Ligue 1 – 28ème j. | Les notes de ASSE – LOSC (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ruffier (7.5) : impressionnant malgré la défaite, le capitaine d’un soir à sorti plusieurs arrêts de très grande classe permettant à son équipe de rester dans le match le plus longtemps possible. Il est le seul à surnager dans une équipe qui semble perdre pied mentalement. 

Saint Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (7.5) : voir ci-dessus.

Debuchy (5.5) : plutôt rassurant défensivement face à la puissance offensive des lillois, il apporta le surnombre sur les phases offensives dès que possible, avec plus ou moins de réussite. Expulsé en fin de match suite à un deuxième carton jaune sur une altercation avec Ikoné.

Saliba (6) : il a donné quelques sueurs froides à ses coéquipiers, mais a fait preuve de sang-froid lors de plusieurs interventions et interceptions très importantes.  Une prestation satisfaisante et rassurante sur le niveau du jeune international, qui semble prêt pour le haut niveau.

Subotic (5.5) : même s’il fut parfois en difficulté, il fut néanmoins précieux sur de nombreuses phases défensives. Il se fait logiquement prendre à la course sur un long ballon par Pépé qui s’en ira tromper Ruffier pour l’unique but de la rencontre.

Kolodziejczak (6) : il a empêché Pépé d’être dangereux la plupart du temps, défendant avec sa grinta habituelle. Totalement absent offensivement.

M’Vila (5) : une première mi-temps pas au niveau où il a perdu plusieurs ballons très dangereux, il n’a pas eu son rayonnement habituel au milieu de terrain. Du mieux au retour des vestiaires -notamment dans l’agressivité- où il fut précieux pour ses partenaires.

Aït Benasser (4.5) : à l’instar de son coéquipier, il a perdu de manière surprenante plusieurs ballons qui auraient pu coûter cher à son équipe. Une influence quasi inexistante sur le jeu.  Remplacé par Vada (72e).

Hamouma (5) : plusieurs occasions de faire la différence par des courses ou des dribbles, mais il n’aura jamais pris le dessus sur son adversaire direct. Remplacé par Nordin (72e).

Cabella (5) : peu de différences faites dans le jeu, le meneur de jeu n’a une nouvelle fois pas su être décisif pour son équipe. Un rendement bien en deçà de ce qui est attendu de lui, à l’image de son équipe.

Khazri (4.5) : précieux dans le pressing, il a gratté quelques ballons importants dans les pieds des défenseurs lillois. Compliqué offensivement, tant les stéphanois ne sont pas cohérents. Expulsé dans les arrêts de jeu.

Beric (5.5) : malgré peu de ballons à se mettre sous la dent,  il a semblé être le seul à pouvoir inquiéter Maignan. Il s’est éteint en deuxième mi-temps. Remplacé par Gueye (79e).

Lille (4-2-3-1)

Maignan (6.5) : un arrêt du pied face à Beric en première mi-temps, c’est tout ce qu’il aura eu à faire face à des stéphanois biens peu dangereux (un seul tir cadré).

Çelik (5) : pas toujours rassurant derrière, on l’a connu plus inspiré. Des failles dont n’auront pas profité ses adversaires, mais qu’il faudra rectifier.

Gabriel (7.5) : le jeune défenseur brésilien fut impressionnant cette après-midi.  Toujours bien placé, il ne fut jamais mis en danger, et a semblé très sûr de lui. Très grosse prestation de sa part.

Fonte (6) : patron de cette défense, il livra une belle bataille face à Beric notamment. Il se fut pas impérial sur quelques situations sans conséquences, mais a globalement géré les offensives adverses sans problèmes.

Koné (6.5) : jamais mis en difficulté par Hamouma, le jeune latéral s’est contenté de défendre, ce qu’il fit à la perfection.

Xeka (6) : peu en vue, il n’aura jamais se mettre en position pour gêner efficacement les milieux adverses et déstabiliser l’organisation stéphanoise.

Mendes (6.5) : il n’eut aucun mal à organiser le jeu de son équipe, tant les stéphanois n’ont pas pressé au milieu de terrain. On attend plus de lui lors des phases de possession, pour pouvoir trouver la faille face à des défenses regroupées.

Pépé (7) : il n’eut pas autant de possibilité en contre-attaque qu’a l’accoutumé, et cela s’est ressenti… jusqu’à la 87e minute, où il profite d’un long ballon envoyé de sa surface de réparation par Araujo, pour pouvoir prendre Subotic de vitesse et trompé Ruffier, malgré le retour vain de Kolodziejczak.

Ikoné (6) : plutôt intéressant par son pressing et ses remontées de balles rapides, il se présenta en face-à-face avec Ruffier mais expédia son tir dans la tribune vide. Quelques contres qui auraient pu être mieux négociés. Remplacé par Thiago Maia (92e).

Bamba (5) : match compliqué pour le joueur formé à Saint Etienne. Le peu d’espace laissé par les défenseurs stéphanois lui ont posé des problèmes, et il n’a jamais semblé pouvoir faire la différence. Remplacé par Rémy (83e).

Leão (6.5) : très en jambe dès le début du match, il fit la différence grâce à sa vitesse et sa puissance.  Auteur d’un très bon enchainement contrôle poitrine/ volée en pivot signe d’un joueur en pleine confiance en première mi-temps, il fut plus discret par la suite. Remplacé par Araujo (66e).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.