* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 20ème j. | Les notes de Strasbourg - ASSE (1-0)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Ajorque (6,5) :

Assez peu sollicité par ses coéquipiers, le meilleur buteur strasbourgeois a encore frappé pour inscrire son neuvième but de la saison ! D’une subtile déviation, il trompa Moulin pour ouvrir le score en faveur de son équipe.

 

Strasbourg (4-2-3-1) :

Kawashima (5) : Des arrêts salvateurs à mettre à son actif qui ont permis aux siens de ne pas encaisser de but aujourd’hui. Il profite du penalty raté Boudebouz qu’il avait lui-même provoqué.

Caci (5,5) : Moins offensif que Lala, il a néanmoins grandement participé au jeu alsacien, puisqu’il a trouvé des partenaires comme Bellegarde et Thomasson avec une certaine réussite.

Djiku (6) : Intraitable dans le jeu aérien, le défenseur ghanéen n’a laissé aucune chance aux stéphanois sur les quelques corners qu’ils avaient obtenus.

Mitrović (5,5) : L’expérimenté défenseur serbe a été précieux pour annihiler les mouvements initiés par Nordin notamment. Il a failli provoqué un penalty à la 65e, mais l’arbitre ne le sanctionna pas pour une main involontaire.

Lala (6) : Un match en demi-teinte pour le très juste latéral droit français. D’innombrables pertes de balle à mettre à son actif, mais il est finalement sauvé par sa sublime passe décisive à destination d’Ajorque à la 30e. Ses centres de qualité ont souvent apporté le danger devant les cages adverses.

Aholou (5,5) : Précieux à la récupération, le joueur passé notamment par l’US Orléans a joué un rôle prépondérant dans les phases défensives de son équipe. Il récupérait la possession du ballon assez haut sur le terrain, ce qui facilitait grandement les attaques placées et rapides. Remplacé par Prcić à la 89e.

Sissoko (5,5) : Son jeu a été constitué de nombreuses fautes pour ralentir les attaques stéphanoises. Il a toutefois été bon pour trouver ses joueurs à vocation offensive qui étaient démarqués.

Bellegarde (6) : Vif et inspiré le long de sa ligne de touche, il n’a pas démérité en tentant régulièrement de dribbler Alpha Sissoko ; ce dernier semblant en difficulté cet après-midi. A noter ses une-deux avec Ajorque qui ont souvent fait la différence. Remplacé par Zohi à la 67e.

Thomasson (5,5) : Finalement assez peu trouvé lors de cette rencontre, l’ancien Canari a quelques fois tenté sa chance, mais ses frappes n’étaient pas très précises. Remplacé par Liénard à la 75e.

Diallo (5) : Bien cerné par la charnière centrale adverse, l’ex-joueur messin n’a pas eu la chance de pouvoir se mettre en position idéale pour frapper. Remplacé par Waris à la 89e.

Ajorque (6,5) : Voir ci-dessus.

 

Saint-Étienne (4-4-2) :

Moulin (5) : Pas franchement aidé par ses coéquipiers, le portier de 35 ans n’a pas d’autre choix que de s’incliner sur une déviation à bout portant à la demi-heure de jeu.

Trauco (5,5) : Le Péruvien n’a pas hésité à proposer des solutions offensivement. Il a été presque systématiquement stoppé par un Kenny Lala qui s’interposait face aux centres du latéral gauche.

Camara (6) : Solide, il a été un adversaire coriace pour Habib Diallo car il a suffisamment bien anticipé les mouvements de l’ancien joueur du FC Metz.

Sow (6) : Son défenseur droit ayant eu du mal à défendre face à son vis-à-vis aujourd’hui, Saïdou Sow a donc pris ses responsabilités en suppléant son camarade afin de repousser les percées de Bellegarde.

Sissoko (4) : En difficulté donc face à ce même Jean-Ricner Bellegarde, le latéral n’a pas réussi à contenir ce joueur qui a pu animer le jeu offensif du Racing à sa guise.

Nordin (5,5) : Particulièrement disponible sur son côté gauche, le joueur formé dans le Forez a été bon en ce qui concernait les combinaisons avec Trauco. Son point faible du jour aura été sa justesse technique dans les 25 derniers mètres, puisque ses centres ne trouvèrent jamais preneur.

Gabard (5,5) : Premier match en professionnel pour le tout jeune joueur de 20 ans, il a fait un match correct même si nous l’avons senti quelques fois à la limite dans ses interventions. Remplacé par Tormin à la 89e.

Gourna-Douath (6) : Solide rencontre pour le milieu né en 2003 qui a excellé dans le domaine des passes en profondeur à ses attaquants. Il récupérait en effet dans un premier temps la possession du ballon, avant de le transmettre avec précision à Nordin qui a été l’électron libre de l’équipe stéphanoise.

Moueffek (6) : Le numéro 34 de l’ASSE a dégagé une réelle puissance lors de chacune de ses prises de balle. Son engagement physique a été tel qu’il a pu faire la différence au milieu de terrain. Remplacé par Rivera à la 64e.

Krasso (5,5) : Attaquant de l’AS Saint-Étienne qui s’est le plus démarqué aux abords de la surface de réparation adverse, l’ancien joueur d’Épinal a néanmoins eu du mal à conserver le ballon tant les défenseurs centraux du RCSA le pressaient. Remplacé par Benkhedim à la 89e.

Boudebouz (4) : L’Algérien n’a pas eu d’énormes occasions pour trouver le chemin des filets ce soir. Mais la plus grosse d’entre elle n’est autre que le penalty au bout de dix minutes à peine. Malheureusement pour les siens, il prend Kawashima à contrepied, mais sa frappe est hors-cadre. Remplacé par Aouchiche à la 64e.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer