* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 2ème j. | Les notes de Nantes - Nîmes (2-1)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du Match : Lafont (7) : auteur d’un match plein, son titre aurait sans doute été arraché par un joueur offensif nantais s’ils n’avaient pas été réduits à dix si tôt dans le match, tant Nîmes était vulnérable en contre. Il est fautif sur le but de Ferhat en s'avançant un peu trop, mais cela n’enlève rien au match du jeune espoir :  entre arrêts dont une double parade héroïque, sorties aériennes réussies et expérience, il aura permis aux siens de quitter le terrain avec trois points.

 

Nantes : 4-2-3-1

 

Lafont : voir commentaire ci-dessus.

Appiah (6,5) : un match très sérieux. Propre défensivement, il a également participé à créer le surnombre sur quelques débuts de contres nantais. Malgré la fin de match difficile de son équipe, il est resté solide.

Girotto (6) : une bonne copie générale pour le brésilien. Sans participer beaucoup au jeu, il s’est tout de même mis en évidence avec des interventions importantes réussies. Marque le premier but du match, sur corner, d’une tête puissante qui prend Reynet à contre-pied (11e).

Pallois (6,5) : il aurait pu marquer le but du break dès la 15e minute à la réception d’un coup franc de Louza, mais il manque le cadre seul face au but. Défensivement, il a été fidèle à ses standards : hauts.

Fabio (6) : légèrement en difficulté en début de match, commettant quelques fautes, son investissement paye finalement avec l’obtention d’un pénalty à la 25e. Il est ensuite très propre pendant tout le match, jusqu'à son deuxième jaune récolté qui laisse son équipe à neuf à la 87e et aurait pu être préjudiciable au tableau d'affichage.

Chirivella (6,5) : il a eu un rôle important pour son équipe, en trouvant un juste milieu entre défense et attaque. En première période il était précieux dans la récupération et la projection, et en seconde plutôt dans le pressing et les duels. Quelques légers manques dans le placement de temps à autre.

Louza (6) : très bon pendant les 48 minutes qu’il a passées sur la pelouse. Tranchant à la récupération et sur les phases offensives, il a donné plusieurs ballons qui ont permis aux contres nantais d’être très rapides. Il transforme un pénalty gagné par Fabio à la 26e minute de jeu, en prenant le gardien à contre-pied. Sa note reste à ce niveau car il laisse son équipe à dix après que l’arbitre a utilisé l’assistance vidéo pour juger un tacle par derrière dangereux dont il est l’auteur (48e).

Coco (6,5) : on l’a senti à l’aise dans les multiples schémas de contres pour les nantais. Il est passeur décisif en frappant le corner, sur la tête de Girotto. La fatigue le gagne progressivement en seconde mi-temps. Bamba le remplace (76e).

Blas (5,5) : il aura été bon quand il avait de l’espace, et a participé aux contres de Nantes. En revanche, il n’a pas toujours été trouvé pour la finition. Comme Coco, les courses défensives en seconde période ont eu raison de son impact sur le terrain. Remplacé par Emond (76e).

Kolo-Muani (6) : intéressant dans ses appels, il s’est créé plusieurs occasions qu’il aurait pu mieux appréhender. Parfois en recherche de repères, le jeune nantais a tout de même posé quelques difficultés à la défense des crocodiles. Remplacé par Abeid à la 56e.

Simon (5,5) : pas aussi décisif dans le jeu qu'à son habitude mais tout de même important dans la percussion. Il manque un face-à-face avec le gardien nîmois en première période. Castelletto prend sa place à la 89e.

 

 

Nîmes : 4-2-3-1

 

Reynet (6) : il ne peut rien sur les deux premiers buts, et permet aux siens de retourner aux vestiaires avec une chance de revenir dans le match. Il fait deux parades importantes dans le premier acte sur des frappes au sol. Pas grand chose à signaler en deuxième mi-temps.

Ripart (6,5) : à part en début de match, il a réussi à maîtriser la fougue de Simon. Le Nigérian a eu du mal à trouver les espaces sur son côté, et le défenseur nîmois a également apporté offensivement avec bon nombre de centres. Il s’est également signalé avec une reprise dans la surface que Lafont a détournée en corner.

Landre (6,5) : il a été inquiété à plusieurs reprises en première mi-temps face aux vagues nantaises, la faute au manque d’équilibre de son équipe. Cependant, il est resté solide et a activement participé au jeu balle au pied. A noter également une frappe contrée qui trouve le petit filet extérieur en première période.

Martinez (6) : un début de match difficile puisque délaissé par ses partenaires du milieu et de l’attaque, mais globalement un bon match de sa part. Il cède sa place à Sarr (89e).

Meling (6,5) : très actif sur son flanc, il aura souffert comme le reste de son équipe sur les attaques éclair adverses mais aura montré tout son potentiel une fois le problème résolu. Agressif dans les duels et incisif offensivement.

Deaux (5) : il a eu de l’influence dans le jeu en étant mobile et en réalisant plusieurs bonnes passes vers l’avant. Pour autant, aucune occasion claire n’est à mettre à son compte et il n’a pas été flamboyant défensivement.

Cubas (6) : bon avec le ballon et intéressant dans l’envie, il fait un bon match. Il lui faudra toutefois muscler son jeu pour avoir plus d’impact dans les duels à l’avenir.

Ferhat (7) : il a mis à mal la défense des jaune-et-vert et a été incisif sur les offensives nîmoises. C’est lui qui réduit l’écart pour Nîmes (57e). Sentant qu’Alban Lafont s’était avancé pour anticiper son centre, il choisit finalement la frappe qui lobe l’ex-Toulousain en touchant la barre.

Benrahou (5,5) : il ne s'est pas énormément montré mais il a bien utilisé les quelques ballons qu’il a eu à gérer. Remplacé à la pause par Koné (5), qui ne se sera vraiment mis en évidence qu’en fin de match face à une équipe nantaise recroquevillée dans sa surface.

Philippoteaux (6) : un bon match pour sa part, surtout présent dans la construction et un peu moins à la finition. Remplacé par Duljevic à la 80e.

Denkey (6,5) : il s’est créé beaucoup de situations et a inquiété tant la défense que le gardien nantais. Un but aurait pu récompenser son investissement.

 

Fermer
Fermer