* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 – 26ème j. | Les notes de Metz – Lyon (0-2)

Homme du match : Terrier, M (7) :  L’ancien strasbourgeois permuta parfois avec Toko Ekambi  pour percuter dans les deux axes latéraux de la défense lorraine. Habile techniquement lorsque la balle est dans ses pieds, il fut une menace constante pour l’arrière-garde des grenats. Il tira les coups de pieds arrêtés à destination de ses partenaires qui furent très précis, comme celui qu’il délivra au millimètre à la 75 ème minute (détourné d’extrême justesse par Boye). L’arbitre lui refusa un but pour une position apparente de Toko Ekambi considérée comme hors-jeu (66e). Il fut sans doute l’un des joueurs les plus en vue de tous les acteurs de cette rencontre.

 

                                                                                             Metz  (4-3-3)

Oukidja, A (7) : Le portier algérien réalisa une fois de plus des arrêts impeccables qui eurent pour effet de rassurer ses partenaires. Malheureusement il sera sanctionné à la suite d’une position un peu trop avancée lors d’un pénalty repoussé que venait de tirer Cornet (45e + 4) en prenant un carton jaune pour contestation auprès de l’arbitre (45e +6) ; puis finalement transformé par Dembele sur la seconde tentative accordée aux visiteurs par l’homme en jaune (45e +7).

Centonze, F (4,5) : Depuis son couloir, l’arrière droit fut à l’origine de combinaisons avec N’Guette. Surtout il sonna la « révolte » des locaux après l’ouverture du score par les visiteurs, grâce à des interceptions fulgurantes ou des contre-attaques rapides. Mais ce soir il dut livrer un duel dantesque face au virevoltant Terrier ! Un combat dont il ne sortit finalement pas vainqueur… mais certainement… « grandi » dans sa relative « inexpérience » en Ligue 1 !

Bronn, D (4) : Le stoppeur tunisien, ne s’est pas suffisamment montré incisif dans ce match. Il est vrai qu’en face se trouvaient de redoutables clients à soigner en la personne de Dembele, Toko Ekambi et autre Terrier. Un match à oublier rapidement tant il réalisa des prestations bien meilleures, (notamment durant ses sélections nationales)…

Boye, J (6) : Comme à son accoutumée, le libéro ghanéen est resté solide pour mettre fin aux redoutables incursions adverses dans sa zone de couverture. Mais il fut souvent bien seul pour tenter de mettre de l’ordre au sein de la maison !

Udol, M (4) : Le latéral gauche a souvent tenté de trouver Diallo. Il fut souvent mis en difficulté par le jeu en mouvement des attaquants d’en face. Auteur d’une main malheureuse dans la surface de réparation défendue qu’il devait défendre, il provoqua le pénalty qui sanctionna son équipe (45e).

Angban, V (4,5) : L’ivoirien fut très utile dans son jeu en remise avec N’Doram en début de partie, mais il s’est parfois retrouvé seul face à Marçal. Il s’éteignit progressivement par la suite notamment par son jeu dénoué d’inspiration ce soir. Gakpa, M ( non noté ) lui succède à la 80 ème minute.

N’Doram K (5,5) : L’ancien monégasque s’est dépensé physiquement pour récupérer les ballons dans les pieds des lyonnais. Il s’est évertué à distribuer le jeu à destination de partenaires bien placés pour des situations de contres (notamment avec N’Guette !).

Fofana, M (4) : Le malien, qui occupe habituellement le poste de stoppeur ou de demi-centre, s’est retrouvé dans une position plutôt excentrée à la suite du jeu des suspensions de joueurs côté messin. Il fut discret, malgré une volonté manifeste d’apporter de la vivacité sur le flan gauche de son club.

N’Guette, O (6) : L’ailier droit messin s’est essayé à plusieurs dribbles en contre sur son côté avec plus ou moins de réussite ; dont un joli numéro à la 10 ème minute où il fut rattrapé in-extremis par Guimaraes. Il est remplacé par un autre sénégalais, le jeune Ndiaga Yade, P (non noté)  dont c’est la seconde apparition en ligue 1 cette saison à la 87 ème minute.

Diallo, H (Cap) (4,5) :   Le meilleur buteur des « grenats » tenta quelques tirs aux 25 m, mais ces frappes furent parfois mal-cadrées ( comme celle de la 36 ème minute passant largement au-dessus du but gardé par Lopes). Il fut incessamment empêché d’agir par les impitoyables Marçal et autre Denayer. Pire… le « serial buteur » écopa d’un carton rouge, à la 81 ème minute, après avoir bousculé violemment Marçal lors d’un corner pourtant favorable à l’artilleur messin !!

