Ligue 1 - 20ème j. | Les notes de RC Lens - Stade Rennais (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Saïd (non noté) : Il force le destin en toute fin de match après un gros temps fort qui a fait craquer l'équipe Bretonne. Un ballon brillamment coupé au premier poteau, et 3 points à la clé. Outre ce but, une rentrée très rythmée et ayant montré beaucoup d'envie.

 

RC Lens (3-4-3)

Leca (6) : Peu sollicité, voire même pas du tout (0 tir cadré pour les Rennais sur toute la partie). Quelques bonnes sorties réalisées dans un match bien ennuyeux.

Medina (5.5) : Il passe proche de prendre un deuxième jaune en deuxième période, car il n'a pas toujours été propre dans toutes ses intervantions.

Danso (5.5) : Autant de solidité que de naïveté (32, 35ème), au terme d'un match où l'Autrichien a soufflé le chaud et le froid.

Gradit (7) : Un vrai leader. L'homme fort de cette défense ce soir, avec des interventions sereines et surtout réussies. Il a su tenir les premières minutes pleines d'allant de Doku pour le faire déjouer par la suite.

Frankowski (5) : Il a eu la lourde tâche de marquer un Assignon bien en jambes ce soir, avec énormément de projections de la part du jeune Rennais. Des projections pas toujours suivies mais de bonnes opportunités générées en contres. Remplacé par Corentin Jean pour essayer de forcer la décision à la 70ème.

Doucouré (6) : Sa performance est à souligner malgré celle un cran au-dessus de son compère du milieu, avec également très peu de déchet et de longues courses.

Fofana (7) : Une énorme débauche d'énergie, comme toujours. Aussi présent en attaque pour y apporter sa qualité technique qu'en défense où il s'est servi d'un gros impact physique pour déjouer les plans d'un Génésio peu inspiré ce soir. Remplacé par Sotoca à la 85ème.

Clauss (6) : Pas le plus entreprenant devant, pas le meilleur derrière, mais c'est lui qui délivre ce centre millimétré pour Saïd qui ouvre tardivement la marque.

Da Costa (4) : L'attaquant Lensois a payé le prix de la bonne forme de Kakuta et Kalimuendo car il n'a pas su proposer grand chose ce soir. Ses rares tentatives ont régulièrement été mises en échec par la charnière Bretonne. Remplacé par la recrue Norvégienne Berg (70ème).

Kalimuendo (6) : Le joueur formé au PSG a affiché une complicité sans équivoque avec Kakuta, et surtout une qualité technique au-dessus de la moyenne, preuve en est cette talonnade à la 30ème.

Kakuta (6) : Un duo qui fontionne, bien que le but de la victoire soit signé de son remplaçant. De belles inspirations dans le jeu entre ces deux joueurs. Remplacé par un ancien Rennais, Wesley Saïd (voir ci-dessus), à la 70ème.

 

Rennes (4-3-3)

Alemdar (6.5) : Alors certes, il se prend un but en toute fin de match mais il n'y peut absolument rien. Il est même proche du miracle sur l'action puisqu'il dévie ce ballon, qui parvient à rentrer malgré son intervention. Il réalise un arrêt peu académique mais peu évident à la 78ème, puis montre une belle vision du jeu avec une sortie au pied réussie à la 86ème.

Truffert (3.5) : Calme plat en première période, c'était difficile de faire moins bien en seconde alors il s'est montré plus actif. Plus actif ne signifiant pas pour autant plus en réussite, il n'a jamais su trouver Laborde, lequel n'a pas reçu un seul ballon exloitable de la part du latéral Rennais.

Badé (7) : Pilier de cette défense en l'absence d'Aguerd, parti pour la CAN, il a été l'équivalent Rennais de Gradit à Lens. Un des candidats sérieux au titre d'Homme du Match avant que Saïd ne rafle la mise.

Omari (5.5) : Moins assuré qu'à son habitude avec des passes longues qui n'arrivent pas, une complicité avec Badé qu'il faut travailler.

Assignon (7) : Lui aussi fut l'un des candidats potentiels à ce titre d'Homme du Match, un énorme volume de jeu et une complicité affichée avec Laborde, qui a berné Danso (32ème). Pas toujours le meilleur en défense, mais auteur d'un nombre considérable de projections vers l'avant, un niveau de jeu proche de celui de l'excellent Traoré, parti pour la CAN.

Majer (5.5) : Le jeune Croate n'a pas vrailent réussi à peser sur le jeu ce soir, quelques prises d'initiatives mais trop peu pour faire pencher la balance. Il est remplacé assez tôt dans cette partie par Tait à la 56ème, pour tenter de dynamiser un milieu mis à mal par l'omniprésent Seko Fofana.

Santamaria (3.5) : Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, une nouvelle fois, avec un Flavien Tait sur le banc, c'est tout un milieu qui s'est montré fébrile ce soir à Bollaert.

Martin (3.5) : La direction Rennaise avait affirmé ne pas avoir besoin de recruter de défenseur avec les absences de Traoré et d'Aguerd, mais aurait pourtant besoin de milieux défensifs cet hiver. Une bien piètre performance livrée par un Jonas Martin encore bien peu inspiré. Remplacé par Guirassy (90+2ème), seul changement offensif ce soir, mais bien trop tardif pour espérer quoi que ce soit.

Terrier (4.5) : Pas assez important ce soir, peu de projections, d'appels de balle... Pas aidé par l'absence de Truffert côté gauche en première période. Remplacé par un Doku (56ème) très ambitieux dès son entrée en jeu, puis s'est effacé beaucoup trop vite.

Laborde (5) : Comment le blâmer ? Il n'a rien tenter parce qu'aucun ballon convenable ne lui arrive. Il joue les coups comme il le faut, notamment sur cette touche jouées par Assignon, pleines de malice. Malus néanmoins sur une incompréhension totale avec Martin Terrier, exemple parfait avec un appel dans la même zone pour les deux attaquants Rennais.

Bourigeaud (6) : Il a eu du mal à se mettre en route avec quelques inhabituels déchets en première période mais il a connu du mieux ensuite. Importantissime au pressing sur l'adversaire, il a gêné nombre de relances Lensoises mais malheureusement pour lui sans succès. L'ancien sang et or est remplacé sous une ovation de son ancien public par Tchaouna à la 76ème.

Lire plus