Ligue 1 – 31ème j. | Les notes de Reims – LOSC (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’homme du match : Thiago Mendes (7) : Dans un match extrêmement fermé durant lequel la bataille tactique fit rage, le milieu de terrain brésilien a rayonné par son abattage et son aisance technique. Sa précision sur coups de pieds arrêtés permit au LOSC d’ouvrir la marque sur corner. Par ses nombreux replis défensifs, il compense parfaitement les retours défensifs récalcitrants de Nicolas Pepe. Il s’impose comme l’une des références à son poste dans le championnat.

Reims (4-2-3-1)

Mendy (6,5) : Rassurant. L’ancien portier de l’Olympique de Marseille dégage une grande sérénité dans chacune de ses prises de balles. Il sauve son équipe par deux fois avec une sortie rapide dans les pieds de Rémy en première mi-temps et une claquette sur un coup-franc d’Ikoné dans les dernières minutes.

Foket (5) : L’apport offensif de l’international belge reste insuffisant mais il a bien contenu les offensives de Bamba.

Engels (5,5) : Patron de la défense Rémoise, l’ancien joueur de l’Olympiakos offre une copie propre sans être flamboyante.

Abdelhamid (4,5) : Nommé pour le prix Marc Vivian Foé récompensant le meilleur joueur de football africain évoluant dans le Championnat de France, l’international marocain en a démontré les raisons lors d’une première mi-temps solide grâce notamment à son jeu aérien. Toutefois, en seconde période, il lâche le marquage de Fonte sur l’ouverture du score et fut mis en difficulté par la vitesse de Rafael Leão lors de son entrée en jeu.

Baba (5) : Prêté par Chelsea, le latéral gauche ghanéen a bien bloqué Nicolas Pepe grâce à son agressivité et son expérience. Son apport offensif demeure néanmoins restreint.

Romao (5) : Le milieu de terrain togolais a moins rayonné qu’à son habitude dans l’entre-jeux mais rassure ses coéquipiers par son sens du placement.

Chavalerin (4,5) : La possession du ballon étant largement lilloise, il n’a pas eu l’occasion de réellement s’exprimer. Il n’en reste pas moins que sa complémentarité avec Romao demeure l’une des forces du collectif rémois.

Zeneli (4) : Préféré à Oudin pour l’efficacité de ses replis défensifs, l’international kosovare n’a pas réussi à trouver la solution. Imprécis dans ses transmissions, il est remplacé par Rémi Oudin (58′), buteur décisif et dont l’entrée en jeu a offert plus de dynamisme à l’attaque rémoise.

Dingomé (6) : Malgré une frayeur aux adducteurs en début de match, l’ancien joueur de l’AS Monaco fut l’un des seuls à trouver des solutions de passe entre les lignes. Sa passe cachée sur le but de Rémi Oudin est lumineuse. Remplacé par Doumbia (83′), qui a apporté son impact physique en fin de match.

Cafaro (5,5) :  Dynamique sur le côté gauche, il confirme sa bonne saison. L’entrée en jeu de Oudin a fait pencher le jeu rémois sur le côté droit.

Dia (4,5) : Sevré de ballons, le jeune attaquant rémois n’a pas réussi à prendre de vitesse l’axe central lillois. Remplacé par Chavarria (66′), peu sollicité.

LOSC (4-2-3-1) 

Maignan (6,5) : Auteur de deux parades décisives consécutivement, il confirme qu’il est l’un des hommes forts de l’excellente saison de son équipe.

Celik (5,5) : Solide dans ses interventions, l’international turque parvint à apporter offensivement en offrant des décalages intéressants.

Fonte (6) :Précieux. Auteur d’erreurs peu habituelles en première mi-temps, il a réalisé une seconde période rassurante. Solide défensivement, il est auteur d’un but plein d’abnégation sur un coup de tête rageur.

Soumaoro (4,5) : De retour dans l’équipe type depuis la victoire à Nantes, le capitaine du LOSC a été solide en première mi-temps mais plus en difficulté après la pause. En fin de rencontre, il est coupable d’une main dans la surface qui aurait pu coûter très cher à son équipe.

Koné (4) : De retour au stade Auguste-Delaune après son prêt la saison dernière, il a été mis en difficulté lors de l’entrée en jeu de Rémi Oudin. Son apport offensif est minime.

Thiago Maia (4) : Titulaire en raison de la blessure de Xeka, il n’a pas réussi à peser sur la rencontre. Ses nombreuses  pertes de balles n’ont pas permis à son équipe d’avancer. Remplacé par Soumaré (88′).

Thiago Mendes (7) : Voir ci-dessus.

Bamba (4) : L’international espoir français a perdu de nombreux duels et n’a pas réussi à éliminer son vis à vis.

Ikoné (5) : Sa complémentarité avec Pepe a offert quelques raids intéressants mais il n’a pas réussi à être précis dans les dernières passes. L’organisateur du jeu lillois aurait pu inscrire un magnifique coup-franc sans l’intervention spectaculaire de Mendy.

Pépé (5) : L’habituel homme providentiel du LOSC n’a pas réussi à forcer le verrou rémois. Bien muselé par Baba, il aurait pu offrir un but à Loic Rémy sur une superbe ouverture.

Rémy (4) : Peu sollicité, l’international français manque néanmoins un face à face important en première période. Remplacé par Rafael Leão (70′), dont la vitesse et la puissance physique ont posé des problèmes à l’arrière garde rémoise.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.