Ligue 1 - 31ème j. | Les notes de PSG - Lille (0-1)

Homme du match : André (7) : le joueur clef du milieu lillois. Son marquage à la culotte a empêché Neymar de s'exprimer tout le match et a fini par faire sorti de ses gonds le brésilien qui a pris son premier carton pour avoir mis la main au visage du relayeur des dogues. Sa sérénité et sa précision à la relance ont également permis au milieu rouge et blanc de prendre le dessus sur le milieu bleu et rouge.

Paris Saint-Germain (4-2-3-1)

Navas (6) : Abandonné par sa défense sur le but lillois, il a par la suite bien fait ce qu'il avait à faire, avec notamment deux bonnes sorties hors de sa surface et un arrêt déterminant sur Yilmaz pour éviter le break nordiste en fin de match.

Kehrer (4,5) : Bien en place défensivement. Ses qualités offensives (centres imprécis) ont par contre été insuffisantes pour apporter du danger. Remplacé par Dagba (64ème), volontaire sans lui non plus réussir à créer du doute dans la défense adverse.

Marquinhos (5) : Toujours aidé par son sens du placement, il a pour autant moins été à son aise dans les duels qu'habituellement et a parfois été pris par la vitesse de Weah ou d'Ikoné.

Kimpembe (5,5) : Le plus engagé des défenseurs parisiens dans ce match. Son impact a été utile mais il est malheureusement trop loin du ballon comme le reste de la défense sur le but lillois.

Diallo (5) : à l'aise comme à son habitude balle au pied dans son couloir gauche, il n'a pour autant pas eu l'occasion de faire des différences et est absent sur le but nordiste pour avoir voulu serrer trop haut Renato. Averti pour un excès d'engagement sur Ikoné, avant d'être remplacé par Bakker (64ème), qui a été intéressant dans son apport offensif dans un bon moment parisien.

Gueye (5) : le milieu de terrain le plus présent dans l'engagement côté parisien, il a récupéré quelques ballons importants et tenté de relancer propre. Averti pour une charge dangereuse qui a obligé David à être remplacé,  son bon match a été encore plus terni par son lâchage du marquage sur Ikoné sur l'action qui a suivie, qui a amené le but des dogues. Remplacé par Rafinha (71ème), qui a apporté son dynamisme et sa technique à l'attaque bleue et rouge sans parvenir à être décisif.

Paredes (4) : Est descendu très bas pour toucher un maximum de ballons, mais le bon match du milieu lillois l'a empêché d'avoir son influence habituelle. Son manque d'impact défensif s'est beaucoup vu et a beaucoup manqué aux parisiens.

Di Maria (4) : Sa technique a une nouvelle fois été à l'origine de quelques (rares) occasions parisiennes, mais il a été trop peu en vue et trop bien pris par la défense lilloise et Reinildo en particulier. Une de ses pertes de balle aurait pu amener le deuxième but lillois en fin de match par Yilmaz.

Neymar (3,5) : Un match volontaire comme à son habitude et sa technique aurait pu encore une fois faire des différences mais il a été beaucoup trop imprécis ce soir à l'image de ses deux têtes largement à côté du but ou de ses trois coups-francs en tribunes. S'est frustré (là aussi comme à son habitude) en fin de match et a obtenu un deuxième carton jaune logique pour une bousculade sur Djalo (lui aussi exclu), avant d'échanger des mots doux avec ce dernier en regagnant le vestiaire.

M'Bappé (5,5) : le seul parisien a apporté un peu de danger par sa vitesse et ses débordements. A obtenu la meilleure occasion francilienne en début de match d'une frappe sur laquelle Maignan est allé très vite au sol.

Kean (4,5) : A affiché de l'envie mais a été sevré de ballons en 1ère mi-temps avec une seule frappe bien captée par Maignan. Repositionné à droite en 2ème mi-temps, il a été trop mal à l'aise dans ce rôle pour réellement peser, et a été remplacé par Draxler (64ème), qui n'a pas trouvé plus de solutions que le reste de l'attaque parisienne.

Lille (4-4-2)

Maignan (6,5) : un bon match pour le jeune international français. Finalement assez peu sollicité, il a sorti les arrêts qu'il fallait sur M'Bappé, Kean et Di Maria, et a été rassurant dans les sorties aériennes.

Djalo (6) : combatif après son match catastrophe d'il y a deux semaines face aux parisiens, il avait la rude tâche de bloquer le couloir gauche parisien par lequel est venu l'essentiel des actions. Il s'en est très bien sorti. Sa pugnacité a été sanctionné d'un jaune en 1ère mi-temps lorsqu'il s'y ait repris à deux fois pour stopper un contre rapide face à M'Bappé et Neymar. Exclu en fin de match pour avoir voulu garder dans ses mains un ballon parisien, ce qui a entraîné une altercation avec Neymar.

Fonte (6) : En place et serein comme la défense lilloise, il n'a laissé aucun espace à l'attaque parisienne. Sa domination dans l'espace aérien n'a pas donné plus d'opportunités aux centres du club francilien.

Botman (6) : Dominant dans les airs et parfaitement en place comme son binôme de la défense lilloise, il n'a pas été pris à défaut à l'exception d'un débordement de M'Bappé qui n'a rien donné.

Reinildo (6,5) : belle prestation alors qu'il avait la tâche de fermer le côté gauche lillois à Di Maria. Il a nettement contribué à éteindre l'artiste argentin, et s'est montré entreprenant dans le jeu de transition nordiste.

André (7) : voir "homme du match".

Soumaré (6,5) : le poumon nordiste en cette fin d'après-midi. Son travail défensif et sa qualité balle au pied ont permis aux lillois d'étouffer le PSG en 1ère mi-temps, et de tenir en 2ème.

Renato Sanches (5,5) : a bien respecté le pressing mis en place par Galtier et a été utile pour fermer le couloir gauche parisien. Volontaire offensivement mais il a manqué un peu de jus et de précision pour être plus menaçant. Remplacé par Burak Yilmaz (73ème), qui aurait pu tuer le match sur un contre sans un grand arrêt de Navas.

Bamba (6) : Juste et entreprenant, son énergie a animé le côté gauche lillois en 1ère période, et a participé de quelques bons coups en contre en deuxième période. Sérieux dans le replacement à l'image de ses coéquipiers, il n'a jamais laissé le côté droit parisien (Di Maria et Kehrer puis Dagba) prendre la mesure.

Ikoné (6,5) : Passeur décisif sur un coup franc vite joué et bien mené, il a par ailleurs été utile en premier rideau dans le pressing lillois. Moins en vue en deuxième période, il a tout de même participé à quelques contres bien menés avant d'être remplacé par Bradaric (93ème), pour pallier un manque de latéral suite à l'exclusion de Djalo.

David (non-noté) : Bien en place et actif dans le pressing de son équipe, il a été un buteur rapide avant d'être diminué et finalement devoir sortir suite à une charge à la cheville de Gueye. Remplacé par Weah (6) (35ème), utile par sa vitesse dans les contres lillois et qui, replacé côté droit, aurait pu être passeur décisif pour Burak Yilmaz en fin de match.