Niane, I (4) : Réputé comme bon frappeur, le sénégalais s’est chargé de tirer les coups de pied arrêtés obtenus par son équipe. Mais ce sera tout, côté démonstration. Car cette fois-ci, il n’aura pas pesé sur la défense adverse par son jeu offensif, pourtant qualifié de rapide et percutant ! Il sera logiquement remplacé par Ambrose, T ( non noté ) à la 79 ème minute.

 

                                                                                               Lyon  (3-4-3)

Lopes, A ( 5 ) : Un match somme toute tranquille pour le gardien visiteur, tant les interventions à effectuer dans sa zone furent peu nombreuses ou réellement menaçantes. De telles conditions ne lui permirent donc pas de se mettre particulièrement en valeur…

Denayer, J (Cap) (6) : Un match très intéressant de la part de l’international Belge, reconverti en latéral droit dans ce système défensif à trois, très prisé des lyonnais. Motivé également par le fait de porter le « capitanat » de son équipe, en l’absence du néerlandais Depay, Denayer fut particulièrement intenable sur le plan offensif pour venir en soutien de Toko Ekambi, ou pour monter sur les nombreux corners obtenus par son équipe. Il mena quelques contres ravageurs, balle au pied, depuis sa défense jusque dans le camp adverse.

Marcelo, ( 4,5) : Il ne rencontra pas de véritables oppositions menées par le camp d’en-face. Il fut toutefois besogneux et se contenta d’appliquer les consignes de marquage, notamment sur la personne de Diallo qu’il avait pour mission de neutraliser.

Marçal, F (5,5) : Il avait à faire à un redoutable adversaire, en l’occurrence N’Guette, souvent parti dans son dos, mais qu’il contrôla parfaitement au prix de gros efforts de courses dans le but de pousser l’attaquant sénégalais dans ses retranchements.

Dubois, L (4) : Retour du défenseur parmi le groupe visiteur, mais une prestation en demi-teinte pour ce joueur qui occupait la place de milieu droit ce soir.

Guimaraes, B (6)  : Le portugais, dont c’était la première titularisation chez les blancs, ratissa un nombre incalculable de ballons. Il neutralisa souvent avec brio quelques actions dangereuses qui auraient pu déstabiliser sa défense. Il participa activement au jeu offensif de son équipe.

Tousart L (5) : Le milieu lyonnais est auteur de plusieurs frappes dangereuses à hauteur de la zone de vérité messine. Il a aussi multiplié les débordements côté droit, mais il fut quelque peu « en-dedans » par rapport aux activités plus accomplies de ses partenaires de l’attaque rhodanienne.

Cornet, G M (5,5 ) : L’ex messin chercha à prendre en défaut les défenseurs adverses par diverses frappes qui auraient pu mériter un meilleur sort et ses débordements réalisés sur le flanc gauche de son équipe mais souvent imprécis dans les centres qui suivirent (57′, 59′). Il est averti à la 36 ème minute pour une semelle sur Angban. Mais surtout, il vit son pénalty repoussé par Oukidja, parti un peu trop avancé à sa rencontre à la 45 ème (+4) minute. Suite à une décision de son coach, Garcia, R, il ne se positionna pas pour exécuter la seconde sentence accordée par l’arbitre.

Toko Ekambi, K (6) : Très actif, l’attaquant camerounais fut un danger permanent pour la défense messine qui dut s’employer à diverses reprises afin de réduire son rayonnement. Quelques bonnes accélérations balle au pied (56e), une frappe puissante qui obligea Oukidja à se détendre (72e). Il fut remplacé par Aouar, H  ( non noté ) à la 85 ème minute. Le talentueux espoir lyonnais en profitera pour marquer le second but des siens dans une cage désertée par Oukidja (90e + 2)

Dembele, M (6,5 ) : L’avant-centre des « gones » s’illustra sur tout le front de l’attaque, notamment par de puissants coups de tête sur corners (33e) ou lors de frappes en pivot à proximité de la surface de réparation des locaux (62′, 76′). Il eut le mérite de transformer le pénalty à retirer, pour une faute de main dans sa surface par Udol (45e + 7), marquant ainsi son 14 ème but de la saison en 25 rencontres de Ligue 1 ! Il est substitué par Gouiri, A ( non noté ) à la suite d’une blessure (90e +3)

Terrier, M (7) : (Voir commentaires ci-dessus.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer