Ligue 1 - 28ème j. | Les notes de OGC Nice - Nîmes Olympique (2-1)

Homme du match: Jean-Clair Todibo (7): Il était partout sur le terrain pour s'imposer dans le jeu aérien. Il a sauvé absolument tout ce qu'il pouvait et n'a pas perdu beaucoup de duels. Aujourd'hui, c'était lui le patron de l'OGC Nice sur la pelouse de l'Allianz Riviera.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (5,5): S'il est vigilant et repousse la tête de Ripart, il doit s'incliner devant Landre. Il a ensuite été sauvé par sa transversale mais il permet à son équipe de garder les trois points devant Eliasson à la toute dernière seconde.

Kamara (4,5): Des erreurs de placement et un marquage laxiste sur le but de Landre. Offensivement, il n'a pas apporté grand chose non plus et ses dégagements ont manqué de précision, ce qui à plusieurs reprises aurait pu avoir des conséquences plus fâcheuses pour son équipe.

Saliba (5,5): Une première période convaincante, marquée par un double contre salvateur pour l'OGC Nice. Ce fut un peu plus poussif après le repos, sans pour autant que sa prestation soit mauvaise.

Todibo (7): Voir ci-dessus. 

Daniliuc (5,5): Reconduit au poste de latéral droit après sa belle prestation à Rennes le week-end dernier, le joueur autrichien a réalisé une bonne entame, il a récupéré quelques ballons avant d'être un peu plus en difficulté par la suite. Remplacé par Jordan Lotomba (62'), présent défensivement et dès qu'il le pouvait, il a tenté d'apporter offensivement également.

Schneiderlin (5,5): Une première période de très grande qualité avec une soixantaine de ballons touchés et une grosse activité au milieu. Il a ensuite eu un coup de moins bien, avant de retrouver un second souffle dans le dernier quart d'heure.

Boudaoui (4,5): Après sa très bonne prestation à Rennes, il a été un peu plus en difficulté ce soir malgré une dépense d'énergie conséquente. Il a reçu un coup en milieu de premier acte. Remplacé par Pierre Lees-Melou (46', 5,5), peu en vue dans l'entrejeu mais il a participé aux opportunités de son équipe après le repos.

Claude-Maurice (6): Il retrouve de la confiance petit à petit, et il a réalisé une très bonne deuxième période qui contraste avec sa première qui fut plus timide. Sa prestation est marquée par son but qui offre la victoire aux siens à l'entrée du dernier quart d'heure.

Gouiri (6,5): Il a inscrit son 11ème but en Ligue 1 cette saison, après un très bel enchaînement. Omniprésent sur toutes les occasions de l'OGC Nice, il aurait pu inscrire un doublé si le poteau ne s'était pas opposé à sa tentative.

Atal (6): Pour son premier match depuis fin janvier, il a fourni une rencontre de grande qualité. Il a été remuant sur son couloir et il a fait passer une mauvaise soirée à Meling, avant de petit à petit baisser en intensité. Averti, il est devenu plus nerveux. Remplacé par Kasper Dolberg (62'), qui lui aussi effectuait son retour après une longue absence. Il a eu une grosse occasion mais il n'a pas pu la concrétiser.

Myziane (5): On l'a senti en jambes, mais il n'a jamais réussi à combiner avec Boudaoui et ce fut donc compliqué pour lui de se mettre en évidence dans cette partie. Il est néanmoins l'auteur du centre décisif victorieusement repris par Claude-Maurice en deux temps. Remplacé par Khephren Thuram (76'), qui a réalisé une très bonne percée en fin de partie achevée par une frappe dans les gants de Reynet.

 

Nîmes (4-1-4-1):

 

Reynet (5): Il sort parfaitement devant Myziane Maolida dès les premiers instants de la rencontre mais encaisse après quatre minutes un but sur un ballon en profondeur. En seconde période, il est sauvé par le poteau puis s'incline sur la frappe enroulée de Claude-Maurice.

Meling (5,5): Il a vécu une entame compliquée face à la fougue de Youcef Atal mais il a su élever son niveau pour au fur et à mesure se montrer moins en difficulté face à l'Algérien. Il a été plus influent en seconde période et moins sollicité après l'entrée de Lotomba.

Landre (6): Une bonne prestation d'ensemble, il a été bon défensivement et a même égalisé en tout début de deuxième mi-temps. Il a certainement été le meilleur défenseur du Nîmes Olympique dans cette partie. Remplacé par Naomichi Ueda (80'), qui rate une énorme opportunité de 2-2 dans les arrêts de jeu.

Guessoum (4,5): Il se fait prendre dans son dos par la trajectoire du long ballon de Schneiderlin et il n'a pu que dévier le ballon dans la course de Gouiri sur l'ouverture du score. Il a essayé de se rattraper mais il a fait preuve d'un peu trop de naïveté sur les offensives niçoises.

Burner (4,5): L'ancien niçois a été plutôt timide offensivement, et défensivement il fut plus mis à contribution en seconde période. Bien malgré lui, il est fautif sur le but de la victoire inscrit par Claude-Maurice puisqu'il remet dans l'axe le centre initial de Myziane. Remplacé par Gaëtan Paquiez (80'). 

Cubas (5,5): Malgré son rôle dans le schéma tactique du 4-1-4-1, il n'a pas eu peur d'aller au duel et a subi plusieurs fautes. Il a été intéressant dans la relance et a été plus disponible que Boudaoui (voire Lees-Melou après son entrée) ou Claude-Maurice du côté niçois.

Ferhat (5,5): Il a fait parler sa vitesse et sa technique, et sa qualité de centre et de frappe est précieuse. Il n'a pas été dans son jour le plus rayonnant dans l'efficacité, malgré tout il est resté une menace constante pour Nice. Victime d'un pied haut de Lotomba, il a été évacué sur civière dans le temps additionnel.

Ripart (6): Le capitaine du Nîmes Olympique était sans doute le meilleur joueur de son équipe ce soir. Comme à son habitude, il s'est battu sur tous les ballons et a été à la base de la plupart des occasions de son équipe. Il est l'auteur de la première tête repoussée par Benitez suivie par Landre sur l'égalisation. Remplacé par Nolan Roux (86'). 

Fomba (5,5): Une rencontre intéressante pour lui, et comme l'ensemble de ses coéquipiers, il est monté en régime. Il a tenté sa chance à plusieurs reprises et fut très présent au milieu du terrain, notamment dans l'agressivité.

Benrahou (5,5): Il retrouve ses sensations après sa blessure, et balle au pied il est monté en puissance. Il est impliqué sur l'égalisation de Landre puisque c'est lui qui centre après le corner. Remplacé par Niclas Eliasson (70'), qui trouve la transversale de Benitez juste avant le début du dernier quart d'heure. Il a la balle d'égalisation à la dernière seconde mais il a buté sur le gardien argentin.

Koné (4): De la combativité mais très peu en vue dans cette rencontre. Il a une opportunité en première période mais il a manqué de lucidité dans le dernier geste. Remplacé par Haris Duljevic (70'), un peu trop timoré et pas assez en action après son entrée.