Ligue 1 – 33ème j. | Les notes de Nantes – Amiens (3-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Coulibaly (7,5): Il n’a rien eu à se mettre sous la dent en 1ère mi-temps, mis à part une frappe dans les nuages, puis il s’est illustré au retour des vestiaires en signant l’ouverture du score sur une magnifique prise de balle et frappe enchaînée (49′). Il double la mise cinq minutes plus tard en étant à la réception d’un corner pour ajuster une tête. Par sa  présence, sa vitesse  et son efficacité, il devient indispensable à son équipe.

 

 FCN (4-3-3)

Dupé (5): Il n’a rien eu à faire en 1ère période, puis il encaisse deux buts, dont une frappe surpuissante, sur lesquels il ne peut s’interposer. On retiendra de lui un arrêt décisif sur une tête amiénoise à la 88′.

Ié (4): Aligné au poste de latéral droit, il a fait un match correct mais il est impliqué sur les deux buts picards où il laisse trop de latitude aux buteurs.

Carlos (5,5): Il a été solide et serein. Peut être trop parfois.

Pallois (6): Il a réalisé des interventions pleines d’autorité, accompagnées  parfois de gestes techniques qui ont régalé le public. Il est la valeur sûre de cette formation nantaise.

Lima (6): Titulaire à la place de Traoré, il a beaucoup travaillé dans son couloir en multipliant les allers-retours et les centres. Plus incisif, on a un peu retrouvé le Lima de la saison dernière.

Touré (5): De l’activité, mais trop de  déchet technique pour véritablement faire la différence dans le cœur du jeu.

Rongier (6): Très discret en 1ère période, il a davantage influé sur le jeu  après la pause, en récupérant, en se projetant rapidement et en étant à la conclusion comme à la 59′ sur le 3ème but des siens.

Moutoussamy (5,5): Une grosse débauche d’énergie, de la générosité mais aussi un manque de précision  dans ses passes.  S’il pouvait jouer encore plus juste, il pourrait être énorme.

Waris (6,5): Il a posé des soucis à Pieters et la défense d’Amiens par sa vitesse et ses dribbles. Il constitue avec Coulibaly une vraie menace pour l’équipe adverse.

Limbombé (5): Il a du talent, et il le sait grâce à ses capacités de percussion. Mais il a parfois fait des excès d’individualisme dans ses choix qu’il doit impérativement corriger s’il veut être utile à l’équipe.

Amiens (4-3-3) 

Gurtner (4,5): Il n’a pas réalisé d’arrêts déterminants pour son équipe et n’a pu que s’incliner sur les trois buts des Canaris.

Krafth (4): Il a bien fermé son couloir  et muselé Limbombé lors des 45 premières minutes, puis il a laissé des courants d’air au retour des vestiaires.

Gouano (4): Une 1ère période plutôt maîtrisée, mais il n’a pas poursuivi dans ce sens en manquant de promptitude dans ses interventions.

Guirassy (4): Comme Gouano, il a fait preuve de discipline sur la première moitié du match, puis il a manqué de rigueur ensuite.

Pieters (3): Rapidement averti (3′), il a été en difficulté toute la partie lorsque les Jaunes et Verts sont passés dans son couloir.

Monconduit (5): Il a bien gêné le milieu de terrain nantais dans la construction du jeu. En revanche, il ne s’est pas suffisamment montré lorsque son équipe avait le ballon.

Zungu (4,5): Il a plus subi le jeu qu’il ne l’a imposé. Dommage qu’il n’ait pas suffisamment mis le pied sur le ballon. Remplacé par Timité  (58′), qui a réduit le score en signant le deuxième but de son équipe (77′), et qui a eu l’occasion d’égaliser en toute fin de rencontre, mais sa tête a été captée par Dupé.

Blin (4,5): Il a fait un match engagé à défaut d’être brillant techniquement.

Otero (5,5): Il signe le premier but de son équipe sur une frappe terrible (63′). Grâce à ce but venu d’ailleurs il a remis son équipe dans le match.

Mendoza (5): Il a été actif dans ses déplacements mais pas suffisamment dangereux pour inquiéter l’arrière-garde nantaise.

Guirassy (4): Un bon début de match avec quelques bonnes percussions, puis il s’est éteint par la suite. Carlos et Pallois ne lui ont pas laissé beaucoup de liberté.

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.