Ligue 1 – 27ème j. | Les notes de Lyon – Toulouse (5-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Nabil FÉKIR (9). Un but sur pénalty, deux passes décisives, 7 fautes subies : les statistiques montrent un match plein de sa part. Du début à la fin du match, il n’a cessé de se montrer à son avantage.

 

Olympique Lyonnais (4-2-3-1)

Anthony LOPES (6). Il n’est pas décisif sur le but qu’il encaisse mais ce n’était pas vraiment lui le coupable. Par la suite, il a toujours répondu présent lorsqu’il était mis à contribution.

Léo DUBOIS  (6). Passeur décisif malgré lui sur le but de Traoré, il a globalement maîtrisé son match, éteignant complètement Gradel.

Marcelo GUEDES FILHO (6). Patron de la défense lyonnaise ce soir, le Brésilien rassure. Il aurait même pu marquer en tout début de match mais on lui pardonne, l’angle était assez fermé. C’est lui qui prend le ballon des pieds de Durmaz et entame l’action du 5-1.

Jason DENAYER (6). Comme d’habitude, il a remporté la majorité des duels qu’il a eu à disputer.

Ferland MENDY (3). Cataclysmique en début de match dans son rôle défensif, il est l’unique responsable sur l’égalisation Toulousaine. De plus, il a commis des pertes de balles indignes d’un international. Néanmoins, offensivement, il a été plutôt bon, signant notamment des décalages pour ses partenaires ayant mis la défense adverse aux abois. Il sort (71′) remplacé par Rafael PEIREIRA, qui s’est essayé à la frappe (86′).

Lucas TOUSART (6). Il a signé des retours très importants et très propres qui ont permis à son équipe de se relancer.

Tanguy NDOMBÉLÉ (6). Il n’a pas eu à forcer son talent pour dominer ses adversaires. Il aurait pu marquer sur le centre de Traoré qui a surpris Reynet, mais il a été trop court. Et c’est presque tant mieux puisqu’il a eu but.

Memphis DEPAY (8). Un but remarquable, des actions de grande classe, le Néerlandais semble confirmer ses bonnes dispositions.

Nabil FÉKIR (9). Voir ci-dessus. 

Bertrand TRAORÉ (8). Il a mis la misère aux défenseurs avec ses passements de jambe. Sa vitesse et son pied gauche ont fait mal. Outre ce but chanceux qu’il marque (30′), son action sur le sixième but lyonnais (finalement refusé) illustre tout le talent qu’il a (même si le défenseur de Toulouse était complètement à la rue). C’est aussi lui qui provoque l’exclusion très sévère de Cahuzac (83′). Remplacé par Martin TERRIER (84′).

Moussa DEMBÉLÉ (9). Il réalise un doublé en cinq minutes (67′ / 71′), avec son premier but mettant sur les fesses Shoji, qu’il domine sur 50 mètres avant de conclure. Il aurait même pu marquer plus encore si les centres de ses partenaires étaient plus précis. Remplacé en fin de match par Yassin FÉKIR, le frère de Nabil, qui a fait valoir sa qualité de centre.

 

Toulouse FC (4-3-3)

Baptiste REYNET (5). D’accord il en prend 5 mais comment peut-on les lui incriminer tant Lyon a bien joué les coups ? Il réalise malgré cela 5 arrêts.

Kelvin AMIAN (2). Il se fait enrhumer sur l’ouverture du score, et a souvent été à la limite sur ses interventions.

Gen SHOJI (2). Complètement à la rue tout au long du match, il sauve néanmoins un potentiel sixième but lyonnais en déviant un tir de Depay.

Christopher JULLIEN (3). Lui aussi se fait mettre à l’amende en subissant un coup du sombrero de Fékir qui entrainera le pénalty pour Lyon.

Issiaga SYLLA (2). Il semblait ne pas croire d’entrée aux chances de son équipe. Défensivement, c’est catastrophique. Les attaquants lyonnais l’ont lui aussi maltraité, et il a oublié le marquage sur le but du 5-1.

Yannick CAHUZAC (2). Libéro en première période, milieu au retour des vestiaires, il a récupéré beaucoup de ballons et a souvent été sur les trajectoires des centres et des tirs lyonnais. A contrario, il a été coupable d’un tacle sur Fékir entraînant le pénalty ; et d’une maladresse sur Traoré, ce qui lui fera prendre un rouge (83′).

Ibrahim SANGARÉ (4). Il n’a pas fait le poids au milieu tant Ndombélé et Tousart étaient au dessus.

Kalidou SIDIBÉ (4). Trop tendre au milieu de terrain pour pouvoir espérer s’en sortir. Remplacé par Jimmy DURMAZ, qu’on n’aura pas vu du tout…

Matthieu DOSSEVI (5). Son but témoigne d’une agressivité et d’une envie dont Toulouse aura besoin pour se maintenir. Mais après son but, on ne l’a plus vu non plus.

Max-Alain GRADEL (3). On attendait sûrement beaucoup de lui, qui est souvent le déclencheur des belles actions de son équipe. Malheureusement, il a toujours été pris par Dubois.

Corentin JEAN (2). 16 ballons touchés… Voilà. Remplacé par Yaya SANOGO (54′) qui se sera montré plus inspiré, sans pour autant trouver la faille.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.