Ligue 1 – 30ème j. | Les notes de ASSE – Nîmes (2-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Beric (7.5) : il s’est battu de la première à la dernière minute. Il a pris des coups dans les duels, s’est démené sur tout le front de l’attaque et a s’est mis au service de ses coéquipiers, en témoigne cette talonnade parfaite pour Nordin, qui manquera son duel avec Bernardoni. Il fut récompensé par un joli but, offrant les trois points à son équipe.

Saint Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (7.5) : surpris d’entrée le match, il ne s’est pas déconcentré et a réalisé plusieurs arrêts décisifs. Une nouvelle fois, il offre des points à son équipe.

Debuchy (6) : toujours à l’aise dans les duels aériens, il fut en retard sur plusieurs tacles en première mi-temps, où il ne passa pas loin de prendre deux cartons jaunes. Il sauve son équipe sur un retour en catastrophe avant l’heure de jeu.

Subotic (4.5) : un marquage trop large sur l’ouverture du score et plusieurs situations mal négociées, un match à oublier pour l’ancien joueur de Dortmund.

Kolodziejczak (6.5) : il dégage toujours cette impression de sérénité derrière, aussi bien dans les duels que balle au pied. Le maillot fort de cette défense stéphanoise, ce soir encore.

Polomat (6) : les quelques frayeurs habituelles, mais une prestation plutôt aboutie. Il ne fut que rarement dépassé défensivement et n’a cessé de proposer des solutions sur son aile pour apporter des centres.

M’Vila (7) : concentré tout au long du match, il donna l’impression d’être le seul stéphanois à garder son sang-froid dans ce match fou. Impressionnant de maîtrise, il fut clairement le leader de cette équipe ce soir.

Aït Benasser (5) : une perte de balle dès la deuxième minute qui entraînera l’ouverture du score des nîmois. Un match globalement très correct, notamment dans la récupération, mais un manque de concentration récurrent et préjudiciable à son équipe. Remplacé par Vada (66e), auteur d’une bonne rentrée ponctuée par une passe décisive.

Hamouma (6) : match frustrant, tant il a fait beaucoup d’appels lors desquels il n’a pas été correctement servi. Lorsqu’il le fut, c’est son contrôle qui ne fut pas assez précis. Il a peu à peu disparu au fil du match, jusqu’à un service de Nordin sur lequel il aurait pu donner l’avantage à son équipe. Remplacé par Ghezali (83e).

Cabella (7) : très présent dans le cœur du jeu, il a mis du rythme dans le jeu stéphanois en jouant intelligemment et en trouvant ses partenaires lancés dans les 30 derniers mètres. Un joli but après une récupération devant la surface, match plein pour un Cabella malgré plusieurs mauvais choix dans le dernier quart d’heure.

Nordin (6.5) : il a multiplié les courses, les dribbles et les bons appels, mais pêche cruellement dans la finition. Deux face-à-face manqués qui auraient pu coûter cher, une passe qui aurait mérité d’être décisive avant de sortir et un bon match pour le jeune stéphanois. Remplacé par Diony (74e).

Beric (7.5) : voir ci-dessus.

Nîmes (4-4-2)

Bernardoni (7.5) : impressionnant, l’international espoir réalise une nouvelle prestation de grande qualité. Il a remporté plusieurs face-à-face et sorti plusieurs arrêts de classe malgré les deux buts encaissés.

Paquiez (5) : match moyen pour le latéral dans un match très décousu où les attaquants ont eu beaucoup d’espaces en contre-attaque.

Briançon (5.5) : le capitaine a fait ce qu’il a pu pour stabiliser sa défense face aux nombreuses offensives adverses. Lui et ses coéquipiers ont tout de même concédés trop d’occasions pour pouvoir l’emporter.

Lybohy (4) : il fut déstabilisé par les combinaisons stéphanoises ainsi que sur les balles en profondeur, se faisant prendre trop facilement dans son dos. Largement insuffisant.

Maouassa (5) : moins dangereux offensivement qu’à l’accoutumé, il tenta de défendre son camp tant bien que mal. Il fut gêné par les appels et permutations des attaquants. Sorti sur blessure et remplacé par Miguel (42e).

Bouanga (7) : toujours aussi dangereux, il tient le stade en haleine à chacune de ses prises de balles. Du déchet dans le jeu, mais une qualité de dribble et d’accélération qui ont fait beaucoup de mal aux défenseurs stéphanois, comme en témoigne sa passe décisive déposée sur la tête de son partenaire.

Savanier (7) : comme à son habitude, le capitaine des crocodiles fut un régal à voir jouer. Il sert Bouanga d’un superbe extérieur du pied, permettant à son coéquipier d’offrir l’ouverture du score à Bobichon. Plusieurs interceptions décisives, le milieu de terrain fut une nouvelle fois précieux défensivement et offensivement.

Ferri (4.5) : un bon début du match, puis une perte de balle incroyable devant sa surface qui offre l’égalisation à Cabella sur un plateau. La suite du match fut compliquée pour l’ancien lyonnais, qui n’a jamais semblé s’être remis de son erreur. Remplacé par Thioub (85e).

Bobichon (6) : il se détache du marquage pour recevoir un caviar de Bouanga et mettre son équipe sur de bon rails après seulement deux minutes de jeu. Il eut plus de difficultés par la suite, ne trouvant pas la faille face à ses adversaires directs.

Bozok (5.5) : match compliqué tant il n’a pas eu beaucoup de ballons exploitables. Il n’a pas hésité à redescendre pour aider ses coéquipiers à la récupération, chose qu’il fit de manière remarquable. Remplacé par Guillaume (72e).

Ripart (5) : à l’instar de son coéquipiers, il n’a pas eu l’occasion de briller ce soir, bien pris par les deux défenseurs centraux. Match bien terne pour l’attaquant nîmois.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.