Ligue 1 – 30ème j. | Les notes de Monaco – Caen (0-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Samba (7,5) :

Tout simplement infranchissable cet après-midi ! Il a repoussé toutes les tentatives monégasques, et lorsqu’il n’était pas à la parade ce sont les montants qui l’épaulaient.

 

Monaco (4-2-3-1) :

Subasić (4) : Beaucoup moins brillant que son homologue caennais. Il a certes réalisé un arrêt mais est totalement surpris sur la tête de Crivelli.

Henrichs (4,5) : Une mauvaise négociation de ses tentatives de centres et de passes en profondeur pour lancer Rony Lopes. Ce dernier a dû redescendre plus bas dans le terrain pour venir chercher le ballon. Chadli le remplace à un quart d’heure de la fin de ce match. Le belge n’a cependant pas répondu présent dans les duels, mais a tout de même tenté des centres qui n’ont pas toujours trouvés preneur.

Badiashile (4,5) : Il n’est pas exempt de tout reproche sur le but qui coûte la défaite à son équipe. Son marquage sur le seul caennais dans la surface de l’ASM est bien trop limite, laissant Crivelli prendre le ballon de la tête.

Glik (4,5) : L’international polonais n’a pas été serein aujourd’hui. De rares incursions normandes dans sa surface mais le peu de fois il s’est laissé embarquer par les dribbles adverses. Sur le but concédé, il arrive bien trop tard dans le dos de Crivelli pour pouvoir suffisamment  gêner l’attaquant.

Sidibé (5,5) : Très présent sur son côté droit il a quant à lui réalisé une bonne prestation et de bons centres dangereux devant le but caennais. Une performance défensive de bon niveau sur l’ensemble du match.

Aholou (5) : Il a été important au milieu de terrain, de par son engagement physique et par sa volonté de jouer plus vite vers l’avant. Il a d’ailleurs faillit marquer sur une majestueuse reprise de volée, mais cette dernière finira sur la transversale.

Vainqueur (5) : Un bon impact physique pour le joueur prêté par Antalyaspor mais des errements qui auraient pu coûter bien plus cher pour son équipe. Il a perdu trois ballons importants mais plutôt bien stoppés par sa défense. Vinicius (5,5) le remplace à la mi-temps mais le brésilien n’apportera pas la vitesse et la percussion espérée.

R. Lopes (6) : Le meilleur monégasque cet après-midi, une habitude pourrions-nous dire. Énormément de centres tentés pour un seul tir tenté, bloqué par l’impérial Samba. Jovetić le remplace sans réussir à être meilleur que le portugais.

Golovin (4) : Il n’a pas créé assez de danger aujourd’hui. Pourtant son équipe le ballon mais le russe a fait preuve trop souvent de maladresse, avec des prises de balles trop longues ou encore des dribbles confus.

Martins (5) : Lui aussi a réalisé un match moyen. Une excellence dans ses dribbles mais une imprécision dans les centres ainsi que dans les frappes; une seule cadrée sur trois tentés.

Falcao (5) : Il s’est imposé à la pointe de l’attaque monégasque, a frappé plusieurs fois au but mais c’était sans compter sur les arrêts à répétition du gardien de Caen.

 

Caen (4-1-4-1) :

Samba (7,5) : voir ci-dessus.

Imorou (5,5) : Son match peut se résumer au nombre important de dégagements qu’il a effectué pour sauver les siens. Il est même surprenant qu’il n’ait pas tenté le moindre centre.

Djiku (6) : Impérial dans les duels, il a excellemment suppléé son portier en repoussant lui aussi les tentatives de frappes adverses.

Grandit (5,5) : Même analyse que pour Imorou. Il a envoyé loin de sa surface sept ballons, et a aussi bloqué deux tirs des joueurs de Monaco.

Guilbert (5,5) : Défensivement correct, offensivement un peu moins. Il a géré son arrière garde, mais pour trouver un coéquipier en attaque cela fût plus compliqué; faute au nombre de caennais acculés en défense.

Ndom (4,5) : Il n’a pas été très  bon aujourd’hui puisqu’il n’a remporté aucun de ses duels et a perdu une balle dangereuse bien gérée par le reste de son équipe. Logiquement remplacé à la mi-temps, Diomandé (5,5) entra donc. Il a pour sa part répondu présent à ce rendez-vous de taille pour le maintien. Meilleur dans les duels son entrée en jeu a été bénéfique au Stade Malherbe.

Ninga (5,5) : Tout au long du match, l’ailier gauche du Stade Malherbe a tenté par moment des accélérations pour apporter de la profondeur à son équipe.

Fajr (6) : Toujours juste dans ses passes, dans ses dribbles, ses gestes techniques et aussi dans ses centres. C’est d’ailleurs sur un centre qu’il dépose un caviar sur le crâne de son buteur.

Deminguet (5,5) : Comme cela se dit dans le jargon footballistique, Deminguet a tenu la baraque contre Monaco. De bons dégagements mais pas de tirs tentés, son équipe n’a tiré « que » sept fois. Il sort à la 71e minute, remplacé par le jeune central français Zahary dans le but de consolider la défense caennaise.

Armougom (4,5) : Rarement utilisé en tant qu’ailier droit c’est pourtant le poste qu’il a occupé lors de cette rencontre. D’un point de vue statistique cela se ressent également. En effet, il n’a pas réussi de dribbles et a connu un réel mal à s’imposer dans les duels.

Crivelli (6) : Unique buteur aujourd’hui, Enzo Crivelli a su faire les efforts même défensifs ! Après un bon centre du marocain Fajr, il ajuste une tête quasi imparable pour Subasić. Il est remplacé à quelques minutes du terme par Sankoh pour verrouiller le milieu de terrain.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.