Ligue 1 – 31ème j. | Les notes de Caen – Montpellier (1-3)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Sio (9) : Il profite de l’oubli de Bessat pour ouvrir le score en renard des surfaces au second poteau. Sur le second, il dévie le ballon pour Skhiri. Il tue ensuite le match avant l’heure de jeu. Il a aussi créé de nombreuses situations favorables pour son équipe. Une performance grandiose. Remplacé par Ninga (70′).

 

SM Caen

Vercoutre (4) : Impuissant sur les deux buts montpelliérains, il est complètement lâché par sa défense. Malheureux sur le troisième but. Après-midi cauchemardesque.

Guilbert (4.5) : Pas le pire côté normand, il est tout de même plus à l’aise dans une défense à cinq. Il n’a pas pu se lâcher offensivement aujourd’hui.

Genevois (4) : Il perd son duel avec Sambia, ce qui amène le premier but du match. Le reste de son match a été inconstant, entre bonnes interventions et grossières bévues. Remplacé par Diomandé (60′).

Djiku (5.5) : Il a tenté tant bien que mal de combler les brèches laissées par ses compères. Seul contre tous.

Bessat (3) : Il oublie totalement Sio sur l’ouverture du score. Un placement hasardeux qui coûte cher et qui met dans le dur son équipe.

Sankoh (4) : Il a pendant un temps réussi à contenir les assauts montpelliérains, mais a au final lâché comme ses coéquipiers, et a commis plusieurs fautes.

Féret (4) : Un premier bon ballon pour Peeters qui aurait pu ouvrir le score. Le reste fut bien terne. À sa décharge, ce n’est pas dans un match comme celui-là qu’il pouvait briller. Remplacé par Deminguet (84′).

Peeters (4.5) : La première occasion du match est pour lui , mais il bute sur Lecomte. De même en seconde période. Techniquement, il a été moins précis que d’habitude.

Rodelin (3) : Pas vraiment aidé par ses coéquipiers, il ne doit cependant son déchet technique qu’à lui-même. Qu’il est loin le Rodelin capable de coups de génie.

Bazile (3) : Du Bazile tout craché : il a fait (parfois) des différences, mais le dernier geste n’a jamais été bon. Remplacé dès la mi-temps par Stavitski (4). Le jeune Finlandais n’a pas pu aider les siens à se réveiller.

Santini (4) : Plus affûté que depuis début 2018, il a au départ bien pesé sur la défense adverse. Mais il reste quand même encore une ou deux caravanes à décrocher. Son but en fin de match lui fera peut-être du bien.

 

Montpellier HSC

Lecomte (7) : Son premier duel remporté l’a bien mis dans son match. Il a réalisé quelques beaux arrêts, notamment un décisif quelques secondes avant le 3-0. Il a cependant eu du mal dans le jeu au pied.

Mukiélé (7) : Les attaquants caennais n’étaient pas des foudres de guerre ce soir, mais il a fait son travail avec sérieux, ne se laissant jamais surprendre.

Hilton (6) : Au centre de la défense à trois, il a évidemment touché moins de ballons que ses coéquipiers. Mais c’est à chaque fois propre. Il est même proche du 3-0 en début de seconde période. On lui pardonnera sa passivité sur le but caennais en fin de match.

Congré (6.5) : Bien complémentaire avec le reste de la défense, il a fait son match, proprement (c’est même lui qui a subi les fautes!)

Aguilar (7) : Impeccable dans son couloir, il n’a que très rarement laissé passer son adversaire direct. Rassurant pour ses coéquipiers.

Roussillon (6) : Face à la faiblesse des Normands, il n’a pas eu de mal à tenir le côté gauche des Héraultais. On aurait pu attendre un peu plus offensivement de sa part, mais pourquoi se fatiguer quand le match est déjà plié ?

Skhiri (6.5) : Discret dans le jeu, il fait le break rapidement après l’ouverture du score, en étant à l’affût au deuxième poteau sur un corner de Sambia. À 2-0, le match a été tout de suite plus simple pour Montpellier. Remplacé par Piriz (76′).

Lasne (7) : Il a réalisé un gros travail dans la conservation du ballon, ce qui lui a valu d’obtenir plusieurs coups-francs. Son pressing a également été bon.

Sambia (7.5) : Passeur décisif sur le premier but, tireur du corner sur le second : en moins de cinq minutes, il a été un des grands artisans du succès des siens. Remplacé par Mbenza (61′).

Ikoné (4.5) : Il a fait pâle figure à côté de ses coéquipiers. L’attaquant prêté par le PSG a eu du mal dans ses prises de balle et a peiné à faire des différences.

Sio (9) : Voir ci-dessus.

Florent LE MARQUIS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.