Ligue 1 - 22ème j. | Les notes de OGC Nice - ASSE (0-1)

Homme du match: Romain Hamouma (6,5): Même s'il n'a pas été impliqué directement sur le but d'Abi, il a été l'un des plus menaçants du côté de Saint-Etienne, de par ses combinaisons avec Bouanga et Debuchy mais également grâce à son activité incessante qui fait que la quasi-totalité des actions passent par lui. Il a été le joueur le plus régulier de cette partie.

 

 

Nice (3-4-3):

 

Benitez (5): Que pouvait-il faire dans cette rencontre ? Il est battu sur le seul tir cadré des Verts, qui survient après une tentative ratée de Trauco. Il ne peut pas intervenir ce qui va lui donner énormément de regrets.

Bambu (3): Il est doublement fautif sur le but, puisqu'il perd le ballon alors qu'il n'y avait aucun danger apparent et il laisse Abi en jeu dans les six mètres dans la foulée. Il vient ponctuer de cette façon un match dans lequel il avait de toute façon été en grande difficulté. Remplacé par Dan Ndoye (90'). 

Saliba (5,5): Face à ses anciens coéquipiers, il a été omniprésent pendant la quasi-totalité de la rencontre. Il ne peut rien non plus sur le but car il est surpris par la trajectoire de la frappe de Trauco qui se transforme en passe décisive.

Daniliuc (6): Il était bien dans la rencontre et a réalisé de bonnes interventions défensives. Il ne s'est que très rarement fait prendre dans son dos, si ce n'est sur la tête plongeante de Bouanga. Pour le reste, il était concentré et appliqué.

Kamara (4,5): Certainement le meilleur niçois de la première mi-temps, il a fourni énormément d'efforts qui n'ont cependant pas abouti à de grosses opportunités. Moins en vue ensuite, il a essentiellement été cantonné aux tâches défensives.

Boudaoui (4): Il s'est montré en difficulté au milieu du terrain, et il a même frôlé le carton rouge pour une accumulation de fautes. Il a vite été émoussé physiquement et n'a pas tenu la distance tout au long de la rencontre.

Lees-Melou (4): Le capitaine niçois a été transparent aujourd'hui. Il n'a eu aucune influence sur le jeu (inexistant d'ailleurs) de son équipe et n'a pas non plus été efficace dans le contre pressing.

Lotomba (4): Il a traversé ce match comme un fantôme, malgré ses efforts pour se démarquer il n'a que très rarement été servi dans de bonnes conditions. Défensivement, il a eu du mal à contenir la vivacité de la doublette Hamouma - Bouanga.

Reine-Adélaïde (4): L'ancien joueur d'Arsenal s'est procuré une occasion en première période mais il n'a pas cadré. Pour le reste, ce fut poussif. Il n'a pas réellement pesé dans la balance. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (62'), auteur d'un coup-franc bien placé claqué en corner par Moulin.

Gouiri (4,5): Des déplacements intéressants, une occasion nette en première mi-temps. Il a eu beaucoup plus de mal en seconde période. Remplacé par Myziane Maolida (72'), qui n'a pas apporté grand chose de plus au jeu morose proposé par les Aiglons.

Dolberg (5): Lui au moins aura tenté de mettre du rythme en décrochant pour toucher des ballons et il a subi pas mal de fautes (4, record du match). Malheureusement pour lui et son équipe, il n'a une nouvelle fois pas su se procurer la moindre occasion et n'a pas été payé de ses efforts.

 

 

Saint-Etienne (4-4-2):

 

Moulin (5): Deux interventions sur coup-franc, de Dolberg et Claude-Maurice, et c'est tout. Saint-Etienne a largement dominé les débats et il n'a guère été sollicité.

Trauco (6): Une prestation convaincante, même s'il a été très peu mis à contribution. Il s'est proposé en phase offensive et a été récompensé en délivrant une passe décisive pour Abi dans les dernières minutes.

Sow (6): Coupable d'une terrible erreur au match aller, il s'est rattrapé en se montrant solide aujourd'hui, notamment devant un Dolberg qui a subi pas mal de fautes.

Moukoudi (6): Son principal fait d'armes aura été son superbe retour devant Gouiri qui filait au but en seconde période. Il a été à son avantage également dans le jeu aérien sur les phases arrêtées et il manque de peu de devancer Benitez sur l'une d'elles.

Debuchy (6,5): Le capitaine stéphanois a réalisé un match de très bonne qualité, ultra offensif dans le premier acte. Ensuite, il a eu à s'employer sur les rares duels à négocier avec Gouiri et a au final passé un après-midi relativement tranquille dans ce secteur du jeu.

Aouchiche (5,5): Très peu en réussite dans le jeu, il s'est avant tout illustré pour sa précision sur les coups de pied arrêtés, en particulier les corners qui ont amené du danger devant la cage niçoise. Remplacé par Kévin Monnet-Paquet (81').

Neyou (6): Toujours précieux balle au pied, il s'est assez facilement sorti du marquage niçois qui a au fur et à mesure cessé son pressing. Il a été présent offensivement sans se créer d'opportunités. Remplacé par Lucas Gourna-Douath (72'), qui écope d'un carton jaune juste après son entrée.

Camara (5,5): Il a également évolué plutôt bas sur le terrain, mais comme Neyou il n'a que très peu été inquiété par les offensifs niçois, ce qui a fait qu'il a pu tranquillement se projeter vers l'avant.

Nordin (5,5): Il n'a pas été avare d'efforts, malheureusement pour lui il n'a pas été en grande réussite dans ses choix, même si on a senti des automatismes dans ses combinaisons avec Hamouma et Debuchy, essentiellement dans le premier acte. Remplacé par Charles Abi (81'), qui a marqué le but de la victoire quelques minutes après son entrée en jeu.

Hamouma (6,5): Voir ci-dessus. 

Bouanga (6): Il s'est procuré un nombre incalculable d'occasions, mais à chaque fois le cadre  s'est dérobé. Il n'a jamais lâché et au final, son équipe a fini par être récompensée. Il aurait pu être le héros des Verts bien avant.