseillais, percutant, vif et très visionnaire dans le jeu. Un Payet des très bons soirs malgré encore quelques passes gâchées par imprécision

Lorient (3-4-1-2)

Dreyer (5) : Difficile de lui reprocher les buts ou il ne peut pas grand chose, mais il n' a pas non plus sorti d'exploit ce soir.

Chalobah (4.5) : Un peu juste sur le math, et dès que Payet à un peu accéléré en seconde période, il n'en a fait qu'une bouchée.

Laporte (5.5) : Aussi intéressant par sa rugosité en défense que par sa faculté de remontées verticales et son intelligence pour casser des lignes, il a contribué à garder Lorient dans le match ce soir. Un peu plus en difficulté cela dit en terme de vitesse dès lors que les marseillais ont affiché un jeu plus fluide.

Gravillon (5.5) : Présent et disponible même en phase offensive, il a offert une bonne réplique aux Marseillais, mais a eu un peu plus de difficultés en seconde période.

Le Goff (4.5) : L'attitude y était, mais le résultat un peu moins, il a manqué pas mal de duels, et n'a globalement pas sorti son épingle du jeu ce soir

Abergel (5.5) : Beaucoup de ballons passent par lui, il est un de ces travailleurs de l'ombre qui relaient beaucoup, organisent, travaillent sans ballon avec intelligence.

Lemoine (4) : Après une première mi-temp particulièrement terne, il a été remplacé dès la pause par Monconduit (6), dont le niveau est très intéressant et qui a été très accrocheur et a lancé de nombreux contres avec lucidité.

Hergault (5.5) : De belles chevauchées sur son côté, des passes souvent intelligentes dans l'entrejeu, et malgré quelques duels perdus une rencontre plutôt convaincante

Wissa (7.5) : Si l'on excepte une frappe complètement manquée dans les airs, il a tout réussi ce soir, et a été un poison permanent pour les marseillais. Deux passes décisives, une agilité balle au pied stupéfiante ce soir, et de la création de jeu, ce qui est si beau dans le football moderne !

Lauriente (7) : Une première mi-temps Cinq Etoiles, ou il a été dans tous les bons coups, et a donné le tournis à Kamara et Sakai, avec énormément de poids dans le jeu, puis une deuxième mi-temps discrète. Mais vraiment un potentiel très important que l'on attend de voir encore éclore

Moffi (6.5) : L'attaquant vedette des bretons a encore fait parler son efficacité ce soir, avec un but et quelques belles occasions, son talent est aussi immense sans ballon, ou il sait exactement comment se déplacer pour être potentiellement dangereux. Dommage qu'il se soit ensuite éteint en seconde période, mais on prend plaisir à le voir jouer et exécuter avec autant de naturel des gestes superbes.