Ligue 1 – 31ème j. | Les notes de Amiens – ASSE (2-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Konaté (8) : un très bon match pour l’attaquant amiénois qui a posé de gros soucis à la défense centrale adverse grâce à ses qualités athlétiques. Sa performance a été récompensée par un doublé mérité (24’, 62’).

Amiens (4-3-3)

Gurtner (6.5) : il encaisse deux buts où il n’y peut rien mais livre malgré tout une bonne prestation en étant décisif à de nombreuses reprises. Ses poteaux l’ont également sauvé à trois reprises.

Krafth (6) : on l’a peu vu dans ce match offensivement mais il s’est montré intraitable défensivement.

Gouano (7) : un match solide pour le roc amiénois qui a livré un gros duel physique face à Robert Beric. Il a été en place et précis dans ses interventions.

Lefort (Non noté) : après un début de match moyen, l’arbitre de la rencontre a fait appel à la VAR pour donner un carton rouge au défenseur amiénois pour un tacle non maîtrisé en position de dernier défenseur sur Nordin (31’).

Pieters (7) : il a été précieux défensivement pour son équipe en se montrant très propre dans ses interventions et en n’hésitant pas à se frotter aux attaquants adverses. Il a essayé d’apporter également offensivement sur son couloir gauche mais cela était compliqué à 10 contre 11.

Monconduit (Non noté) : discret au milieu de terrain durant la première mi-temps, il est victime du remaniement tactique qui a suivi l’expulsion de son coéquipier en étant remplacé par Dibassy (6) (36’). Ce dernier a fait une bonne rentrée et s’est montré à la hauteur en défense.

Gnahoré (6.5) : précieux au milieu du terrain grâce à la précision de ses passes et son engagement, il a offert le premier but à Konaté. Il a disparu au fil des minutes en seconde mi-temps ce qu’il a conduit à être remplacé par Zungu (82’).

Blin (6) : moins en vue que son compère au milieu, il a livré une performance de l’ombre notamment défensivement.

Timite (6) : il a été un ton en-dessous que ses partenaires d’attaque mais il a fait un match abouti. Remplacé par Otero (72’) qui s’est distingué sur une belle reprise qui a mis en difficulté Stéphane Ruffier.

Mendoza (7.5) : il a été un véritable poison en étant omniprésent, virevoltant et en obtenant un nombre incalculable de fautes. Il a été récompensé par une belle passe décisive grâce à un ballon récupéré sur son côté droit.

Konaté (8) : voir ci-dessus.

Saint Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (6) : de grosses parades à son actif mais il n’a pu combler les erreurs trop nombreuses de sa défense.

Debuchy (5) : il a effectué quelques belles montées dans son couloir mais il n’est pas parvenu à être assez dangereux. Défensivement, il a été à l’image de toute l’arrière-garde stéphanoise c’est-à-dire en difficulté.

Subotic (3) : un carton jaune dès la trentième seconde du match, le joueur stéphanois a été dépassé par les événements avec une erreur d’alignement sur le premier but qui s’ajoute à toutes les fautes commises. Remplacé par Polomat (79’)

Perrin (6) : sans doute le seul défenseur de l’équipe à avoir fait un match convenable, le capitaine a tenté d’apporter offensivement dans les dernières minutes du match pour arracher l’égalisation.

Kolodziejczak (5) : un but (16’) et une grosse occasion de la tête (92’), voici ce qu’a accompli le latéral gauche. Peu fiable en défense et souvent perdu, il a d’ailleurs pris un carton face à la vivacité de Mendoza (56’). Néanmoins, il a tenté d’apporter offensivement mais ces centres n’étaient pas très précis.

M’Vila (5.5) : en dessous de son rendement habituel, le maître à jouer stéphanois a quand même continué à être précis dans ses passes au milieu de terrain.

Vada (6) : pour sa première titularisation avec l’ASSE, il a été précis techniquement que ce soit dans ses dribbles ou dans son jeu de passes. Il a été remplacé par Diony (67’) après le second but encaissé. Ce dernier s’est montré discret et n’a pas apporté grand-chose.

Khazri (6.5) : pour son retour de suspension, l’international tunisien a été présent et disponible. Plus concentré sur son jeu que sur l’arbitre aujourd’hui, il s’est montré précis sur corner en déposant ses ballons comme sur le premier but de Kolodziejczak.

Cabella (4.5) : trop d’erreurs et d’imprécisions, l’international français a perdu de nombreux ballons. Sa mauvaise prestation est sauvée par le but égalisateur à la dernière seconde (95’).

Nordin (5) : le jeune stéphanois s’est montré trop discret dans ce match même s’il a obtenu l’expulsion du défenseur angevin. Remplacé par Hamouma (58’) qui n’a pas créé de réel danger.

Beric (6.5) : il ne manque qu’un but pour conclure le match solide de l’attaquant slovène mais il faut dire qu’il a été malchanceux en touchant à deux reprises les montants de Gurtner. Très disponible, il a livré un match physique face aux deux centraux adverses et notamment Gouano.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.