Ligue 1 – 32ème j. | Les notes de Angers – Strasbourg (1-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Martin (6) : Plutôt discret en première période, l’ancien montpelliérain a ensuite pris les rênes du jeu strasbourgeois. Dans une position légèrement plus reculée qu’à son habitude, il a touché beaucoup de ballons et a été inspiré dans ses passes. Il obtient un pénalty puis le transforme avec sang-froid (71′), et permet à son équipe de prendre un point.

Angers

Butelle (6) : Le portier angevin a sauvé plusieurs fois les siens d’un succès strasbourgeois. Il remporte deux face à face contre Bahoken (45′, 87′), et dévie du bout des doigts sur sa barre une volée surpuissante de Grimm en seconde période (48′).

Manceau (4) : Discipliné sur le plan défensif, il n’a pas été pris souvent à défaut par ses adversaires directs, mais n’a pas existé offensivement. Il s’est un peu montré en fin de match mais ce fut bien trop tard.

Traoré (4) : Le capitaine du SCO a été embêté par les déplacements de Bahoken et fut souvent en retard dans ses interventions. Il a également manqué d’impact dans ses duels et s’est contenté de jouer simplement avec le ballon.

Thomas (4) : Lui non plus n’a pas été impérial en défense malgré quelques renvois importants. Pas assez vif sur les appuis, il a parfois été pris dans son dos, mais ce fut finalement sans conséquences.

Bamba (5) : Actif sur le côté gauche angevin, il a souvent proposé des solutions à ses partenaires mais fut trop brouillon balle aux pieds. Quelques montées intéressantes mais qui ne donnaient pas de situations vraiment dangereuses pour la défense adverse.

Santamaria (5) : Positionné devant la défense, le jeune milieu de terrain a mis de l’impact dans ses actions. Il a récupéré de bons ballons mais ne les a pas toujours bien distribués par la suite. Un match assez sobre de sa part.

Oniangué (4) :  L’ancien Rémois n’a jamais pesé sur la rencontre. Il n’a certes commis aucune erreur sur le plan technique, mais surtout parce qu’il n’a quasiment rien entrepris avec le ballon. Il a été plus convaincant dans le domaine défensif même s’il a parfois couru dans le vide.

Mangani (6) : Dans tous les bons coups de son équipe en première période, puisque c’est lui qui offre un caviar à Toko Ekambi sur l’ouverture du score (6′), et sauve ensuite une frappe de Martinez sur sa ligne (24′) et retarde ainsi l’égalisation strasbourgeoise. Très agressif sur le porteur de balle, il a baissé de pied en seconde période à l’image de son équipe.

Tait (5) : L’homme en forme d’Angers ces dernières semaines ne fut pas dans un très grand soir. Inspiré sur certaines séquences de jeu, il n’aura finalement pas assez provoqué la défense strasbourgeoise pour apporter le danger sur les buts d’Oukidja. Remplacé par Ketkeophomphone (77′).

Toko Ekambi (5) : Buteur opportuniste dès la 6ème minute de jeu, il a été trop esseulé sur le front de l’attaque et n’a pas touché beaucoup de ballons. Il a tenté de prendre en vitesse la charnière centrale strasbourgeoise mais sans grande réussite. Il a pensé offrir la victoire à son équipe en fin de match, mais son but fut refusé pour un hors-jeu de Fulgini au départ de l’action (86′).

Reine-Adelaïde (5) : Le jeune attaquant prêté par Arsenal a fait un bon début de match sur le côte droit de l’attaque angevine. Il a souvent passé Seka en un contre un mais a eu du mal à finir ses actions. Plus en difficulté après la pause. Remplacé par Fulgini (68′).

Strasbourg

Oukidja (5) : Angers n’ayant cadré seulement deux tirs, il n’a donc pas eu beaucoup de travail à faire. Il est abandonné par sa défense sur le but de Toko Ekambi (6′), et se détend bien sur une frappe lointaine de Tait (33′).

Gonçalves (6) : Latéral droit expérimental lors de la première période, il s’en est bien sorti, puis est monté au milieu de terrain après la pause. Il a mis de l’engagement dans son jeu et a apporté de bons centre vers ses attaquants.

Koné (4) : Le capitaine strasbourgeois a été coupable de certaines hésitations dans son placement et dans ses interventions. Il s’est néanmoins repris en fin de match, mais fut globalement décevant, lui qui est normalement censé apporter de l’assurance à ses partenaires.

Martinez (4) : Eliminé trop facilement dans sa surface par Mangani sur l’ouverture du score (6′), il aurait pu se faire justice lui-même quelques minutes plus tard en égalisant, mais c’est ce même Mangani qui repoussa sa tentative sur sa ligne (24′). Il a lui aussi commis des erreurs en tant que dernier défenseur qui seront sans conséquences.

Seka (4) : En difficulté face à la fougue de Reine-Adelaïde en début de match, il a petit à petit pris le dessus sur son adversaire direct. Il a fait des montées intéressantes sur le côté gauche strasbourgeois mais a manqué de précison dans ses transmissions.

Aholou (4) : L’international ivoirien s’est rendu disponible pour ses partenaires au milieu de terrain mais a connu du déchet dans son jeu de passes. Blessé, il a cédé sa place à Grimm (5) à la mi-temps. Ce dernier est entré avec un état d’esprit de conquérant et aurait pu marquer un but exceptionnel si sa volée ne s’était pas écrasée sur la barre dès le retour des vestiaires (48′).

Martin (6) : Voir ci-dessus. 

Liénard (4) : Il a été un poil en dessous de ses partenaires du milieu de terrain. Malgré sa générosité dans les efforts, il a a déçu sur le plan technique, et dans les coups de pieds arrêtés notamment, qui constituent habituellement son point fort.

Corgnet (5) : Le meneur de jeu du Racing s’est montré par intermittence ce soir. Il a donné de très bons ballons à ses attaquants mais a aussi disparu de la circulation à certains moments. Il a tout de même été à l’origine de la plupart des occasions de son équipe.

Terrier (4) : Mobile sur le front de l’attaque, il n’a en revanche pas été en réussite dans ses actions, puisqu’il a souvent perdu le ballon et a manqué de tranchant dans ses prises de balles. Lui aussi blessé, il est remplacé par Foulquier (53′), auteur d’une entrée moyenne.

Bahoken (6) : L’attaquant du Racing a beaucoup bougé pour toucher des ballons et a fait des appels intéressants dans le dos des défenseurs angevins. Même esseulé, il a su tenir le ballon et s’est procuré deux belles occasions mais a buté sur Butelle (46′, 87′). Remplacé par Blayac (92′).

 

Lucas Schlecht

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.