Ligue 1 – 23ème j. | Les notes de AS Monaco - OGC Nice (2-1)

HOMME DU MATCH : WISSAM BEN YEDDER (8)  Un match complet en mode international pour le petit attaquant de poche monégasque auteur d’un doublé ce soir et plus très loin de retrouver toute son efficacité. Tireur attitré des pénaltys, il n’a pas failli face à Benitez sur l’ouverture du score des locaux, avec un magnifique contre-pied. Et c’est encore lui, qui d’une magnifique frappe sur une combinaison à trois, redonne un avantage décisif synonyme de victoire pour les siens. Disponible accrocheur et redoutable dans les petits espaces, sa sortie à la 65ème  remplacé par Golovin, est apparue comme un soulagement pour la défense niçoise.

 

Monaco (4-4-2)

 

 Lecomte (6) : Avec très peu d’arrêt à effectuer, il a tout de même gardé toute sa concentration. Beaucoup de prises de balle sur les centres aériens et les corners ont rassuré sa défense. Battu et sauver par son poteau sur la frappe de Reine-Adélaïde, il ne peut rien faire sur le but des visiteurs.

Caio Henrique (7) : Il commence à avoir une bonne emprise sur le jeu monégasque. Souvent placé haut, il a été à de nombreuses fois un maillon important dans la relance et la construction du jeu. C’est lui qui provoque la faute de Ndoye et obtient le pénalty qui débloque la partie.

Maripan (7) : Fait nouveau, il n’a pas marqué ce soir, mais en vrai chef de défense il a muselé l’attaque adverse et on n’a pas vu ni Dolberg ni Gouiri. A noter quelques belles relances qui ont donné de la fluidité au jeu.

Badiashile (7) : Sur sa lancée des derniers matchs, il est de plus en plus impliqué, il ne fait plus les erreurs qui gachaient ses belles prestations. Il a multiplié ces fameuses relances qui cassent les lignes pour trouver ses attaquants dans les demi espaces. Il sort sur blessure à la mi-temps. Remplacé par Disasi.

Sidibé (7,5) : Mine de rien le champion du monde revient à un niveau qu’on avait oublié. Des interventions tranchantes, souvent dans l’anticipation avec une impressionnante lecture du jeu. Il reste une belle option sur les coups de pied arrêtés en l’absence de Golovin sur le banc ce soir.

Fofana (7,5) : Porteur d’eau, homme de l’ombre, seconde lame…Pour résumer il est partout. Il a récupéré des ballons à la pelle, perforé parfois. Un match très consistant.

Diatta (6) : malgré un coté brouillon, il a fait preuve d’abnégation et d’une belle discipline sur son côté, bloquant bien son couloir et l’activité de Kamara en face. Il a par contre moins pesé offensivement. Remplacé par Aguilar (69ème).

Tchouaméni (7) : Comme son binôme, il a été impressionnant au milieu grâce à son sens de l’anticipation, sa lecture des trajectoires et son jeu long. Il a récupéré et bonifié bon nombre de ballon et a été souvent recherché par ses partenaires dans la transition offensive.

Diop (7,5) : Encore une très belle prestation du jeune milieu. Des beaux dribbles tout en efficacité, des récupérations précieuses et toujours disponibles dans les intervalles. Remplacé par Ballo Touré(65ème) qui a failli donner une passe décisive non convertie par Jovetic.

Volland (6) : Moins en réussite ce soir même s’il reste indispensable au collectif Rouge et Blanc, par ses déplacements, son jeu dos au but et sa capacité à se démarquer. Un vrai poison pour la charnière niçoise. Remplacé par Jovetic (83ème).

 

OGC Nice (4-5-1)

 

Benitez (5) : Sans lui l’addition peut être plus lourde ce soir. Auteur de trois arrêts décisifs, notamment sur un coup franc de Diop en première période mais surtout sur une reprise d’Aguilar ou il se détend bien. Impuissant sur le doublé de Ben Yedder.

Lotomba (4,5) : Une partie un peu timide, pas aidé par l’énorme activité de Caio Henrique en face. Vite averti en première, il est remplacé par Pellemard à la 60ème.

Saliba (6) : Même s’il manque encore de rythme, le nouveau transfuge de Chelsea fait du bien à la défense, inspirant plus de sérénité. Pas maladroit balle au pied, il a par séquences montré de belles aptitudes dans la relance.

Todibo (5,5) : Pour son premier match il n’a pas démérité, bien au contraire. Quelques duels gagné avec panache, des relances bien senties et surtout beaucoup de sang-froid. Comme son compère, il manque encore de rythme et aura besoin d’enchainer les matchs pour retrouver toutes ses aptitudes. Remplacé par Daniliuc (73ème)

Kamara (5,5) : Victime du système Kovac, il n’a pas pu apporter offensivement autant qu’à son habitude. Présent défensivement tout de même malgré beaucoup trop de duels perdus face à Diatta.

Lees-Melou (6) : Un des plus motivés sur le terrain, malgré un brin de nervosité malvenu. Comme à l’aller, c’est lui qui inscrit le but niçois, sur un second ballon qui avait frappé le poteau. Peu d’influence sur le jeu de son équipe. Remplacé par R. Lopes à la 73ème.

Schneiderlin (4,5) : Une rencontre passée presque anonymement pour le milieu défensif qu’on a très peu vu mis à part une ou deux interventions. Averti à la 39ème.

Claude-Maurice (4) : Il a presque tout raté et n’a pas pesé sur le jeu de son équipe. Beaucoup de perte de balle et des choix douteux n’ont pas aidé à revenir au score. Logiquement Remplacé à la mi-temps par Reine-Adélaïde, gravement blessé en fin de match.

Ndoye (4) :  Un match à oublier pour l’attaquant niçois, rarement trouvé et jamais décisif. Pire, il provoque d’une faute bête sur Caio Henrique qui amène le pénalty. Averti très tôt lui aussi dans le match, il est remplacé à la mi-temps par Maolida (67ème)

Gouiri (4) : A l’image de toute l’attaque de l’OGCN, il a passé une sale soirée, énormément gêné par le pressing constant et serré des Monégasques. Il n’a jamais été en situation de frapper au but.

Dolberg (4) : Le Danois à du mal à retrouver son niveau d’avant blessure. Son jeu dos au but pourtant une de ses qualités n’a pas fonctionné face à la charnière Maripan/Badiashile. Nerveux et souvent râleur, il a traversé le match avec impuissance.

Voir aussi :