Ligue 1 - 22ème j. | Les notes de OM - Stade Rennais (1-0)

Homme du match : Kamara (6) :

Bien meilleur que lors du match de dimanche contre Canet en Roussillon, Bouba Kamara a retrouvé de sa splendeur en étant d'une extrême solidité défensive. Très bon pour envoyer de bons ballons à ses pistons.

 

Marseille (3-5-2) :

Mandanda (5,5) : Sans forcer son talent, El Fenomeno conserve ses cages inviolées, en repoussant les quelques frappes cadrées subies.

Caleta-Car (5) : Vigilant aux déplacements de ses adversaires, le Croate a été obligé de commettre des fautes au niveau de ses 40 mètres tant il craignait d'être pris de vitesse par Doku.

Alvaro (5) : Bien aidé par Pol Lirola, l'Espagnol n'a finalement pas eu de gros travail ce soir. Effectivement, rares ont été les offensives bretonnes qui passaient par son côté.

Balerdi (5,5) : Son engagement et sa faculté à pouvoir couper les trajectoires de passes des joueurs offensifs rennais, que ces derniers ont eu du mal à le prendre à revers. Très bon premier relanceur de son équipe, il a été le premier a impulsé un jeu rapide vers l'avant.

Nagatomo (4,5) : Match plutôt moyen pour le Japonais qui n’a pas été aussi mauvais que lors de son dernier match ; peut-être un moindre mal face à la vitesse de Doku et de Soppy... Remplacé par Rocchia à la 81e.

Khaoui (4) : Des efforts défensifs ont été fournis de la part de l'international tunisien, mais du déchet lorsqu'il était en possession du ballon dans le camp adverse. Remplacé par Luis Henrique à l'heure de jeu.

Payet (5,5) : De bons mouvements initiés par le numéro 10 qui a su faire de bons décalages pour Thauvin. C'est un Dimitri Payet métamorphosé auquel nous avons eu le droit ce soir, avec un réel engagement physique, sans aucune retenu, y compris au niveau des courses réalisées. Remplacé par Cuisance à la 81e : sauveur avec son but en fin de match suite à un centre d’Henrique.

Kamara (6) : Voir ci-dessus.

Lirola (6) : Placé assez haut sur le terrain avec ce schéma en 3-5-2, le latéral appartenant encore à la Viola a donc pu être plus souvent en position de centre qu'à l'accoutumée. Ses centres à répétition ont presque toujours apporté un énorme danger dans la surface du Stade Rennais.

Milik (4,5) : De bons déplacements qui n'ont pas toujours été récompensés par de bons centres. Il est arrivé à se défaire du marquage adverse avec une certaine aisance, sans pour autant convertir sa principale occasion de but. Remplacé par Benedetto à la 71e.

Thauvin (6) : En jambes ce soir, Flotov a dégagé de bonnes ondes, lui qui était dans le dur ces derniers temps. Il a été un vrai poison pour l'arrière-garde bretonne, avec des dribbles et des prises d'espaces bien intéressantes. L'effet Sampaoli ? Seul l'avenir nous le dira.

 

Stade Rennais (4-3-3) :

Gomis (5) : Serein sur sa ligne de but, il s'est interposé face aux quelques tentatives phocéennes : dont celle face au tir pied droit d'Arkadiusz Milik en première mi-temps. Il ne peut rien face à la tête de Cuisance.

Maouassa (5,5) : Un énorme travail l'attendait avec le pressing constant de Lirola et de Thauvin. Ces deux mêmes hommes tentaient parfois des percées dans le dos du Français, qui s'est d'ailleurs mieux repris après la pause. Remplacé par Truffert à la 66e.

Aguerd (5) : Très proche de Milik, il a réussi à contenir le Polonais qui n'a donc par conséquent jamais réussi à pouvoir être dans de bonnes positions pour frapper au but. Il est battu dans les airs par Cuisance dans les 5 dernières minutes, ce qui engendra alors la défaite des siens.

Nyamsi (6) : Très bon ce soir, le défenseur formé au club a été capable de repousser le danger lorsque des ballons plus ou moins chauds transitaient dans sa surface de réparation.

Soppy (6) : Sa forte activité dans son couloir droit lui a valu le droit de souvent pouvoir faire la différence. Il a causé bien des dégâts à Nagatomo et Caleta-Car qui ont dû batailler pour tenter de stopper le joueur de 19 ans.

Grenier (6) : Excellent à propos de ses transmissions dans le camp adverse, le numéro 8 a distillé de très bons ballons faisant suite à son rigoureux travail de récupération au niveau du rond central. Sorti sur blessure à la 66e, il a été remplacé par Bourigeaud.

Nzonzi (5,5) : Un engagement total d'un point de vue physique, le tricolore a couvert l'ensemble du milieu de terrain avec une capacité de récupération de qualité. Il s'est souvent imposé dans les duels, que ce soit dans les airs ou même au sol.

Camavinga (5,5) : Contraint de répéter les fautes pour annihiler les offensives adverses, le jeune espoir breton a eu du mal à s'imposer au milieu tant la pression était forte. Remplacé par Hunou à la 90e.

Terrier (4) : Finalement assez peu trouvé, l'ancien lyonnais n'a pas réussi à pouvoir se créer la moindre occasion durant cette rencontre.

Guirassy (5) : Esseulé à l'avant de l'attaque des bretons, l'ex joueur amiénois n'a pas pu s'imposer face à la défense à trois proposée par l'Olympique de Marseille. Remplacé par Tait à la 85e.

Doku (5,5) : Entreprenant de par ses prises de balle, le jeune belge a été bon pour provoquer les fautes de Caleta-Car, qui redoutait en effet la vitesse de l'attaquant rennais.

Romain Caballero.