Ligue 1 - 24ème j. | Les notes de OGC Nice - Angers SCO (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Myziane Maolida (7): Titulaire à la pointe de l'attaque, il a envoyé un message clair à ses détracteurs avec un but suite à un bel enchaînement avant de s'offrir une passe décisive dans le bon tempo pour Gouiri pour tuer définitivement le suspense.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (5): Il n'a pas eu de véritable intervention à effectuer ce soir, il s'est contenté de prises de balles faciles à effectuer, avec la cerise sur le gâteau, c'est-à-dire un premier clean-sheet à domicile cette saison.

Kamara (6): Après une période compliquée, il a semblé retrouvé ses jambes ce soir. Il a été auteur de très bonnes montées qui ont amené des occasions. Il a bien combiné avec Gouiri même si souvent il lui aura manqué le dernier geste.

Saliba (6,5): Il s'impose depuis son arrivée en défense centrale et confirme qu'il est une bonne pioche du mercato hivernal des Aiglons. Il aurait pu marquer si sa tête n'avait pas heurté la transversale de Bernardoni.

Todibo (7): Pour son deuxième match avec Nice, il a été impressionnant. Il a remporté la quasi-totalité de ses duels et a été aussi omniprésent dans la relance. De ce fait, il a permis à son bloc de remonter. Remplacé par Robson Bambu (87'). 

Pelmard (6): Malgré quelques erreurs de positionnement, il s'est montré solide dans cette partie. Il a bien muselé Boufal pendant la majeure partie du match et est resté attentif jusqu'à la fin de la partie.

Boudaoui (6,5): Il semble plus intéressant en sentinelle qu'en numéro 8, et l'a démontré ce soir après sa bonne prestation à Lens à ce poste. Il gratte des ballons et a peu de déchet en évoluant aussi bas sur le terrain. Remplacé par Khephren Thuram (77'), dont le pressing a permis au Gym de récupérer haut le ballon sur le troisième but.

Lees-Melou (6,5): Passeur décisif sur le deuxième but niçois pour Myziane Maolida, il a gratté comme à son habitude énormément de ballons et fut très précieux surtout dans le premier acte. Il était plus dans la gestion après la pause. Remplacé par Morgan Schneiderlin (65'), qui a parfaitement géré ses efforts après son entrée. Il est avant-dernier passeur sur le but de Gouiri qui assomme Angers.

Claude-Maurice (6,5): A ce poste, il est nettement plus à son avantage. Ses percées et sa conservation de balle ont été bénéfiques à son équipe surtout dans le premier acte. Il a subi plusieurs fautes et a été malin dans l'utilisation du ballon.

Rony Lopes (6,5): Peut-être son meilleur match avec l'OGC Nice. En jambes, il a distribué de bons centres pour ses partenaires et a déposé son corner sur la tête de Saliba tout proche de marquer son premier but avec Nice. Il est également auteur d'un geste technique somptueux devant Doumbia. Remplacé par Dan Ndoye (65'), auteur de bons efforts défensifs pour venir suppléer sa défense.

Gouiri (6,5): Il a retrouvé le chemin des filets pour la première fois depuis début janvier, à la conclusion d'une belle action collective. Avant cela, il a eu plusieurs opportunités mais a manqué de réalisme devant le but.

Myziane (7): Voir ci-dessus. 

 

Angers (4-2-3-1):

 

Bernardoni (4): Il est malheureux dans cette partie, où il n'a pas d'arrêt à faire. Malgré tout, il encaisse trois buts, dont un sur une erreur de communication avec son défenseur. Un après-midi frustrant pour l'ancien gardien nîmois.

Doumbia (3,5): Il a pénalisé son équipe dès le début du match, avec ce but contre son camp totalement évitable puisqu'il aurait pu dégager le ballon. Il a ensuite vécu un match compliqué face à Claude-Maurice et Rony Lopes.

Thomas (4): Il a eu toutes les peines du monde à exister face à l'envie débordante des attaquants niçois qui étaient dans un grand jour. Il a été en retard sur les offensives adverses et a été en difficulté même dans le second acte pourtant maîtrisé au niveau de la possession par le SCO.

Traoré (4,5): Il a sauvé la baraque comme il a pu, et s'est plutôt bien débrouillé malgré la large défaite des siens. Il manque de peu d'intervenir sur la passe qui amène la deuxième réalisation de Nice et n'a rien pu faire sur les phases arrêtées offensives qui sont sa spécialité.

Manceau (4): Il a été inexistant offensivement, bien bloqué par Kamara et le milieu niçois également. Le but du 3-0 intervient sur son côté même s'il fut trop loin de l'action qui a permis à Gouiri et à Myziane de combiner.

Mangani (6): Il était de loin le meilleur joueur angevin. Il est celui qui donne les ballons sur les meilleures occasions des siens, en délivrant des caviars pour Boufal et Fulgini. Il enlève aussi des opportunités aux niçois pendant la partie. Il n'a pas non plus hésité à tenter sa chance mais il s'est montré trop imprécis.

Amadou (4): Il est passé à travers, il n'était pas dans le rythme et il a échappé de peu à un deuxième carton jaune pour un coup sur le talon de Myziane. Remplacé par Lassana Coulibaly (62'), qui n'a pas apporté plus que celui qu'il a suppléé.

Boufal (4,5): Il s'est procuré la plus grosse occasion du SCO, mais sa volée est passée tout près du poteau de Benitez. Par la suite, il a eu du mal à se mettre dans une position intéressante et il a essentiellement joué vers l'arrière par manque de soutien offensif. Remplacé par Pierrick Capelle (62'), qui a mis de la bonne volonté mais qui n'a rien pu faire pour inverser le score.

Fulgini (4): Il a très bien commencé avec quelques fautes subies, avant de petit à petit baisser en intensité. Il ne s'est pas montré dangereux et a dû dézoner pour toucher le ballon la plupart du temps. Remplacé par Sada Thioub (62'), qui n'a pas été très actif après son entrée.

Cabot (4,5): Il s'est montré menaçant au début, mais comme la plupart de ses coéquipiers offensifs, il a peu à peu disparu de la partie. Remplacé par Mathias Pereira Lage (75'), qui est sans doute rentré trop tard pour apporter ses qualités.

Diony (4): L'ancien stéphanois ne s'est pas mis en évidence dans cette partie, il a certes fourni des efforts qui sont à noter mais il a couru dans le vide la plupart du temps et s'est plus fatigué qu'autre chose. Remplacé par Mohamed-Ali Cho (75'), qui n'a pas eu le temps de réellement apporter quoi que ce soit.