* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 25ème j. | Les notes de PSG - OGC Nice (2-1)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match: Kean (7): Sa capacité à jouer de son gabarit pour conserver le ballon a permis l'ouverture du score. Auteur du but de la victoire, il a défendu jusqu'au bout. Remplacé par Herrera.

Paris-SG (4-2-3-1)

Navas (5): Très peu inquiété, il a fait les bons arrêts aux bons moments. Une vigilance de bon augure pour le choc face au Barça mardi prochain, surtout pour celui qui revient de quatre matchs d'absence.

Kehrer (5,5): Un match solide pour l'Allemand, qui s'illustre par un bon centre menant à l'ouverture du score.

Marquinhos (3): Le capitaine parisien nous avait habitués à beaucoup plus de rigueur. Sa relance ratée permet aux Aiglons d'égaliser. Pas dans un bon jour.

Kimpembe (5): Très serein sur l'ensemble du match et conquérant sur les contres niçois, il a rassuré la défense de son équipe.

Kurzawa (5): Il essaye souvent de jouer plus compliqué qu'il ne faudrait. Encore un peu juste défensivement, il doit laisser moins d'espace dans son dos. Cependant, son implication est réelle et porte ses fruits. Remplacé par Bakker. 

Gueye (5): Sa capacité de récupération au-dessus de la moyenne a fait un bien fou au PSG.

Paredes (7): L'Argentin a illuminé ce match. Sa qualité de passe a encore une fois lancé la plupart des offensives. Remplacé par Danilo.

Kean (7): Voir ci-dessus.

Draxler (6): Positionné en numéro 10, poste qu'il affectionne, il avait la lourde tâche de combler l'absence de Neymar. Ce qu'il a fait en s'offrant un but opportuniste. Remplacé par Sarabia.

Mbappé (6,5): Le champion du monde a été le parisien le plus entreprenant. Ses gestes techniques de grande classe ont désarçonné le couloir droit niçois. Plusieurs de ses frappes décochées en dehors de la surface frôlent les montants de Benitez.

Icardi (6): Presque invisible dans le jeu, il s'est rattrapé en délivrant un caviar pour Kean.

Nice (4-1-4-1)

Benitez (4): Gêné par le pressing parisien en début de match, il a fait quelques mauvaises relances sans conséquence. N'a rien pu faire sur les deux buts encaissés.

Kamara (4): Le latéral gauche a été à l'origine de nombreux contres, mais il a laissé trop d'espace pour Kehrer sur l'ouverture du score.

Saliba (5): Un match assez solide mais sans relief. A contenu les assauts parisiens sans briller.

Todibo (7): Le jeune défenseur a été très en vue. Il a su garder la tête froide face à Mbappé. Il n'est à Nice que depuis peu, mais se révèle d'ores et déjà digne de confiance.

Pelmard (5,5): A beaucoup souffert face à Mbappé, mais a tenu le choc. Une fougue et un culot qui montrent sa volonté.

Boudaoui (5): Le milieu de terrain niçois n'a pas pu faire grand chose face à la domination parisienne.

Gouiri (5): Si l'espoir tricolore a manqué de réalisme, il ne s'est jamais découragé.

Lees Melou (6): Le capitaine niçois a su orienter le jeu pour trouver les brèches laissées par la défense parisienne. Rassurant défensivement et entreprenant offensivement, c'est la réelle plaque tournante de son équipe.

Claude Maurice (6): Le numéro 10 des Aiglons est l'auteur d'un bon match, mais il n'a pas su concrétiser ses actions.

Rony Lopes (7): Ses accélérations dans le dos de Kurzawa ont porté les espoirs niçois. C'est lui qui insuffle la révolte au retour des vestiaires, en égalisant sur une mauvaise relance de Marquinhos. De retour à son meilleur niveau?

Maolida (4): Malgré quelques bons ballons distribués dans la surface pour Gouiri, il s'est en général enfermé dans des petits périmètres.

Fermer
Fermer