* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 – 26ème j. | Les notes de ASSE – Reims (1-1)

Homme du match : Axel Disasi (7) : Important pour couper les centres ou autres types de transmissions grâce à sa science du placement, il se met également en valeur à l’aide de son jeu long. L’une de ses longues passes à raz de terre aurait mérité un meilleur épilogue quelques minutes avant que Saint-Etienne ne marque. La charnière qu’il forme avec Abdelhamid est rassurante pour les haut-marnais. Il a été essentiel dans l’animation du club champenois.

A.S. SAINT-ÉTIENNE (4-2-3-1)

J. Moulin (4,5) : Il se savait scruté après le psychodrame Ruffier, le dromois n’a pas démérité même si les situations dans cette rencontre ont été aussi nombreuses que les jours de déluge au Sahara.

M. Debuchy (4) : Comme une impression que les stéphanois jouaient à 4 défenseurs à plat tant les incursions des latéraux se limitaient à une zone horizontale. S’il n’est presque jamais allé voir si l’herbe était plus verte dans l’autre camp, Kamara lui a montré ce qu’était un latéral moderne.

W. Saliba (5,5) : Encore une bonne performance pour celui qui va rejoindre Arsenal dans quelques mois. Ces jaillissements ont éloigné le danger.

Y. M’vila (3,5) : À cause des absences pour blessure ou suspension, il a dépanné en défense centrale. On ne pariera pas qu’il y terminera sa carrière. Ses transmissions longues n’ont jamais atteint leur cible et il fait une faute évitable qui donne le pénalty à Reims et coûte 2 points.

T. Kolodziejczak (4) : L’ex lyonnais a semblé manqué de rythme même s’il s’est appliqué défensivement. Il ne veut pas évoluer à gauche, c’est pourtant là qu’il est cantonné depuis son retour.

M. Camara (5) : Il était un peu trop bas lors du 1er acte et marchait sur le pieds de M’vila, avant d’être situé plus haut. Il a manqué de solutions malgré sa volonté de créer.

Y. Cabaye (4) : Il ne s’est mis en valeur que sur phase arrêtée, pour le reste il a ralenti le jeu des verts. Suppléé par G. Silva (85’).

F. Honorat (4,5) : L’ailier formé à Nice a manqué de justesse. Il offre tout de même le but de l’espoir d’un centre précis, avant de s’atteler à aider Debuchy à défendre.

R. Boudebouz (4,5) : Des coups de pied arrêtés imprécis, il se met en évidence sur une frappe lourde du droit (57’) et commençait à monter en puissance. Puel l’a quand même sorti, pour le défenseur M. Trauco (70’).

D. Bouanga (6) : Moins rayonnant que d’habitude, il ne s’est servi longtemps que de sa vitesse. Avant de bien se placer pour ouvrir la marque de la tête et donner de l’espoir aux siens une semaine avant le derby. Malheureusement pour le meilleur buteur stéphanois, cela n’a pas suffit.

L. Diony (6) : Il confirme sa forme du moment, avec beaucoup d’activité malgré le jeu Puelien insipide. Il sort peu après l’ouverture du score (à croire que les verrous n’étaient pas assez serrés) au profit d’A. Diousse (78’).

 

STADE DE REIMS (4-3-3)

P. Rajković (6) : Il a longtemps régné dans les airs et écarte en corner la frappe puissante de Boudebouz. Mais il finit par s’incliner sur l’une des très rares offensives vertes.

T. Foket (3,5) : Approximatif offensivement, le latéral belge a été meilleur dans son camp. Jusqu’au but concédé sur lequel il lâche Diony au marquage.

A. Disasi (7) : Voir ci-dessus.

Y. Abdehamid (6) : Celui qui vient de prolonger avec le club rémois dégage toujours une sérénité qui favorise la solidité de sa défense. Il dirige également avec ses bras les éléments les plus proches de lui.

H. Kamara (6,5) : Positionné très haut (parfois même plus que Chavalerin), il a été l’auteur de quelques percées qui ont failli aller au bout. On se demande ce qu’il fait toujours dans cette modeste équipe.

M. Cassama (5) : Celui qui évoluait auparavant à la réserve de Porto a réalisé de bonnes orientations, avant de décliner avec le temps.

M. Munetsi (4,5) : Il court sans compter ses efforts mais manque de justesse dans ses choix.

X. Chavalerin (4) : Trop effacé sur son flanc, le rhodanien n’a pas apporté de solutions. Remplacé par T. Dingomé (78’).

B. Dia (6) : Une 1/2 volée au-dessus à l’orée du premier 1/4 d’heure puis quelques combinaisons avec ses compères de l’attaque. Il provoque enfin le pénalty en toute fin de match, qu’il transforme en prenant Moulin à contrepied (90+3).

M. Doumbia (5) : Après un centre dangereux à la 5’, l’international malien a beaucoup couru pour gêner les 1ères relances, sans s’illustrer offensivement malgré les intentions rémoises. Il cède sa place à N. Mbuku (72’).

E. Touré (5,5) : Intéressant dans le jeu en pivot, il a peu eu la balle mais en a fait bon usage. Un slalom à son actif avant sa sortie (pour A. Donis 64’).

YSW.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer