Ligue 1 - 32ème j. | Les notes de Strasbourg - PSG (1-4)

Homme du match : M'Bappé (7,5) : juste du grand classique pour la jeune vedette parisienne. Positionné en pointe, il a beaucoup dézoné, comme à son habitude (notamment à gauche), pour faire parler ses qualités exceptionnelles de vitesse et de dribbles. Il a débloqué la situation en laissant Koné sur place avant de frapper entre les jambes de Sels, puis a servi parfaitement Kean pour le troisième but parisien. Il provoque également la faute qui amène le dernier but, signé Paredes sur coup-franc. Les défenseurs alsaciens n'ont jamais réussi à l'arrêter. Remplacé par Nagera (89ème), pour les premières minutes en bleu et rouge de l'attaquant de 19 ans.

R.C. Strasbourg (4-2-3-1)

Sels (5) : le gardien du Racing n'a, malgré le score, pas fait un si mauvais match. On lui doit même quelques belles interventions dans les pieds de Kean ou sur une frappe inattendue à son premier poteau de Bakker par exemple. Mais il est pris par une frappe "petit pont" de M'Bappé sur le 1er but, et il ne sort pas plus de grande intervention sur le coup-franc de Paredes que sur les deux frappes de Sarabia et Kean.

Guilbert (6) : Un bon match pour l'arrière droit qui a bien tenu Kean lorsqu'il l'avait face à lui en 1ère mi-temps, et qui a été un des principaux animateurs du temps fort alsacien en fin de 1ère période, avec une belle qualité de débordement et de centres. Moins en vue toutefois en seconde période.

Koné (4,5) : l'arrière central avait la dure charge de tenir M'Bappé et s'est bien battu, prenant parfois l'avantage sur l'attaquant parisien. Mais il a aussi et surtout beaucoup souffert face à la vitesse du natif de Bondy, et est laissé sur place sur le 1er but.

Mitrovic (4) : le capitaine strasbourgeois n'a pas été en mesure de sauver sa défense ce soir. Pas plus à l'aise que Koné face à la vitesse des attaquants adverses, il est pris par le contrôle orienté de Sarabia sur le deuxième but parisien.

Caci (4,5) : le jeune arrière gauche a fait ce qu'il pouvait pour tenir son couloir, mais son apport offensif a été quasi-inexistant. Remplacé par Carole (81ème) pour les dernières minutes du match.

Sissoko (4) : s'est contenté de tâches défensives, mais son apport a été trop limité pour permettre aux strasbourgeois de remettre le pied sur le ballon et encore plus de le ressortir proprement. Remplacé par Prcic (59ème), qui a apporté par une plus grande capacité de projection et a eu l'occasion de se mettre en valeur d'une frappe légèrement trop croisée.

Aholou (4,5) : s'est montré par moment précieux en gagnant quelques duels importants, mais pour lui aussi l'impact aura été trop limité pour faire basculer le rapport de forces au milieu du terrain.

Bellegarde (6) : un match intéressant pour celui qui aura été probablement le meilleur élément offensif alsacien. Son activité couloir droit, conjointe à celle de Guilbert, aura gêné les parisiens. Sa qualité de centres sera finalement récompensée d'une passe décisive pour le jeune Sahi. Remplacé par Zohi (81ème), qui aura un semblant d'occasion d'une tête captée tranquillement par Rico.

Thomasson (4,5) : le milieu offensif du Racing aura été le premier à se signaler dans ce match d'une superbe frappe qui a fracassé le poteau d'un Navas battu, mais son activité sera par la suite trop faible pour perturber le PSG.

Liénard (4) : l'ailier gauche aura été beaucoup trop imprécis aujourd'hui pour inquiéter Paris. Cette imprécision s'est globalement retrouvée sur coups de pied arrêtés, avec un seul corner dangereux pour la tête d'Aholou. Remplacé par Chahiri (59ème), dont la volonté de dribbler et de provoquer a parfois perturbé la défense parisienne.

Diallo (5) : l'international sénégalais aura été volontaire, et aura posé quelques petits problèmes à la défense parisienne par son jeu de remises et sa recherche de la profondeur. Il aura surtout été trop esseulé pour peser sur cette rencontre. Remplacé par Sahi (62ème), buteur sur sa première occasion face à l'ogre parisien comme dans un rêve.

Paris Saint-Germain (4-2-3-1)

Navas (5,5) : aurait pu être battu en début de match d'une frappe puissante de Thomasson qui a fini sur le poteau, a sinon fait très correctement le peu qu'il avait à faire (sortie sur un centre et petite sortie au pied) avant d'être remplacé par précaution à la mi-temps. Rico (6), entré pour le deuxième acte, s'est lui montré rassurant sur ses interventions tout en étant impuissant sur la reprise puissante de Sahi.

Kehrer (5) : match sérieux en défense pour l'international allemand, mais très quelconque dans son apport au jeu.

Danilo (6) : un match sans souci en défense centrale pour le milieu portugais, qui est apparu à son aise. S'est même permis d'être passeur décisif sur une rare incursion, suite au beau travail de Sarabia.

Kimpembe (6,5) : on a retrouvé le Kimpembe dominateur dans les duels et essentiel pour insuffler de l'abnégation à la défense. Capitaine parisien pour ce match.

Bakker (6) : un match défensif très rigoureux du néerlandais, qui aura contribué à annihiler les espoirs strasbourgeois, à l'image de son retour in extremis sur un contre alsacien en fin de match. Son apport offensif restera par contre très limité.

Paredes (7,5) : une première mi-temps très tranquille pour l'argentin (même s'il est passeur décisif pour un M'Bappé qui aura fait le travail tout seul), avant de monter sérieusement en régime en deuxième période. C'est surtout par sa qualité balle au pied qu'il s'est distingué, avec encore de nombreuses passes et ouvertures cassant les lignes adverses. Un coup-franc proche de la perfection pour parachever son récital.

Herrera (6) : un match très propre et utile de l'espagnol, tant pour récupérer les ballons que pour les ressortir bonifiés. Remplacé par le grand espoir Simons (89ème), qui a eu le temps de procurer un semblant d'occasion à Sarabia.

Sarabia (7) : encore un beau match à l'ombre des stars pour le talentueux milieu offensif. Toujours disponible et cherchant à combiner, il a vu son travail récompensé d'un très beau but où il se joue des deux centraux strasbourgeois.

Rafinha (6,5) : une nouvelle fois très actif au milieu et précieux par sa qualité technique, il ne lui a manqué qu'une action décisive pour combler son match plein. Remplacé par Gueye (74ème), qui n'a pas eu à s'employer dans une fin de match dans laquelle le PSG a déroulé.

Kean (6,5) : en difficulté sur le côté gauche en première période face à Guilbert, il a par la suite pris ses aises à droite et dans l'axe de l'attaque parisienne. Un but comme on lui connaît : plein de puissance et d'abnégation. Remplacé par Draxler (74ème), qui n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence.

M'Bappé (7,5) : voir "homme du match".