Ligue 1 – 31ème j. | Les notes de Nîmes-Caen (2-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

L’homme du match : SAVANIER (6.5) Dur de sortir un véritable homme du match dans une rencontre aussi ennuyeuse et sans saveur. Mais SAVANIER mérite ce titre, car il est la pièce maîtresse du dispositif Nîmois, tous les coups de pieds arrêtés sont pour lui et il les bonifie quasiment toujours, mais dans le jeu son poids aussi est important, il décale, provoque, tonifie le jeu des crocodiles. Une prestation aboutie.

NIMES OLYMPIQUE (4-3-3)

BERNARDONI (5.5) Serein dans l’ensemble, il s’est fait une petite frayeur sur une incompréhension avec Lybohy. Dégage toute de même une certaine assurance dans ce match

PAQUEZ (5) Dans ce match insipide, il y certains joueurs comme lui qu’on a eu l’impression de très peu voir, mais en tout cas pas d’erreur notable

BRIANCON (4.5) Le capitaine nîmois n’était pas dans un bon jour. Auteur de plusieurs gestes un peu limite qui ne le valorisent pas, il a en plus été parfois hasardeux à la relance.

LYBOHY (5) Attentif et en place, il a néanmoins été surpris par un ballon flottant que le gardien le voyait prendre, mais sans conséquence

MAOUASSA (4.5) Trop effacé, il s’est plus fait remarquer par de grands ballons jetés devant sans destinataire que par l’animation qu’on aimerait lui voir donner au jeu Nîmois

VALLS (4.5) Beaucoup trop discret pour jouer un rôle intéressant dans le milieu nîmois, remplacé à la 65ème par FERRI.

SAVANIER (6.5) Voir ci-dessus

BOBICHON (4.5) Dans ce summum de l’ennui, il a contribué au chef d’œuvre en étant absent, peu de ballons passés par lui, on ne l’a pas senti concerné

BOUANGA (6,5) Un animateur permanent, il a offert le premier but d’une tête rageuse et a régulièrement apporté de l’intensité dans un match qui en manquait tant.

GUILLAUME (5) Inspiré en première mi-temps ou il semblait en jambes, il a disparu en seconde.

RIPART (6) Chaque ballon qu’il touche peut devenir dangereux, c’est ce qui le rend si précieux, comme un superbe coup-franc en première période ou une perçée ponctuée d’un plat du pied stoppé par Samba en seconde.

SM CAEN (3-4-3)

SAMBA (6) Malgré un arrêt à bout portant totalement sublime devant Briançon en première période, il a paru aussi parfois un peu moins serein sur des ballons qu’il a boxé au lieu de les bloquer. Cela dit, heureusement que les Caennais l’ont tout de même !

DJIKU (4.5) Passif sur les 2 buts en fin de match, il est coupable de n’avoir été sérieux que 85 Minutes, exactement comme le reste de la défense caennaise

ZAHARY (4.5) Il fallait tenir jusqu’au bout, et lui aussi s’est un peu éteint sur la fin de rencontre, ouvrant les vannes pour les nimois, Dommage

GRADIT (4.5) Il avait paru bon en première période, le plus solide des Caennais derrière … Puis en seconde mi-temps il s’est mis à perdre des ballons faciles et a même fini par marquer contre son camp dans les arrêts de jeu. Dure soirée

IMOROU (4.5) Comme l’ensemble du secteur défensif Caennais, il n’a pas eu la force suffisante pour repousser jusqu’au bout les Nîmois

ONIANGUE (4) Il est sensé être l’un des maillons forts du groupe Caennais. Or, ce soir il a tout raté, semblant nonchalant dans un match pourtant primordial pour les siens. Des ballons imprécis, perdus… Très décevant

DEMINGUET (5.5) Le plus accrocheur sûrement, il n’a rien lâché et a été méritant, un match très correct à son actif

GUILBERT (5) Un peu nerveux parfois, il a tout de même tenu son rang globalement, sans pouvoir toutefois donner l’élan nécessaire aux siens pour obtenir mieux ce soir

NINGA (5,5) Souvent maladroit, imprécis. Oui mais aussi omniprésent, il est à l’issue de la majorité des mouvements Caennais, ce qui le rend finalement précieux à défaut d’être efficace

FAJR (6) Le meilleur caennais, il aurait mérité mieux ce soir. Entreprenant, dangereux parfois et très vif, mais cela n’a pas suffi

CRIVELLI (4) Totalement éteint, il n’a lui non plus pas été du tout à la hauteur de sa renommée, un match fantôme.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.