Ligue 1 – 29ème j. | Les notes de Monaco – Lille (0-0)

HOMME DU MATCH : MIKE MAIGNAN (8) Ce n’est pas qu’il ait fait un match plus décisif que d’habitude mais son arrêt en toute fin de match, sur un tir croisé de Jovetic, garantit le point du match nul pour les lillois qui maintient son adversaire du soir à 7 points. Toujours concentré et bien placé sur les rares frappes monégasques, il a été un solide rempart pour sa défense, la meilleure du championnat. On comprend mieux pourquoi Didier Deschamps compte sur lui en équipe de France. Il a pleinement justifié son statut cet après-midi.

.

AS Monaco (3-4-3)

 

Lecomte (6,5) : Bonne prestation du portier monégasque qui a rassuré aujourd’hui. Il a fait les arrêts qu’il fallait sur le peu de tentatives cadrées des Lillois. A noter une belle sortie dans les pieds de Ikoné en première période.

Caio Henrique (6) : Très disponible sur son coté gauche, on a longtemps cru que la solution viendrait de son couloir coté monégasque. Véritable organisteur du jeu sur son côté, il a cependant manqué de percussion voir d'ambition pour destabiliser cette défense de fer.

Disasi (7) : Très bon match de l’ex-Rémois qui a verrouillé son côté droit, celui de Bamba  et si dernier a eu peu d’influence dans les attaques lilloises c’est en grosse partie grâce à lui. Sa présence physique et sa détermination ont transpiré dans son jeu. Remplacé par Sidibe à la 76ème qui a failli être passeur sur l’action de Jovetic.

Maripan (6) : Placé dans l’axe, il s’est beaucoup moins livré dns la relance, se contentant de faire le lien avec ses partenaires à gauche avec Badiashile ou à droite avec Disasi. Quelques belles transversales sur les excentrés.

Badiashile (6,5) : Bon match de l’International espoir, très utile dans son jeu au pied et surtout sa spéciale : la relance au sol claquée qui casse les lignes. Très présent défensivement.

Aguilar (7) : Il a épaté tant sa capacité à multiplier les allers-retours semblent n’avoir aucune incidence sur sa forme physique. Un peu moins de réussite sur les centres mais une grosse débauche d’énergie et un engagement total. Remplacé par Fabregas (75ème).

Fofana (7) : Il a récupéré des ballons à la pelle et livré un vrai combat au milieu de terrain. Moins à son avantage sur les passes longues et à mi-distance.

Tchouameni (6,5) : Un match plutôt abouti de sa part avec énormément de ballons grattés dans les pieds lillois. Il a su aussi imposer son physique dans les duels et avec Fofana ils ont remporté la bataille du milieu de terrain. Un peu émoussé en fin de match.

Golovin (6) : Pendant une mi-temps, le Russe a régalé. Souvent entre les lignes, avec une facilité pour se retrouver face au jeu, il a distillé quelques caviars à ses attaquants, pas toujours bien exploités. Puis en seconde période coupure de courant.  Remplacé par Diop à la 65ème qui a été brouillon malgré une bonne volonté affichée.

Ben Yedder (6) : Pas loin d’inscrire son 14ème but de la saison, à un orteil près selon le révélateur de la VAR, il a fait un match plutôt correct, la défense lilloise étanty impériale ce soir dans ses trente derniers mètres. Remplacé par Jovetic (67ème), qui aurait pu être le héros du match.

Volland (6) : Beaucoup d’engagement et d’efforts dans le replacement et le contre pressing, lui le « premier défenseur » de Kovac, ont surement nui à son rendement offensif. A signaler une belle occasion de sa part en seconde période où il n’appuie pas assez sa frappeboquée facilement par Maignan.

 

Lille OSC (4-2-3-1)

 

Celik (6) : Très bon match défensif, il n’a pas trop eu l’occasion d’attaquer. Il s'est contenter de limiter les assauts répétés d'Aguilar lors de face à face nombreux. une des clef tactiques du match.

Fonte (7) : Toujours bien placé, le pied qui traîne là où il faut quand il faut, le défenseur portugais a fait parler son expérience pour lui. Rarement pris à défaut.

Botman (6) : Le Batave a été un joueur solide. Il n’a pas laissé beaucoup d’espaces aux attaquants adverses. Une bonne copie avec ce clean-sheet.

Reinildo (6) : Le latéral brésilien a essayé d’apporter le surnombre en attaque en essayant de déborder sur son coté. Peu d'ouverture pour trouver la faille dans la défense adverse.

André (6) : L’ancien Rennais a été précieux aujourd’hui, déjà dans la lecture du jeu et surtout lors de la perte du ballon. Il aussi fait parler son vice dans des situations mal engagée. Remplacé par Soumaré (85ème)

Bamba (6) : Sa tonicité et sa conduite de balle ont souvent dépanné au milieu dans l’axe mais tactiquement le couloir était fermé et il a dû souvent repiquer dans l’axe là où les milieux monégasques l’attendait.

Ikone (6) : Le milieu offensif a essayé de mettre sur orbite ses attaquants mais le pressing monégasque avait bien étudié son profil et l’a empêché au maximum de se retourner. Peu tranchant du coup. Remplacé par Yacizi à la 83ème.

Renato Sanches (6,5) :  A l’instar de Golovin dans le camp adverse il s’est complètement éteint en seconde. Dommage, sa capacité à se retourner face au jeu et lancer les flèches lilloises devant ont manqué.

Weah (6) : Un match en dent de scie pour le joueur d’origine libérienne. Peu en vue sur son côté, il est tout de même à l’origine de la meilleure occasion lilloise, avec une frappe soudaine trop centrée sur Lecomte.

Davids (6) : Le Canadien, bien pris par l’axe monégasque n’a pas eu de quoi vbriller ou se mettre sous la dent. Ila tout de même mis une pression constante sur la charnière monégasque. Remplacé par Yilmaz à la 85ème.