Ligue 1 - 25ème j. | Les notes de Bordeaux - OM (0-0)

Homme du match : Seri (6) :

Présent au milieu, le joueur prêté par Fulham a régulé le jeu bordelais en annihilant de nombreuses offensives marseillaises. Sa capacité à glaner des ballons dans l'entrejeu a fait un bien fou à tous ses coéquipiers. Remplacé par De Préville à la 64e.

 

Bordeaux (4-3-3) :

Costil (5,5) : Assez peu inquiété par les frappes adverses, le gardien de Girondins n'a pas eu à s'employer pour préserver ses cages inviolées.

Benito (5,5) : Mettre en échec Thauvin n’était pas chose aisée sur le papier, mais le latéral gauche s’est donné à 200% pour stopper net les courses du numéro 26 de l’OM, ainsi que celles de Lirola.

Koscielny (6) : Un sauvetage in extremis à la 22e minute malgré le hors-jeu de Benedetto. Le joueur international français a rassuré toute sa défense de par ses interventions pleines de sérénité.

Baysse (6) : Très bon dans la relance, le joueur de 32 ans n'a pas démérité et a annihilé les quelques percées de Germain. Il faut reconnaître que son duo avec Koscielny a été très difficile à mettre à défaut ce soir.

Kwateng (6) : Des montées incessantes dont il a pu se permettre grâce notamment à la faiblesse défensive de Nagatomo. Il a d'ailleurs remporté des duels importants dans le camp olympien face à ce même adversaire. Remplacé par Lacoux à la 84e.

Basić (non noté) : Un match maitrisé de la part du Croate, mais qui a été contraint de céder sa place cinq minutes avant la mi-temps suite à une blessure à la cuisse. Remplacé poste pour poste par Mehdi Zerkane (5,5).

Seri (6) : Présent au milieu, le joueur prêté par Fulham a régulé le jeu bordelais en annihilant de nombreuses offensives marseillaises. Sa capacité à glaner des ballons dans l'entrejeu a fait un bien fou à tous ses coéquipiers. Remplacé par De Préville à la 64e.

Adli (6,5) : Le joueur formé au PSG a eu un malin plaisir de mettre en difficulté les milieux de Marseille. Il a en effet été à l'origine de la plupart des attaques de son équipe. Ses passes en profondeur à destination de Ben Arfa, ou même d'Oudin, ont été justes et bien dosées.

Oudin (6) : Assez actif sur le front de l'attaque girondine, l'ancien reimois a profité idéalement du manque de réussite de Cuisance pour s’infiltrer dans le camp adverse. Il a pris sa chance à trois reprises mais sans pour autant cadrer ses frappes. Remplacé par Kalu à la 84e.

Hwang (5) : Une occasion chaude en première mi-temps à mettre à son actif, mai le Sud-coréen croisa trop sa frappe. Un manque d'efficacité qui aurait pu placer son équipe dans une excellente position.

Ben Arfa (6) : Le joueur passé par l'OM entre 2008 et 2010 a été plutôt actif aux abords de la surface de Mandanda. Sa justesse technique sur les coups de pieds arrêtés a été telle qu'il réussit à trouver la tête d'un de ses partenaires sur chacun d'entre eux.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (5,5) : Le manque de précision des tirs bordelais explique pourquoi l'illustre capitaine phocéen n'a pas eu d'énormes arrêts à réaliser.

Nagatomo (4) : Très peu rassurant, le Japonais n'a pas été à la hauteur pour empêcher Ben Arfa d'exister. Une performance globale dans la lignée de celles qu'il a réalisées depuis son arrivée à l'OM.

Kamara (5,5) : Que ce soit au milieu ou en défense, Bouba Kamara a encore démontré qu'il avait les épaules suffisamment larges pour endosser le rôle de meilleur Marseillais de la saison jusque-là.

Balerdi (3) : Sa méthode de défense a été les fautes à répétition. Souvent à la limite, souvent pas loin de sa surface, il a failli provoquer un penalty sur une faute un peu trop rugueuse. L'une d'entre elles a été sanctionnée légitimement d'un carton rouge à la 55e.

Lirola (4,5) : Des tentatives de dribbles bien essayées même si l'Espagnol a perdu des ballons face au pressing de Remi Oudin dont il n'a pas su se défaire.

Cuisance (3,5) : Pas à son aise durant ce match, l'ancien du Bayern Munich a perdu un nombre de duels incalculable. Le joueur formé à Nancy n'a pas été à la hauteur en termes d'impact physique. Remplacé par Ntcham à la 63e.

Gueye (5,5) : Difficile à être pris à revers lors de cette rencontre, le Français de 22 ans a parfaitement été au marquage de Hwang, à qui il n'a pas laissé beaucoup d'espaces à l'entrée de sa surface.

Rongier (5,5) : Très important à la récupération, l'ancien Canari a été avec Gueye un des joueurs qui a le plus soulagé sa défense ; surtout lorsqu'ils étaient réduits à 9 contre 11.

Germain (4) : Une occasion immense à la 55e où il voulut transmettre le ballon à Benedetto alors qu'il aurait dû frapper. Action préjudiciable puisque Bordeaux partit en contre-attaque, provoquant ainsi l'exclusion de Balerdi. Remplacé par Dieng à la 84e.

Benedetto (2) : Une réelle difficulté à être trouvé dans les derniers mètres adverses, Pipa Benedetto n'a pas eu la moindre occasion à se mettre sous la dent. Une faute grossière à l'heure de jeu, avec un tacle les deux pieds décollés, sanctionnée d'un carton rouge.

Thauvin (5) : Des bonnes prises de balle de la part de Flotov, mais qui n'ont jamais réellement apporté le danger dans le camp bordelais. Le numéro 26 marseillais n'a pas été en mesure de pouvoir prendre sa chance ce soir. Remplacé par Perrin à la 60e.

Romain Caballero.