* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 25ème j. | Les notes de Reims - Rennes (2-0)

Homme du match : Dia (7) : Face à une charnière rugeuse dans les duels, David Guion a misé sur sa jeune pousse au dépit de Suk. Coaching gagnant, le joueur rémois concrétise une véritable action d'école d'entrée de match. Sans cesse en mouvement, ses accélérations dans le dos ont posé de gros problèmes à l'arrière-garde rennaise. Sorti à la 64' pour Suk.

 

Stade de Reims (4-2-3-1)

Mendy (6) : Malgré une domination territoriale rennaise, il n'a jamais vraiment été mis en danger dans ce match.

Foket (5,5) : Le latéral belge était branché sur courant alternatif. En difficulté face à Zeffane et Del Castillo en première période, il est monté en puissance dans le second acte pour annihiler toute tentative de débordement.


Engels (6) : Très fiable, il est resté très solide avec beaucoup de rigueur pour rester en place défensivement. Le défenseur prêté par l'Olympiakos forme une paire très complémentaire avec Abdelhamid, plus coutumier du dépassement de fonction.

Abdelhamid (6,5) : Inébranlable dans les duels aériens, il n'a pas hésité à sortir de sa zone de confort pour gêner les décrochages de Hunou. Il n'a jamais laissé l'attaquant rennais exister dans ce match.

Baba (6) : Pour sa première apparition sous la tunique rouge et blanche, le londonien s'est montré cohérent dans ses montées malgré quelques erreurs techniques et une baisse de régime en deuxième période. Un match qui laisse présager un potentiel intéressant avec plus de rythme.


Romao (6,5) : Son expérience et sa science du positionnement furent très précieuse dans cette configuration de match. En véritable ratisseur, il a récolté un grand nombre de ballons dans l'entre-jeu et a systématiquement coupé les lignes de passe.

Chavalerin (6,5) : Fidèle à lui même, il a fait preuve d'abnégation et de beaucoup d'agressivité à la récupération. Sans aucun doute, sa présence fait du bien et bonifie le jeu de ses coéquipiers. Rigoureux dans le positionnement en phase défensive.

Oudin (6) : Bourreau des rennais à l'aller, le meilleur buteur rémois continue d'être intraitable et fusille froidement Koubek sur le second but. Déjà à l'origine d'un excellent travail côté droit pour l'ouverture du score.

Dingome (6,5) : Toujours dans les bons coups, il fût le catalyseur des offensives rémoises avec des transmissions en une touche pleines de justesse. Chef d'orchestre d'une superbe combinaison amenant le premier but. Remplacé à la 79' par Doumbia.


Cafaro (4,5) : Coupable de déchet dans son jeu, il n'a pas pu mettre en évidence ses qualités de percussion et de dribble. Généreux dans le pressing, sa frappe de 30 mètres dans le second acte frôle le montant gauche. Sorti dès la 55' à la place de Zeneli, époustouflant.

Dia (7) : voir ci-dessus.

Stade Rennais (4-2-3-1)

Koubek (4) : Le portier breton n'effacera pas le scepticisme de certains observateurs rennais concernant le poste de gardien. Des arrêts importants mais 2 buts encaissés malgré tout.

Traoré (4) : Pour son retour à Delaune, l'ancien rouge et blanc est resté transparent et n'aura pas réussi à boucler son couloir. Légèrement en retard sur la frappe de Dia.

Bensebaini (4) :  Le calvaire qu'il a vécu , notamment en seconde période, est la conséquence d'un excellent match de Dia et d'une épatante entrée de Zeneli. Repositionné en latéral, sans réel impact.


Da Silva (4) : Similairement, l'ex-malherbiste a rencontré beaucoup de difficulté à contenir la fougue de Dia, puis de Zeneli. Gêné dans la relance par un pressing rémois intense.

Zeffane (4,5) : Critiqué pour ses prestations en demi-teinte jusque ici, il aura montré de l'allant offensif en première période, puis disparaîtra totalement dans le second acte avant de céder sa place à Grenier dès la 68'.

Gelin (5) : Utilisé en 6 dans le dernier quart d'heure jeudi dernier, Julien Stephan l'a reconduit à ce poste cette après-midi. Auteur d'un match moyen, il n'aura pas compensé l'absence de Grenier dont la créativité et la vista ont clairement manqué au Stade Rennais pour exister.

Andre (5,5) : Milieu box-to-box, il a couvert un important volume du terrain à la fois meneur de jeu reculé et à la réception des centres en retrait. En phase de position, il n'aura jamais réussi à trouver le décalage pour apporter le danger sur la cage de Mendy.


Bourigeaud (4) : Très peu utilisé par ses coéquipiers, il n'aura rien apporté offensivement et s'est cassé les dents sur un bloc très compact.

Ben Arfa (4,5) : Leader technique de son équipe, la tenaille Romao - Chavalerin l'a parfaitement amuï et l'aura privé de toute prise d'initiative.

Del Castillo (4) : Invité surprise à la place de Sarr (blessé), forcé de constater qu'il n'a jamais réussi à assurer l'intérim. Le sénégalais, capable d'éliminer n'importe quel adverse en un contre un, aurait pu être très utile dans ce style de match fermé. Remplacé à l'heure de jeu par Niang. 

Hunou (4) : Homme en forme depuis quelques matchs, il s'est retrouvé noyé derrière deux lignes rémoises imperméables. Abdelhamid l'a suivi de près et ses tentatives de décrochage ont systématiquement échouées. Sorti à la 87' pour Lauriente

VANMEENEN Olivier

 

 

 

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer